• autosur oulchy
  • Fevrier peinture / mesure
  • drive leclerc
  • fjdlf baroux
  • Joel michel
  • marjolaine changement proprio
  • terny 2020

Votre programme TV

Nos annonceurs

  • cordonnerie du centre
  • iso 02 po
  • Leclerc drive
  • autosur oulchy
  • formations cfppa
  • location véhicules leclerc
  • Mission llocale ann 1602
  • Animalerie leclerc
  • kkd 2
  • ets fevrier

Météo en direct



Prometteur l’inventaire de Pics de Picardie Nature

Prometteur l’inventaire de Pics de Picardie Nature



Hauts-de-France -

Après un premier passage en 2008, un nouvel inventaire effectué par Picardie Nature confirme la présence de belles populations de pics dans les forêts Compiègnoises…

Piloté par l'association Picardie Nature, l'inventaire effectué entre mars et avril 2021 et qui fait suite à celui de 2008 devait permettre d'évaluer l'évolution des effectifs. Ces nouvelles prospections ont été l'occasion d'associer le grand public pour une opération de science participative.

Accompagnés d'observateurs bénévoles et salariés de Picardie Nature, de techniciens de l'ONF et du bureau d'études Ecosphère, les amoureux de la nature ont pu découvrir les mœurs de ces deux espèces emblématiques de la forêt, ainsi que les méthodes d'évaluation de leur population.

Même s'il est toujours difficile de quantifier précisément le nombre d'oiseaux (et plus généralement d'animaux) dans une forêt, l'analyse des données est très encourageante et les résultats sont orientés favorablement et à la hausse

Une publication du Muséum national d'histoire naturelle en 2019, à l'occasion des 30 ans du programme de suivi des oiseaux, avait relevé la stabilité des populations d'oiseaux dans les forêts françaises depuis les années 2000.

Cet inventaire local confirme cette tendance favorable pour ces deux espèces de pic sur les forêts compiégnoises.

Le réseau NATURA 2000

55% des surfaces de forêts domaniales de Picardie

ont été intégrées à ce réseau de conservation,

reconnaissance de leur qualité écologique.

Les forêts domaniales de Compiègne, Laigue et Ourscamp-Carlepont constituent le cœur de la ''Zone de Protection Spéciale'' Natura 2000 mise en place en 2013 au titre de la Directive européenne ''Oiseaux''. Ce territoire abrite plusieurs espèces nicheuses sous protection européenne, dont le Pic noir (Dryocopus martius) et le Pic mar (Dendrocopos medius).

L'ONF participe avec le bureau d'études Ecosphère à l'animation de cette zone Natura 2000 portée par l'Agglomération de la région de Compiègne.

Une belle reconnaissance du travail des forestiers et des associations pour la préservation d'espèces remarquables.

Le réseau Natura 2000 est constitué d'habitats et d'espèces rares à l'échelle européenne.

Les inventaires : un protocole strict

Tous les points inventoriés en 2021 avaient été mis en place et prospectés lors de la première campagne de 2008.

Sur chacun des points, l'observateur s'arrête 5 minutes, pendant lesquelles se succèdent :

- 30 s. d'écoute en arrivant sur le point,

- 30 s. de diffusion de ''repasse'' (chant du mâle de Pic mar enregistré),

- 1 mn d'écoute

- 30 s. de repasse (chant du Pic noir cette fois),

- 2mn30 d'écoute.

500 ha de très vieux bois sont conservés en forêt de Compiègne en plus des arbres dispersés dans toutes les parcelles. C'est au-delà des objectifs fixés par le ministère en charge de l'écologie pour chaque forêt domaniale.

Le Pic noir, le plus grand des pics

Facilement reconnaissable à sa calotte rouge vif, le pic noir l'est aussi grâce à ses cris puissants et son tambourinage audible à près d'un kilomètre. Grand grimpeur, il se nourrit principalement de fourmis et d'insectes xylophages qu'il prélève en effectuant des perforations dans l'écorce grâce à son bec acéré.

Le Pic Mar, espèce phare de la forêt

Oiseau assez discret, le Pic mar est bien présent dans les forêts domaniales picardes compte tenu de la proportion importante de gros et très gros bois, supérieure à la moyenne des forêts françaises. En particulier dans le massif compiégnois, plusieurs couples reproducteurs nichent avec succès. Ils trouvent sur les arbres les insectes dont ils se nourrissent, tandis que la femelle pond ses œufs dans les loges creusées dans les vieux arbres.

Partager Partager

VU DU CHÂTEAU Webzine d'informations locales est totalement indépendant de "Autant en emporte la marne" .

Le webzine d'actualités locales "Vu du Château" est totalement indépendant du magazine Autant en emporte la marne.