• autosur oulchy
  • Cest comme ça
  • Fevrier peinture / mesure
  • fort escape 3006
  • judu club ch th 0405
  • drive leclerc
  • terny 2020

Votre programme TV

Nos annonceurs

  • cordonnerie du centre
  • iso 02 po
  • Leclerc drive
  • autosur oulchy
  • judo club ch th 0405
  • formations cfppa
  • balade pétillante 140421
  • location véhicules leclerc
  • Mission llocale ann 1602
  • Animalerie leclerc
  • radio graffiti
  • kkd 2
  • ets fevrier

Météo en direct



Une vedette extraite du fond de l’Aisne par grutage

Une vedette extraite du fond de l’Aisne par grutage



Pommiers (02) -

Deux équipes de spécialistes en binôme au chevet d’un bateau échoué au fond de la rivière Aisne à Pommiers

Sauvé des eaux...

Un exercice peu banal, exécuté à la base nautique de Pommiers, a permis d'extirper ce mercredi, une embarcation prisonnière de la Rivière Aisne.

Ils en rêvaient, leurs espoirs ne sont cette fois tombés à l'eau. Ainsi, les bénévoles de l'Association des voiles du Soissonnais (AVS) ont pu assister, presque médusés, à l'extraction de ce Nicols de 11,50 m x 3,50m, initialement amarré à leur mouillage pris au piège de la rivière Aisne, depuis le 14 janvier dernier.

Les intéressés avaient déjà essuyé plusieurs désillusions

Alors cette fois, l'assurance du propriétaire a employé les grands moyens : deux entreprises spécialisées, les uns en plongée : Electro Groupe 60 pour attacher les élingues et autres chaines sur l'épave, les autres en levage, la Ste Dupuis de Viry-Noureuil pour lever et transporter l'embarcation.

Un soulagement pour tous y compris l'ancien voisin qui habite, lui, sur son bateau et a cru voir partir les deux embarcations au fond lorsque le premier a coulé.

   

« Avec les possibilités du bord, dont de nombreux adhérents du club, un tracteur, un manitou et beaucoup d'huile de coude, nous avions essayé de le remettre à flot le 14 janvier dernier, sans résultat » murmurait d'ailleurs Patrick Boquin, l'un des maillons forts de l'association Voiles du Soissonnais, structure résidente à Pommiers, là où cette embarcation fluviale s'était finalement échouée. Malencontreuse mésaventure qu'une précédente manœuvre aquatique avait tenté d'atténuer, via une procédure bien particulière à l'aide de ballons. Débauche d'énergie qui, cependant, s'était également avérée vaine.

 

« Aux grands maux, les grands moyens » donc pour prétendre sortir - à l'image d'une épine dans un pied - cette masse emplie d'eau et de vase qui en temps normal pèse déjà 4,5 tonnes, contenant encore de l'eau et beaucoup de vase, accusait à son arrivée sur la remorque les 7,5 tonnes.

 

C'est à l'aide d'une grue et le soutien d'un duo de professionnels aguerris que débutait alors un délicat et difficile bras de fer. Soucieux, dans un premier temps, d'alléger cette embarcation, les deux plongeurs ne ménageaient ainsi leurs efforts, veillant principalement à « assécher » ce bateau.

 

Trois  heures durant, à l'aide de pompes notamment, ils effectuaient cet exercice de style avant d'envisager placer les sangles susceptibles d'entrevoir une élévation. Telle la précision d'un horloger, l'un et l'autre oeuvraient avec minutie avant qu'ils passent la main aux trois représentants de l'entreprise Dupuis Levage. Spécialistes en montage de structures métallique et en la matière qui s'attachaient à ... parachever un ouvrage qu'ils étaient nombreux à contempler. A immortaliser même !

Scène peu banale que de découvrir ce bateau ne touchant plus terre pour ensuite être délicatement posé sur le plateau d'une semi-remorque au bout de cinq heures de manœuvres. Le symbole d'une maîtrise collective dont ils se félicitaient

 

Le navire a été déposé chez son propriétaire. Il va désormais lui falloir s'armer de patience pour tenter de rendre une apparence plus cohérente à ce bateau dont la coque aura su semble-t-il résister au poids de la vase. Une des préoccupations que redoutaient les artisans de cette réussite.

La base nautique de Pommiers pouvait alors retrouver sa quiétude, ces derniers vaquaient à d'autres occupations. Tout en laissant derrière eux la satisfaction d'un travail (très) bien fait.

Crédit photos : AVS - Dany Patoux

Une matinée bien remplie passée à la base l'AVS à Pommiers ! Récapitulatif en images du renflouement d'un bateau échoué, vidéo by René Garnier.

Partager Partager

VU DU CHÂTEAU Webzine d'informations locales est totalement indépendant de "Autant en emporte la marne" .

Le webzine d'actualités locales "Vu du Château" est totalement indépendant du magazine Autant en emporte la marne.