• terny 2020

Votre programme TV

Nos annonceurs

  • location véhicules leclerc
  • Animalerie leclerc
  • tierce fb
  • animaux colo cd
  • Leclerc drive

Météo en direct



Un four peu banal au château de Rognac

Un four peu banal au château de Rognac



Fère-en-Tardenois -

Je pars faire un reportage sur la cuisson du pain dans un four banal ! Je me dis que ce doit être un four communal au milieu du village... Rien n'est indiqué, un gamin du coin me dit de suivre les panneaux ''relieur''... Je prends la côte, quant au détour d'un virage, je découvre les ruines du château de Rognac. Elles dominent le village de Coulonges-Cohan.

Détruit pendant la révolte des paysans de 1358 (la révolte des Jacques durement réprimée). Seul le four banal, unique en l'état dans le nord de la France et inscrit à l'inventaire des Monuments historiques, en a réchappé... Et pour cause, toute la population y cuisait autant le pain que les repas. "Banal" car pour venir y cuire, les paysans devaient payer un impôt appelé le ''banal'' d'où le mot '' banalité''.

    

Un groupe de bénévoles regroupés au sein de l'association ''Les Jacques de Rognac'' le fait revivre chaque année. Les propriétaires du château, Marie-Jeanne et Yves (ce dernier est né là car ses parents louaient cette ferme depuis 1936) l'ont acheté et y organisent des fêtes de la Jacquerie, histoire de revivre un peu à la manière des paysans du Moyen-âge. Départ depuis l'église, avec

reconstitution de la mise à feu du château. Embrassement suivi d'un feu d'artifice... A l'origine pour des amis, puis, petit à petit ça s'est élargi. Il y eut jusqu'à 150 invités. De très belles fêtes en costumes d'époque avec animations médiévales sur 2 jours. Malheureusement, l'année 2008 fut désastreuse, la pluie s'étant invitée tout le week-end, peu de gens se sont déplacés. Pourtant, il a bien fallu payer les animateurs et autres saltimbanques (tournois de chevalerie, artisans...) Fort déçus, les organisateurs ont lâché prise quelques temps. Toutefois, lors de la dernière assemblée générale de l'association, ils ont décidé de relancer un nouveau concept autour des ruines.

La cuisson de pain, les fêtes du 15 juin et du 13 juillet mais aussi les Journées du patrimoine. Infos ici

Aujourd'hui il s'agit de cuire le pain, le four a été allumé tôt ce matin. Pour des questions d'hygiène et de règlementation, 60 boules de pain ont été commandées chez un boulanger férois. Pierre attise le feu, enfourne et retourne le pain. C'est pour lui un week-end qu'il ne manquerait pour rien au monde. Préposé toute sa vie aux incendies, il est, le temps de la fête, le maître du feu !

Chacun est à son poste

La cheminée trône au milieu de cette pièce restée dans son décorum. Les villageois, les amis, la famille et bien d'autres personnes  de passage viennent chercher leurs pains. Les plats sont ensuite mis à cuire tandis que l'apéritif est servi autour du feu... Je vais déjeuner avec eux. Ça n'était pas prévu mais j'ai été tellement bien accueillie... Auraient-ils senti mon envie de goûter ce poulet cuit dans le four ? Four si brûlant que m'en étant trop approchée, j'y ai brulé une partie de ma ''tignasse'' ; ça sentait le cochon grillé !

 

     

Bref, un déjeuner succulent dans la ferme du château habilement rénovée. Cheminée (l'une est parée d'armoiries) dans chaque pièce ; pierres apparentes dans la salle de justice devenue séjour et vue magnifique sur tout le village. Choyée comme une reine, je suis en admiration devant leur petite fille (3ans1/2) qui me fait un clin d'œil chaque fois qu'elle me voit saisir mon appareil photo... Un moment de partage et de convivialité unique. Je suis invité aux prochaines Jacqueries et vous aussi. Rendez-vous le 15 juin prochain. Cochon qui s'en dédit !

    

PLUS DE PHOTOS

 

 

 

 

Partager Partager

VU DU CHÂTEAU Webzine d'informations locales est totalement indépendant de "Autant en emporte la marne" .

Le webzine d'actualités locales "Vu du Château" est totalement indépendant du magazine Autant en emporte la marne.