• autosur oulchy
  • Fevrier peinture / mesure
  • fort escape 3006
  • judu club ch th 0405
  • Axo jdlf
  • chopin liquidation
  • drive leclerc
  • ouverture capitainerie 140421
  • pannier réouverture 0106
  • race duck 190221
  • balade pétillante 140421
  • radio graffiti
  • cma 2004
  • terny 2020

Votre programme TV

Nos annonceurs

  • balade pétillante 140421
  • Leclerc
  • Mission llocale ann 1602
  • autosur oulchy
  • judo club ch th 0405
  • ouverture capitainerie 140421
  • race duck 190221
  • vdc fismes
  • Harad chamapgne pub covid 210321
  • formations cfppa
  • chopin liquidation
  • elegage lv
  • race duck 190221
  • radio graffiti
  • campagne gites vignerons MT 1902
  • cma coiffure 2004
  • race duck 190221
  • Animalerie leclerc
  • agenor gel
  • ets fevrier
  • castel roller club
  • location véhicules leclerc
  • kkd 2
  • ets fevrier

Météo en direct



Historique : Emmanuel Macron, Brigitte Macron et Fabrice Lucchini à Château-Thierry

Historique : Emmanuel Macron, Brigitte Macron et Fabrice Lucchini à Château-Thierry



Château-Thierry -

Les 400 ans Jean de La Fontaine, une belle occasion pour le président d’annoncer la lecture comme grande cause nationale…

En pleine sortie de crise du Covid-19, ce déplacement dans l'Aisne est le troisième d'Emmanuel Macron dans le cadre de sa tournée lancée pour « prendre le pouls du pays ».

Une visite officielle du chef de l'Etat menée tambour battant...

Accueillis par un cortège d'élus, le Président Emmanuel Macron et son épouse Brigitte (ancienne professeur de français) sont arrivés au musée Jean de La Fontaine où ils ont reçu un accueil républicain.

   

Cette venue à l'occasion du 400ème anniversaire de la naissance de Jean de La Fontaine est un immense honneur pour notre ville et le sud de l'Aisne. C'est aussi une belle reconnaissance de tous les efforts déployés pour faire de Château-Thierry, ville natale et de cœur du plus grand poète classique français, l'épicentre de ces célébrations. Indiquait le maire, dans un post FB publié avant la rencontre et remerciant par avance les castels du bon accueil réservé au Président.

   

"L'anachronisme n'aide jamais", a mis en garde jeudi Emmanuel Macron, devant la maison natale de Jean de la Fontaine, où il s'est refusé à condamner l'auteur des Fables pour sa misogynie ou son sexisme. "Je trouve qu'on a une capacité à être, en quelque sorte, les juges avec l'esprit contemporain d'une histoire, qui évidemment a fait son propre cheminement", a estimé le chef de l'Etat, interrogé sur les écrits litigieux de La Fontaine, notamment dénoncés par certaines féministes.

Ça veut dire que nos repères changent et que, heureusement, nous progressons, a poursuivi Emmanuel Macron, en citant également Diderot ou Voltaire. Est-ce que pour autant on ne doit plus le lire ? Je pense que ce serait terrible, de la même manière qu'eux n'avaient plus les pratiques des Romains avec leurs esclaves mais continuaient de les lire et de les vénérer comme des maîtres, en ayant progressé, a-t-il souligné.

 

Ce qui est intéressant, c'est d'abord de se frotter au génie, de se frotter la cervelle et de comprendre comment aussi ce cheminement est né, parce qu'ils avaient eux-mêmes leur esprit du temps avec la bêtise du temps, a poursuivi le chef de l'État.

Nous avons notre propre bêtise. Et ça m'intéresse plus de voir où est la bêtise chez nous que la différence facile avec les gens, il y a 500 ans, 400 ans pour La Fontaine, a encore fait valoir le chef de l'État, devant la maison où est né le moraliste il y a quatre cents ans.

   

Lucchini déclame La Fontaine dans les jardins du musée

Le comédien Fabrice Lucchini, proche du couple présidentiel était à la maison où est né le fabuliste Jean de La Fontaine, il y a 400 ans, l'un des auteurs les plus étudiés en France, annonce l'Elysée ...

Le comédien, on le sait, grand admirateur de l'œuvre du fabuliste, après avoir expliqué l'importance de l'œuvre de La Fontaine, a reçu les félicitations de la Première dame, qui lui a déclaré : « Tu mériterais d'être prof. ».

Fabrice Lucchini a récité plusieurs vers de La Fontaine, notamment « L'ours et l'amateur des jardins » pour le plus grand plaisir du président. Rien n'est si dangereux qu'un ignorant ami, a-t-il rappelé en récitant la conclusion de la fable, en estimant que la maxime s'appliquait à des conseillers du président de la République.

Tweet du président Macron lors de sa visite au musée Jean de La Fontaine : Demandez à Fabrice Luchini de vous parler de La Fontaine, il vous transporte !

Le fabuliste dénonce une injustice entre les hommes condamnés

« Le plus important, c'est ce que La Fontaine représente, ce qu'il a su apporter à son siècle, à la langue », a pour sa part considéré Emmanuel Macron qui a confié avoir pour fable préférée « Les animaux malades de la peste », la première fable du livre VII de Jean de La Fontaine, situé dans le deuxième recueil des Fables de La Fontaine.

Le cortège s'est ensuite rendu à la médiathèque voisine, où des élèves de l'école du Bois Blanchard ont joué des extraits de fables devant le président, son épouse et Fabrice Lucchini. Ce spectacle préparé pour les 400 ans du fabuliste avec Martine Pichard et la Cie de la Mascara qui devrait sortir en vidéo prochainement...

La lecture « grande cause nationale » a annoncé le chef de l'Etat

Initié dans les années 1970, le label gouvernemental « grande cause nationale » est attribué pour une année à une campagne d'intérêt public autour d'un thème avec, à la clé, des initiatives médiatiques et de levers de fonds.

Emmanuel Macron a annoncé, lors de cette visite, lancer la lecture comme grande cause nationale, de l'été 2021 à l'été 2022, en considérant que « la bataille pour pouvoir savoir lire, écrire, mais aussi savoir compter, se comporter, est essentielle ».

La lecture est l'une des « bases de la citoyenneté» car elle permet de «développer la capacité d'émancipation, de se relier aux autres et de créer une communauté nationale à travers des valeurs communes», explique l'Elysée.

C'est le Centre national du livre (CNL) qui sera chargé de sa coordination, sous l'égide des ministères de la Culture et de l'Education, avec notamment l'opération Partir en Livre, qui se tiendra du 30 juin au 25 juillet avec un objectif : « Redonner le désir de lire ».

Cette annonce sera le prélude à une série d'actions qui, à partir de l'été, viseront à favoriser l'apprentissage et la pratique de la lecture à tous les âges.

   

40 millions d'euros aux bibliothèques

Le gouvernement entend aussi renforcer son « plan bibliothèques » en mobilisant 40 millions d'euros en 2021-2022 pour permettre à une centaine de bibliothèques d'étendre leurs horaires d'ouverture. Ceci, sans précision sur la reconduction éventuelle...

« En lançant aujourd'hui cette grande cause nationale qu'est la lecture, ce que nous voulons faire, c'est véritablement mobiliser les enseignants, toutes les associations qui se battent sur ce sujet, nos bibliothécaires, nos libraires, nos éditeurs, nos écrivains, nos acteurs, nos diseurs, parce que lire et en particulier à voix haute, doit être remis au cœur de l'engagement de toute la nation », a-t-il expliqué.

 

"La découverte de la beauté littéraire"

En promettant « toute une série d'initiatives » pour « la découverte de la beauté littéraire », Emmanuel Macron a fait valoir que « lire à voix haute, c'est faire cette rencontre amoureuse avec la langue française, c'est-à-dire découvrir des idées, des histoires mais aussi découvrir que quelqu'un peut nommer ce que je ressens, le partager avec moi ».

Combattre l'illettrisme

En lançant aujourd'hui cette grande cause nationale qu'est la lecture, ce que nous voulons faire, c'est véritablement mobiliser les enseignants, toutes les associations qui se battent sur ce sujet, nos bibliothécaires, nos libraires, nos éditeurs, nos écrivains, nos acteurs, nos diseurs, parce que lire et en particulier à voix haute, doit être remis au cœur de l'engagement de toute la nation, a expliqué le chef de l'Etat.

Pour lui, la bataille pour pouvoir savoir lire, écrire, mais aussi savoir compter, se comporter, est essentielle, a expliqué le chef de l'Etat. En promettant toute une série d'initiatives pour la découverte de la beauté littéraire, Emmanuel Macron a fait valoir que » lire à voix haute, c'est faire cette rencontre amoureuse avec la langue française, c'est-à-dire découvrir des idées, des histoires mais aussi découvrir que quelqu'un peut nommer ce que je ressens, le partager avec moi ».

Si on ne sait pas lire et écrire, on ne trouve pas sa place dans la société, a précisé Emmanuel Macron, annonçant vouloir notamment se battre contre l'illettrisme.

Bain de foule avant de quitter Château-Thierry

Après une déambulation du musée jusqu'au croisement de l'avenue de Soissons en passant par la Grand'rue, lors de laquelle le président attendu par les castels s'est prêté aux selfies et autres photos souvenirs avant de reprendre la route pour terminer sa journée à Villers-Cotterêts où il a fait un point sur l'avancée du chantier du château de François Ier, le grand chantier culturel de son quinquennat qui doit accueillir « la Cité internationale de la langue française » en début d'année prochaine.

Post FB, du maire, Sébastien Eugène avant la visite

"Naturellement, l'organisation matérielle et sécuritaire de cette visite créera des perturbations, notamment sur la circulation, le stationnement... Ces aspects sont certes contraignants mais ne sont rien par rapport à la portée historique de cette visite."

   

    

Partager Partager

VU DU CHÂTEAU Webzine d'informations locales est totalement indépendant de "Autant en emporte la marne" .

Le webzine d'actualités locales "Vu du Château" est totalement indépendant du magazine Autant en emporte la marne.