• terny 2020

Votre programme TV

Nos annonceurs

  • location véhicules leclerc
  • Animalerie leclerc
  • tierce fb
  • animaux colo cd
  • Leclerc drive

Météo en direct



Les travaux de préservation de la Hottée du diable vont bon train

Les travaux de préservation de la Hottée du diable vont bon train



Coincy-l'Abbaye (02) -

Du bois dans le bois… pour la première phase !

Un lieu unique dans les Hauts-de-France : Le chaos de grès de la Hottée du Diable, ou le Géant, à Coincy dans l'Aisne.

Il s'agit d'un vestige de l'époque où la mer recouvrait ces terres Axonaises. Un endroit de protection de la biodiversité où se mêlent nature et culture qu'il fallait absolument protéger sous peine de le voir disparaitre.

Etant le financeur de ces aménagements, le Conservatoire des Espaces Naturels (CEN) Hauts de France pilote les travaux de préservation du site de la Hottée du diable. Un chantier commencé à la mi-septembre qui devrait s'étirer jusque la mi-octobre pour la première phase.

Il était temps de le protéger...

Des aménagements pour préserver ce magnifique site naturel qui, victime de son succès reçoit 50 000 visiteurs par an. 50 000 visiteurs même les plus respectueux du monde, les allées et venues dégradent un site tel que celui-ci constitué de pierre et de sable.... La mise en place de protections était inéluctable.

Le chantier avance assez vite, il s'agissait après étude, en raison de l'érosion, de baliser les chemins toujours autorisés au public et de fermer les endroits considérés fragiles avec des matériaux respectueux de l'environnement ne gâchant pas la nature des lieux. Ceci pour les plus fréquentés.

  

Cette première phase de travaux de restauration des sentier de la Hottée du Diable, propriété de la Mairie de Coincy va permettre de mieux orienter le visiteur vers le sommet du site.

Les sentiers autorisés sont balisés par des barrières basses en rondins de bois et les espaces interdits fermés par des ganivelles. Ils ont pour but de réduire les écoulements de sable et de protéger la lande à Callune.

La seconde phase consiste à étendre la zone de préservation du site contre l'érosion

Le troisième temps risque de tarder car il s'agit de l'aménagement de parkings et de sentiers d'accès au site en toute sécurité par rapport à la voie de circulation. Et pour le moment, la recherche d'un terrain n'a pas encore abouti...

A noter pour les visiteurs

Les zones de travaux en cours sont interdites d'accès au public.

#hautsdefrance #aisne #aisnetourisme #tourismechampagne 

Articles précédents

 

 

Partager Partager

VU DU CHÂTEAU Webzine d'informations locales est totalement indépendant de "Autant en emporte la marne" .

Le webzine d'actualités locales "Vu du Château" est totalement indépendant du magazine Autant en emporte la marne.