• auto sur oulchy
  • dons musée jdlf fondation pat
  • Fevrier peinture / mesure
  • drive leclerc
  • Joel michel
  • marjolaine changement proprio
  • vdc nbr lecteurs
  • vdc voeux 22
  • fevrier
  • terny 2020

Votre programme TV

Nos annonceurs

  • iso 02 po
  • Leclerc drive
  • autosur oulchy
  • location véhicules leclerc
  • Mission llocale ann 1602
  • Animalerie leclerc
  • kkd 2
  • ets fevrier

Météo en direct



 Vernissage « Le Bestiaire imprimé » au sein de l’établissement pénitentiaire de Château-Thierry

Vernissage « Le Bestiaire imprimé » au sein de l’établissement pénitentiaire de Château-Thierry



Château-Thierry -

Sous le joli titre du Bestiaire imprimé, une exposition inédite se déploie sur les murs de la prison.

Le vernissage est un moment crucial pour les artistes. Tout doit être prêt pour recevoir les personnes venues admirer le travail effectué avec l'artiste « Simone Découpe »  par les détenus du centre pénitentiaire de Château-Thierry.

Les artistes en herbe se sont découverts, ils ont eu des mots « puissants » à l'accueil de leurs œuvres :

-        « Jamais je n'aurai cru pouvoir créer ça. »

-        « Participer à ce type d'atelier ne me fait plus me sentir en prison. »

-        « C'est la première fois que je vis un tel événement, c'est top. »

Ce projet, financé par un mécénat de la fondation ANBER, mené par le SPIP de Château-Thierry, a permis d'associer plusieurs acteurs : le Louvre-Lens, le musée Jean de La Fontaine et l'artiste « Simone Découpe ».

Les 4 artistes de la maison centrale ont ainsi pu réaliser des œuvres façons « kakémono » sur le thème des animaux. Thème évidemment cher au fabuliste de la ville, Jean de La Fontaine.

Dans un premier temps, les participants ont repéré et choisi des animaux représentés dans la Galerie du temps du Louvre-Lens et au musée Jean de La Fontaine, à Château-Thierry. Ils en ont réalisé des dessins et croquis, à partir desquels l'artiste Simone Découpe a fabriqué des pochoirs en carton.

L'inspiration au fil des séances

Les séances suivantes, chacun a réfléchi à une composition et placé les pochoirs sur de grands lais de toile de jute, avant de les encrer de couleurs vives et de compléter par des motifs abstraits.

Installés sur les murs de la rotonde, ces kakémonos ou étendards, sur lesquels dansent les silhouettes d'animaux de toutes origines, se répondent. L'un d'eux est une œuvre collective, associant personnes détenues et personnels.

Cette au cœur de l'établissement où trône cette magnifique rotonde, que les 4 artistes accompagnés par l'artiste « Simone Découpe » ont reçu les félicitations des visiteurs et des autorités, à savoir : Madame FARINELLI, première présidente de la cour d'appel d'Amiens, Madame SEURIN, présidente du tribunal judiciaire de Soissons, Monsieur EUGENE, maire de Château-Thierry et Madame MANO, sous-préfète de Château-Thierry.

Madame LAVANDIER, directrice du Louvre-Lens ravie de cet accueil a ainsi pu souligner cette démarche inédite et l'engouement de leur structure pour renouveler l'accompagnement de ce type d'action.

Tous ont souligné dans leur discours la qualité de ces œuvres et la précision avec laquelle elles ont été réalisées.

Tout en amenant de la couleur entre ces murs, le projet a concerné nombre de détenus qui ont participé à des visites (physiques et virtuelles, par le biais des écrans) dans les deux institutions muséales et ont été touchés, de près ou de loin, par l'animation amenée grâce à ces ateliers tenus au sein de la prison.

Cette belle exposition restera environ 2 mois au sein de l'établissement. Les œuvres seront par la suite accueillies, à la Cour d'Appel, au tribunal judiciaire de Soissons, à la médiathèque de la ville de Château-Thierry et dans d'autres lieux tout aussi prestigieux...

 

Partager Partager

VU DU CHÂTEAU Webzine d'informations locales est totalement indépendant de "Autant en emporte la marne" .

Le webzine d'actualités locales "Vu du Château" est totalement indépendant du magazine Autant en emporte la marne.