• Fevrier peinture / mesure
  • Champagne Boucant PO 21-05-2022
  • Champagne Boucant Portes ouvertes 240422
  • drive leclerc

Votre programme TV

Nos annonceurs

  • Leclerc drive
  • rencontres poetiques d auteuil ch th 1105
  • animaux colo cd
  • autosur oulchy
  • champagne boucant po 240422
  • salon antiquités fère
  • location véhicules leclerc
  • Mission llocale ann 1602
  • Animalerie leclerc
  • ets fevrier

Météo en direct



Dominique Moyse ne sera pas député !

Dominique Moyse ne sera pas député !



5ème circonscription de l'Aisne -

Élection législatives 5ème circonscription :communiqué de Dominique Moyse Maire de Condé-en-Brie, Conseiller régional

Toujours engagé pour vous !

"Est venu pour moi le moment d'officialiser ma position s'agissant de l'élection législative de juin prochain.

Depuis 2015 je sillonne sans relâche la circonscription, je suis sans doute l'élu qui connait le mieux les cantons et communes qui composent le territoire.

J'ai toujours agi avec passion, sincérité, volonté d'être utile au plus grand nombre : communes, associations, entreprises, agriculteurs et viticulteurs, habitants !

Je n'ai pas attendu quelques semaines avant une échéance électorale pour aller à la rencontre des habitants !

Ma candidature était naturelle pour beaucoup, j'en veux pour preuve les très nombreux messages d'encouragement, reçus ces dernières semaines.

Les résultats de l'élection présidentielle ont été marqués par un important vote de protestation sur le sud de l'Aisne (comme dans tout le département) la défiance est grande à l'égard des élus à qui il est demandé davantage d'écoute, de proximité et de solutions aux difficultés du quotidien.

Nos concitoyens ont besoin d'être entendus, pour ne plus se sentir comme des habitants de seconde zone, dans une ruralité délaissée par le pouvoir central.

Conseiller régional et maire je veux continuer de me battre pour les habitants du sud de l'Aisne et pour tous les acteurs et porteurs de projets qui font notre richesse.

Quelle est la situation ?

Les élections présidentielles ont installé trois blocs politiques : un à l'extrême droite, un à gauche autour de la France Insoumise et un bloc central autour du Président de la République : dans ce contexte je considère qu'il n'y a pas la place pour une candidature de centre droit que je pourrais incarner. 

Dans une circonscription qui vote extrême droite à 60% au second tour de l'élection présidentielle, il convient d'être responsable et j'assume de ne pas vouloir être candidat simplement par réflexe partisan, je ne résume pas mon engagement d'élu à mon étiquette politique, les intérêts du territoire sont plus importants à mes yeux.

Je ne veux pas abîmer la relation de confiance forte que j'ai bâti avec le territoire, en ne parvenant pas à un résultat significatif je perdrai en crédibilité.

Ainsi j'ai décidé de ne pas être candidat à l'élection législative, de prioriser mes mandats locaux et de continuer à me battre pour mes concitoyens !

J'apporterai mon soutien le moment venu à un des candidats en lice, avec l'intérêt de la circonscription comme seule boussole, je suis de ceux qui espèrent la réussite du quinquennat qui débute, je souhaite m'y impliquer, tout en appelant à une nouvelle approche de la vie publique, moins verticale, plus participative, en associant davantage les corps intermédiaires et les citoyens !

Toujours engagé pour vous !

Partager Partager

VU DU CHÂTEAU Webzine d'informations locales est totalement indépendant de "Autant en emporte la marne" .

Le webzine d'actualités locales "Vu du Château" est totalement indépendant du magazine Autant en emporte la marne.