• autosur oulchy
  • Cest comme ça
  • Fevrier peinture / mesure
  • fort escape 3006
  • judu club ch th 0405
  • drive leclerc
  • terny 2020

Votre programme TV

Nos annonceurs

  • cordonnerie du centre
  • iso 02 po
  • Leclerc drive
  • autosur oulchy
  • judo club ch th 0405
  • formations cfppa
  • balade pétillante 140421
  • location véhicules leclerc
  • Mission llocale ann 1602
  • Animalerie leclerc
  • radio graffiti
  • kkd 2
  • ets fevrier

Météo en direct



De La Fontaine à Eiffel Virginie l’a fait avec Jonas, pour Anaïs

De La Fontaine à Eiffel Virginie l’a fait avec Jonas, pour Anaïs



Sud de l'Aisne - Portes de la Champagne (02) -

Un beau challenge, 27 heures d'efforts et environ 125 km, au nom d’Anaïs pour Baskets aux pieds – Fondation …

Virginie est aide-soignante en réanimation à l'hôpital de Château-Thierry, elle a 48 ans et pratique la course à pied régulièrement...

"Bon, voilà la petite histoire de La Fontaine à Eiffel, d'où me vient cette idée ? 

Une envie de sortie longue sans le stress de barrières horaires, un challenge personnel, une envie de faire voyager Anaïs. Et pourquoi pas aller à Paris ?

Cette année étant les 400 ans de Jean de La Fontaine et bien ça sera le lieu de départ et l'arrivée quoi de mieux que la tour Eiffel.

Tout a commencé, il y a quelques mois par une idée qui me passe par la tête, pourquoi ne pas aller à Paris en courant...

Je prépare un peu le parcours et lance l'idée sur Facebook voir qui serait ok pour m'accompagner.

1-2 puis 3.... et finalement il n'y aura que Jonas Rovillon et moi. Un peu le lièvre et la tortue.

Date de départ prise je prépare mon sac ....

Nous voici le 14 juillet 21h approche, mes amis, Joe et max viennent nous voir au départ des petits encouragements quelques photos (ça m'a fait très plaisir de les voir) et nous voilà partis.

Les premiers kilomètres se déroulent à merveille on court on papote, faisons des photos et puis seulement après quelques kms et bien nous voilà perdus ! Un petit tour dans les bois ou plutôt les ronces avant de retrouver la Dhuys, ouf...
On entend les pétards et les feux d'artifice mais sans rien voir, tant pis.

Nous continuons notre route, en courant toujours tranquillement.

   

Surprise nocturne

21 kms nous voilà à l'arrêt, une horde de sanglier devant nous, que fait-on ? Et bien on attend qu'ils rentrent gentiment dans les bois  .

La nuit tous les chats sont gris

Des petits yeux un peu partout, des lapins, des grenouilles, une chouette qu'on a du perturber avec nos lampes. Elle a failli nous faire ça dessus ce n'est vraiment pas passé loin.

Pause repas sur le bord de route.

On traverse les cours d'eau, beaucoup de boue et même énormément on a les pieds trempés.

Le jour se lève Jonas montre des signes de fatigue, il s'endort en marchant. Eh oui on a arrêté de courir, on glissait plus qu'on ne courait. Petite pause dodo pour lui. 

Le chemin est agréable la vue est belle dommage qu'il y ait autant de gadoue.

Et comme on n'avait pas les pieds assez mouillés on a fait trempette dans le lavoir... 

La Dhuys n'en finit pas, ça commence à être long, on marche encore et encore, passages dans l'eau, escalade, tout y est...

On arrive devant une porte qui nous dit que le tracé est à droite et là, ben, c'est le chaos ! Des branches, des ronces, des moustiques... brefs, j'en ai encore quelques traces sur les guiboles....

Allez un peu de courage on avance un pied après l'autre.... Disney ne doit plus être très loin  ....

12h30 ~ un foodtruck se présente devant nous et bien on s'arrête manger un bon sandwich. Un régal, la dame très gentille nous offre de l'eau pour remplir nos sacs, petite sieste pour Jonas (il s'endort très facilement).

Normalement Disney est à 3-4 kms mais curieusement, 10 kms plus tard, rien ! Disney à dû être déplacé récemment ! Du coup on décide de récupérer la Marne.

J'envoie un petit message a Clément Lebone pour qu'il nous attends pas.

Arrivés sur les bords de Marne à Chessy qu'elle surprise, de superbes statuesque je photographie avant de traverser le pont.

Et c'est reparti de nouveau sur les bords de Marne, plus de boue mais plus de jambes non plus pour courir. Pas grave nous marcherons jusqu'à la fin.

 

Le chemin continue ça semble long toujours tout droit et c'est calme...

Arrivés au niveau de Neuilly-sur-Marne on trouve un petit parc sympa pour les enfants, tu t'y serais bien amusée Anaïs... Je pense à toi...

Nous nous arrêtons un petit peu, allez on y va toujours un pied devant l'autre, la fatigue arrive.

Fontenay-sous-Bois, Vincennes, St-Mandé ça y'est on est à Paris, plus que quelques kms qui m'ont paru interminables.

Ma cheville me fait mal mais la tour Eiffel n'est plus loin, mais j'ai comme l'impression  qu'elle se déplace au fur et mesure de notre progression.

   

C'est interminable...

Mais, enfin, la voilà au bout de la rue, elle est là, et rien que pour toi Anaïs, elle scintille de mille feux...

On est fatigué mais heureux, on l'a fait, on est arrivé au bout ! 

Au final le lièvre et la tortue ont traversé cette épreuve ensemble, une bonne et très longue balade pleine d'émotions et de sensations. 

Une grosse pensée pour toi ma puce Anaïs, tu as été là avec moi tout le long de ce parcours.

Un grand merci à Jonas."

Au total : 27 heures d'efforts et environ 125 kms

Baskets aux pieds - Fondation

« BAP-Fondation » est une organisation à but non lucratif qui soulage le quotidien des enfants hospitalisés en leur faisant découvrir la nature vue du ciel, via une technologie de réalité virtuelle (VR)

BAP-Fondation a été créé en 1998 par Antoine Bonnefile-Roualet et sa compagne Laure 

BAP intervient auprès de 7 établissements hospitaliers sur le territoire national et plus de 350 patients et depuis le début de cette année 2021 BAP prend son envol et référence 15 nouveaux établissements. BAP forment aussi des bénévoles afin d'intervenir dans ces établissements.

Chaque intervention permet d'accompagner et/ou soulager 8 à 12 enfants. Toutes les visites font l'objet de transmissions avec le personnel. Le masque est nettoyé et installé et permet ainsi d'immerger l'enfant dans des décors naturels tel que le mont blanc, les Pyrénées les cascades.... ce qui permet de détourner l'attention des enfants lors des soins en leur faisant oublier l'inconfort et la douleur.

Anaïs

Nous pouvons par le biais de la fondation parrainer un enfant d'où vient Anaïs.

Voici le nom qui apparaît sur mon dossard solidaire.

Pour des raisons de secret professionnel, je ne connais ni son nom ni son âge ni d'où elle est, ni la raison de son hospitalisation.

Son dossard m'accompagne très souvent lors de mes sorties trail running vélo.

Ce qui lui permet de voyager de par mes photos transmises sur Facebook et Instragram.

Prochains challenges sportifs de la fondation

Des challenges de sportifs se créent pour faire parler de la fondation et permettre de récolter des fonds. Le prochain étant celui de Stéphane Brogniard le plus de dénivelé positif en 24 heures qui aura lieu le 17 septembre 2021.

Pour donner un don à la fondation vous pouvez le faire via Helloasso.

   

Partager Partager

VU DU CHÂTEAU Webzine d'informations locales est totalement indépendant de "Autant en emporte la marne" .

Le webzine d'actualités locales "Vu du Château" est totalement indépendant du magazine Autant en emporte la marne.