• auto sur oulchy
  • dons musée jdlf fondation pat
  • Fevrier peinture / mesure
  • drive leclerc
  • Joel michel
  • marjolaine changement proprio
  • vdc nbr lecteurs
  • vdc voeux 22
  • fevrier
  • terny 2020

Votre programme TV

Nos annonceurs

  • iso 02 po
  • Leclerc drive
  • autosur oulchy
  • location véhicules leclerc
  • Mission llocale ann 1602
  • Animalerie leclerc
  • kkd 2
  • ets fevrier

Météo en direct



Menaces de morts envers le député de la 5ème circonscription

Menaces de morts envers le député de la 5ème circonscription



5ème circonscription de l'Aisne -

Communiqué de Jacques Krabal

Le, 30 décembre 2021

Haine, menaces et lâcheté J'ai reçu récemment deux courriels particulièrement violents, haineux et menaçants. Bien évidemment, il s'agit de menaces de mort anonymes, envoyées de plateformes numériques rendant compliqué leur traçage. La teneur de ces messages inquiète quant à l'état de la violence dans notre société, leur objet est de faire peur pour peser sur les décisions. Si le procédé est particulièrement agressif, il exprime surtout une grande lâcheté, celle de se cacher derrière l'anonymat des plateformes numériques.

Une société de haine, d'intimidation mais en même temps une société de lâches, voilà ce que veulent les auteurs de tels messages !

Débattre, oui, intimider et menacer jamais ! Je ne me cacherai pas pour voter pour le passe vaccinal, je ne me suis jamais caché depuis 40 ans et ai toujours exprimé mes opinions ouvertement, prêt à débattre, à rencontrer chacune et chacun, y compris et surtout mes opposants, droit dans les yeux, et pas par écran interposé. Ce mode de communication est la marque des faibles et je me refuse à être faible.

Tout citoyen, particulièrement les élus, doit avoir le courage de porter ses convictions et faire ce qu'il estime juste. Il est trop facile de se retrancher derrière un clavier pour s'exprimer par courriel ou sur les réseaux sociaux. La démocratie ne peut pas reposer sur la peur, pas plus qu'elle ne peut se vivre au moyen de la violence physique et encore moins de la violence des mots. Accepter cela, ce serait accepter la tyrannie !

Mobilisons-nous tous, démocrates, républicains, au-delà de nos idées, de nos croyances, pour refuser ces engrenages qui s'accélèrent avec les réseaux sociaux. Réapprenons à échanger, à rencontrer celui qui est différent, qui ne pense pas comme nous, faisons-le vite.

Montrons ici en France, au pays des droits de l'Homme, que nous pouvons retrouver espoir dans nos capacités à nous rassembler pour faire société, à échanger, à débattre, dans le respect des convictions de chacun.

C'est la troisième menace de mort que je reçois, je déposerai plainte à chaque fois. Je prends ces menaces au sérieux, mais je continuerai de vivre comme je l'ai toujours fait, sans protection, comme chacun d'entre nous doit pouvoir le faire, quel que soit son rôle dans notre société.

Si, pour l'heure, il est difficile de remonter jusqu'aux plateformes internationales, les gendarmes de Château-Thierry m'ont annoncé qu'ils avaient interpelé un habitant du Sud de l'Aisne qui, via les réseaux sociaux, avait menacé un élu extérieur au territoire. Il sera traduit devant les tribunaux ! J'espère aussi que nous pourrons trouver les moyens pour mettre la main sur ces réseaux radicalisés qui veulent l'écroulement de notre démocratie.

Jacques Krabal Député de la 5ème circonscription de l'Aisne

Soutien du conseiller régional, Dominique Moyse

Je veux ce soir publiquement apporter mon soutien total à Jacques Krabal, député de notre circonscription qui a reçu de nouvelles menaces de mort ! cela pour tenter d'influencer son vote sur le projet de loi, actuellement en discussion au parlement, sur le pass vaccinal.Aucun désaccord politique ou idéologique ne justifie de menacer le député qui exerce son mandat ( reçu des électeurs ) en conscience ! Ce sont dans les enceintes démocratiques que doivent se dérouler les débats, notre république est en danger si elle permet que ses élus, soient ainsi empêchés de remplir le mandat qui leur a été confié par le suffrage universel !

 

 

Partager Partager

VU DU CHÂTEAU Webzine d'informations locales est totalement indépendant de "Autant en emporte la marne" .

Le webzine d'actualités locales "Vu du Château" est totalement indépendant du magazine Autant en emporte la marne.