• Autosur kfé 180522
  • terny 2020

Votre programme TV

Nos annonceurs

  • Leclerc drive
  • marché nocturne
  • Mission llocale ann 1602
  • animaux colo cd
  • tierce fb
  • Animalerie leclerc
  • location véhicules leclerc

Météo en direct



Hôpital : Pas de leçons à recevoir d’Amiens !

Hôpital : Pas de leçons à recevoir d’Amiens !



Château-Thierry -

Toutes celles et tous ceux d’entre-vous qui suivent régulièrement cette chronique vont encore se dire que je verse à nouveau dans l’anti-Picardie primaire.

Sur le thème, " mais que faisons-nous en Picardie ? " j’ai déjà eu ici l’occasion d’évoquer par exemple, notre cotisation à l’Université d’Amiens alors, que nos étudiants sont à Reims où à Paris ; notre contribution territoriale aux travaux express régionaux (TER de Picardie) alors que nous sommes sur ligne Paris—Est ; le passage tardif – car avec l’ensemble de la région picarde- de nos téléviseurs au numérique terrestre ( TNT)alors que beaucoup de nos antennes sont tournées vers Reims ou encore, pour les autres, les infos télé régionales d’Amiens, de Beauvais ou bien d’Abbeville en lieu et place de celles de Reims et Epernay… Du pur bon sens en vérité, en raison ne serait –ce que de la proximité géographique et de l’existence de liaisons routières et ferroviaires directes.

 

.

 


A l’hôpital, la vigilance reste de mise


Aujourd’hui, je suis bel et bien obligé de reprendre ce crédo et d’enfoncer le clou – aie aie aie ! – en pensant précisément à l’hôpital. C’est maintenant le centre hospitalier Castel, en effet, qui risque, à son tour, de faire les frais de ces incohérences. Depuis quelques mois, plus personne n’ignore à Château-Thierry et à 30 Km à la ronde, que l’ensemble des personnels, derrière les syndicats, les médecins de la CME, les membres du conseil de surveillance et les élus locaux se trouve mobilisé face au projet (pour le moment suspendu) de suppression des permanences de soins de nuis, des week-ends et jours fériés, en chirurgie orthopédique, viscérale, urologique et gynécologique ainsi qu’en ORL et endoscopie. Projet qui à plus long terme, relèguerait le CH Castel à l’échelon de simple "hôpital de proximité" entrainant le désintérêt des meilleurs praticiens. Un appauvrissement drastique de notre offre de soins au profit de l’hôpital de Soissons, au contraire élevé au rang de "Centre Infra Régional" alors que son activité actuelle est à peine supérieure à celle de la cité des fables laquelle rayonne au sud hors des limites du département sur un bassin de près de 100 000 habitants. Mais voilà, il est devenu impératif et urgent d’endiguer les dépenses de santé dans notre pays et mettre fin au déficit endémique de nos hôpitaux.

 

                                                                                                            

 

 

Le CHU d’Amiens chercherait-il à tirer la couverture ?


En charge de l’application de la réforme sur le plan régional (loi HPST de 2009, dite Bachelot) la toute puissante ARS de Picardie se trouve, bien sûr, basée à Amiens la même où dans l’ombre du CHU le lobbying parait, ces temps-ci, s’avérer plus féroce que jamais. En marge d’une réunion récente du savant aréopage Amiénois, ne se murmurait-il pas que ledit "Centre de Recours Régional" nourrissait pour principal objectif d’inféoder tous les « petits » hôpitaux de Picardie ?  De fait, le CHU d’Amiens 1 162 lits et 50 183 séjours) est le 10ème établissement de santé publique le plus endetté de France avec un encours de dette de 277,5 M€, par comparaison, le centre hospitalier de Château-Thierry (232 lits et 9 604 séjours) n’affiche pour sa part « que » 7 M€ de déséquilibre budgétaire. Soit un rapport d’activité de 1 à 5 pour un rapport d’endettement de 1 à 40. Qu’on se le dise !

Par conséquent, les ARS feraient bien de se pencher d’abord sur ces hyper structures avant de prendre nos fleurons départementaux pour des peaux de chagrin et d’organiser, ici et là, de véritables déserts sanitaires.

Une dernière réflexion, enfin : pour les cas les plus graves, ça vous dirait, à vous (ou pour l’un de vos proches) de devoir être hospitalisé à Amiens ?

 

 

 

Partager Partager

VU DU CHÂTEAU Webzine d'informations locales est totalement indépendant de "Autant en emporte la marne" .

Le webzine d'actualités locales "Vu du Château" est totalement indépendant du magazine Autant en emporte la marne.