• Autosur kfé 180522
  • terny 2020

Votre programme TV

Nos annonceurs

  • Leclerc drive
  • marché nocturne
  • Mission llocale ann 1602
  • animaux colo cd
  • tierce fb
  • Animalerie leclerc
  • location véhicules leclerc

Météo en direct



Roger Fruchart n’est plus...

Roger Fruchart n’est plus...



Cuffies (02) -

Le sympathique retraité… à la barbe blanche, dirigeant notamment à l’Entente Crouy-Cuffies, a finalement rendu les armes face à une cruelle maladie.

Jusqu'à son dernier souffle, Roger Fruchart aura fait preuve de discrétion !

Ce trait de caractère qui accompagna un septuagénaire, lequel s'en est allé sans crier garde. Emporté par la maladie, et à peine vient-il de rejoindre d'autres cieux que ce pur Cuffisien laisse déjà apparaître un grand vide.

Actif et jovial, celui qui vit le jour en la maison familiale durant l'été 1950 allait se découvrir, quelques années plus tard, l'envie de mettre... « les pieds dans le plat ». Comme il se plaisait à le dire évoquant ainsi, non sans une touche d'humour, une activité professionnelle derrière les fourneaux.

Une vie derrière les fourneaux ou presque...

Cuisinier au collège Maurice Wajsfelner de Cuffies, celui qui portait (fièrement) le tablier veillait ensuite à collaborer à la « Cuisine Centrale » du lycée Léonard de Vinci à Soissons. Un travail saupoudré d'une « réelle passion » que Roger Fruchart prolongeait régulièrement, à domicile, en mitonnant de succulents (petits) plats au parfum si particulier. Une saveur, un savoir-faire qu'il prenait plaisir à déguster en compagnie de ces proches, autour d'une table et de mets dont il avait le secret.

Goût pour l'authenticité qu'il proposa également de partager avec le Comité des Fêtes de Cuffies. Structure où, accompagné de son épouse Christiane, il affichait l'envie de (re)mettre la main à la pâte. « C'était dans sa façon d'être. Il était animé par le désir, la volonté d'apporter sa contribution, son petit coup de pouce vers celles et ceux qui en éprouvaient le besoin, la nécessité, ou simplement par plaisir » souligne, la gorge nouée par le chagrin, son fils Christian.

Une envie permanente à veiller au bien-être d'autrui

Ravi que « son papa » ai appliqué cette (noble) philosophie en le suivant à l'Entente Crouy-Cuffies, association footballistique où Roger Fruchart ne tardait à se ... démarquer. Et sans se révéler tel un « fan inconditionnel du ballon rond », il ne délaissait cependant jamais l'opportunité d'encourager ces deux petits fils, Florian et Quentin. Tout comme il ne bottait jamais en touche lorsqu'il convenait de s'investir dans les manifestations encouragées, organisées par le club.

Et dans ce vaste emploi du temps, le dynamique retraité prenait soin à se ressourcer dans son jardin. Paisible environnement où il « aimait couper son bois et cultivait ses fleurs », son autre joie de vivre tout en s'interrogeant « constamment sur le bien-être des uns et des autres »...

Une préoccupation qui demeurera, sans le moindre doute, la sienne depuis là-haut. Une quiétude des « lieux » où Roger Fruchart repose désormais en paix. « Où je l'espère, il pourra enfin penser un peu à lui » soupire Christian...

 

  • Roger Fruchart sera inhumé au crématorium de Tergnier
lundi 3 janvier, à 9h30.

vuduchateau.com adresse ses plus sincères condoléances à sa famille.

 

Partager Partager

VU DU CHÂTEAU Webzine d'informations locales est totalement indépendant de "Autant en emporte la marne" .

Le webzine d'actualités locales "Vu du Château" est totalement indépendant du magazine Autant en emporte la marne.