• autosur oulchy
  • Fevrier peinture / mesure
  • fort escape 3006
  • judu club ch th 0405
  • drive leclerc
  • marjolaine changement proprio
  • terny 2020

Votre programme TV

Nos annonceurs

  • cordonnerie du centre
  • iso 02 po
  • Leclerc drive
  • autosur oulchy
  • judo club ch th 0405
  • formations cfppa
  • Nid
  • location véhicules leclerc
  • Mission llocale ann 1602
  • Animalerie leclerc
  • radio graffiti
  • kkd 2
  • ets fevrier

Météo en direct



Le Festival- Jean de La Fontaine à Essômes-sur-Marne

Le Festival- Jean de La Fontaine à Essômes-sur-Marne



Essômes-sur-Marne (02) -

[ OUVERTURE DU 30ème FESTIVAL JEAN DE LA FONTAINE ] LES SPHERES DU PARADIS par la Camera delle Lacrime...

Troisième partie de la trilogie scénique « Dante Troubadour », inspirée par La Divine Comédie de Dante Aligheri, monument de la littérature italienne. Ensemble La Camera delle Lacrime (direction Bruno Bonhoure et Khaï-Dong Luong) avec Marion Noone, récitante, et la participation de la Chorale Soupape (direction Jocelyne Renaux).

La chorale Soupape vous invitent au spectacle participatif de Bruno Bonhoure et de La Caméra delle Lacrime, Paradiso, le vendredi 8 octobre à 20h45 à l'Abbatiale d'Essômes sur Marne, et ce dans le cadre du Festival Jean de La Fontaine. 

Bruno Bonhoure et La Camera delle Lacrime sont des habitués du Festival Jean de La Fontaine puisqu'ils y ont déjà présenté "Le livre vermeil de Montserrat", "Le labyrinthe des passions" ( 2 spectacles participatifs avec l'Ensemble Vocal Castella), "La controverse de Karakorum"  et en 2019, "Inferno" (avec les élèves du lycée Jean de La Fontaine)

Cette fois c'est avec les choristes de la chorale Soupape que Bruno Bonhoure présente la 3ème partie de la trilogie scénique "Dante Troubadour" autour de la Divine Comédie de Dante Alighieri.

A noter : une soirée découverte sur La Divine Comédie aura lieu au presbytère de Château-Thierry le mardi 5 octobre à 20h30.

Après les Cercles de l'Enfer avec Denis Lavant et la Montagne du Purgatoire avec Matthieu Dessertine, la Camera delle Lacrime revient pour le dernier volet de sa trilogie autour de l'œuvre de Dante. Cette fois-ci c'est Marion Noone qui prêtera sa voix à l'œuvre du poète florentin dans des lectures à voix nue ou accompagnées de musique instrumentale par trois musiciennes. Il y a 700 ans, Dante Alighieri rédigeait la Divine Comédie, voyage en Enfer, Purgatoire et Paradis.

L'auteur crée avec cette œuvre, deux Paradis : celui du paradis terrestre qu'il rejoint après une purification par les flammes suite à l'ascension de la montagne du Purgatoire, et celui des dix sphères célestes qui forment le théâtre du Paradis. 1290, Béatrice meurt et rien n'égale la violence du chagrin que Dante ressent de cette perte. 1291, le poète écrit la Vita Nova où il se met en scène dans ce qu'il appelle "la chambre des larmes". Là, Béatrice lui révèle qu'elle est morte... Et elle lui donne rendez-vous au Paradis ! Dante ressort de La Camera delle Lacrime pour commencer une vie nouvelle... Il commence alors l'écriture de la Commedia où il se met à nouveau en scène dans un voyage initiatique de l'Enfer au Paradis pour retrouver Béatrice. Voyager de l'Enfer au Paradis, c'est s'élever vers la musique, vers l'abstraction, vers le savoir. Il en va ainsi pour les âmes que Dante rencontre. Elles étaient déjà réduites à des ombres dans les précédents volets, elles deviennent des étincelles chantantes à mesure qu'il s'élève vers l'Empyrée. C'est donc tout naturellement que l'ascension de Dante dans ce troisième volet est accompagnée de musique.

En bref, pas besoin d'avoir vu les deux premiers volets pour apprécier celui-ci, un spectacle à la narration et interprétation musicales épiques qui ont fait la réputation de la compagnie.

Vendredi 8 octobre 2021-

20h45

Eglise abbatiale

d'Essômes-sur-Marne

Tarif B

Contact : mbaroux@festival-jeandelafontaine.comTél. 06 74 41 82 35


Partager Partager

VU DU CHÂTEAU Webzine d'informations locales est totalement indépendant de "Autant en emporte la marne" .

Le webzine d'actualités locales "Vu du Château" est totalement indépendant du magazine Autant en emporte la marne.