• terny 2020

Votre programme TV

Nos annonceurs

  • location véhicules leclerc
  • Animalerie leclerc
  • tierce fb
  • animaux colo cd
  • Leclerc drive

Météo en direct



Bus caillassés à Blanchard : la colère des élus

Bus caillassés à Blanchard : la colère des élus



Château-Thierry -

L’on constate, ces temps-ci, un regain d’actes de délinquance à Château-Thierry et particulièrement au quartier de Blanchard où, après le cambriolage du cabinet médical, diverses installations ont été récemment détruites ou dégradées. Derniers épisodes en date : deux bus des transports urbains ont été caillassés à hauteur de la place de l’Horloge mercredi et jeudi en soirée où, blessé au bras par un jet de pierre, un conducteur a été admis aux urgences. Exerçant leur droit de retrait, ses collègues ont aussitôt interrompu tout service. La circulation des bus ne devrait reprendre que lundi.

Ces faits graves qui mettent en danger les conducteurs et leurs passagers et qui, clouant les bus au dépôt, vont jusqu'à neutraliser tout un service public, sont évidemment inacceptables.

Eu égard à son important maillage socio-éducatif - parfois même jugé surdimensionné par rapport à une ville de 15 000 habitants - l'on pouvait raisonnablement imaginer la cité des fables être à l'abri de ce type de comportements graves, dangereux et, pour le moins, incompréhensibles. Aussi, conçoit-on parfaitement la stupéfaction des élus, leur colère et leur réaction immédiate ; ces derniers organisant à la hâte, hier vendredi, une réunion de crise avec les habitants du quartier à laquelle avaient été invités à prendre part, le commandant de police, le président du comité intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance (CISPD)  les éducateurs et les responsables de la société de transports. Au cours de ces échanges, ont naturellement été évoquées les différentes mesures à mettre en œuvre. Or, si, sur le plan matériel, l'on envisage, entre autres dispositifs, l'installation de vidéosurveillance dans les bus, les édiles comme le représentant de la police ont surtout lancé un appel solennel à la population du quartier ; l'exhortant à se mobiliser pour éradiquer le phénomène au plus vite notamment à travers le signalement systématique et immédiat des incivilités et actes de malveillance. Vendredi soir, un jeune du quartier était en garde-à-vue dans les locaux du commissariat. Selon le commandant de police, il reconnaîtrait fréquenter ceux qui ont jeté des pierres contre les bus sans, toutefois, s'être lui-même livré à ces agressions. Affaire à suivre - Enfin, ce lundi 29 avril, une cellule de veille devrait être mise en place par la sous-préfète. Nous reviendrons sur le sujet.  

 

 

 

De g. à d. Jacques Krabal, Louis Vuiton, le médiateur de Kéolys (les bus), Michèle Fuselier, présidente de la communauté de communes, en charge des transports urbains, Jean-Paul Clerbois, président du comité local de lutte contre la délinquance (CISPD)

 

 

 

Les représentants des Directions départementale et locale de la RTA Kéolys,

et le porte-parole des conducteurs de bus

 

 

 

Une cinquantaine d’habitants du quartier de Blanchard avaient eu le

temps de répondre à l’invitation du maire

 

 

Partager Partager

VU DU CHÂTEAU Webzine d'informations locales est totalement indépendant de "Autant en emporte la marne" .

Le webzine d'actualités locales "Vu du Château" est totalement indépendant du magazine Autant en emporte la marne.