• autosur oulchy
  • Fevrier peinture / mesure
  • drive leclerc
  • fjdlf baroux
  • Joel michel
  • marjolaine changement proprio
  • terny 2020

Votre programme TV

Nos annonceurs

  • cordonnerie du centre
  • iso 02 po
  • Leclerc drive
  • autosur oulchy
  • formations cfppa
  • location véhicules leclerc
  • Mission llocale ann 1602
  • Animalerie leclerc
  • kkd 2
  • ets fevrier

Météo en direct



 Déboisement vraisemblablement abusif d’un promoteur à Blanchard : la Ville alerte l’Etat

Déboisement vraisemblablement abusif d’un promoteur à Blanchard : la Ville alerte l’Etat



Château-Thierry -

Communiqué de la ville de Château-Thierry

Château-Thierry, le 29 octobre 2021

Déboisement vraisemblablement abusif d'un promoteur à Blanchard

En août 2019, la société CITY AMENAGEMENT a sollicité une demande d'autorisation de défrichement sur deux parcelles, en vue de la réalisation d'un projet de lotissement visant à la création de 48 lots à bâtir, au lieu de vie Blanchard.

Bien que la municipalité ne souhaite pas favoriser l'étalement urbain (aucun programme en dehors de la zone urbanisée n'est prévu sur le mandat), la Ville ne s'y est pas opposée en raison de la nécessité de relier les deux lotissements Clos des Vignes et Fables, et ainsi favoriser les déplacements piétonniers et de transport en commun.

Par arrêté préfectoral en date du 18 juin 2020, CITY AMENAGEMENT a été autorisée à défricher une surface de 1 943 m² sur ces deux parcelles.

Alerté ces derniers jours par le président d'une association locale, Mohamed Rezzouki, adjoint au maire chargé de l'urbanisme, s'est rendu sur place et a constaté que l'opération de défrichement a été vraisemblablement réalisée sans respecter les conditions prévues à l'article L 341-4 du code forestier (affichage visible sur le terrain et en mairie de l'autorisation, dépôt en mairie du plan cadastral des parcelles à défricher).

"20 arbres remarquables abattus"

Il apparait surtout que les arbres remarquables de la zone de défrichement n'auraient pas été préservés comme il avait été convenu, et qu'une vingtaine d'arbres auraient été coupés au-delà des limites accordées par l'autorisation préfectorale de défrichement.

Si ces faits sont avérés, ils seraient absolument inacceptables. La Ville a aussitôt sollicité la Direction départementale des territoires (DDT) pour vérifier précisément l'application de l'autorisation préfectorale, et prendre toutes les mesures répressives nécessaires le cas échéant.

Parallèlement, la Ville étudie comment bloquer juridiquement la poursuite du projet immobilier tant que des mesures environnementales compensatrices ne sont pas actées.

 

Partager Partager

VU DU CHÂTEAU Webzine d'informations locales est totalement indépendant de "Autant en emporte la marne" .

Le webzine d'actualités locales "Vu du Château" est totalement indépendant du magazine Autant en emporte la marne.