• terny 2020

Votre programme TV

Nos annonceurs

  • location véhicules leclerc
  • Animalerie leclerc
  • tierce fb
  • animaux colo cd
  • Leclerc drive

Météo en direct



Dans la vallée, les vendanges champenoises…

Dans la vallée, les vendanges champenoises…



Château-Thierry -

Les vendanges champenoises ont, cette année, commencé sous un beau soleil (soit dit en passant : La vallée de la Marne représente 12% de la production mondiale de champagne). Sympa de couper les raisins en t-shirt ; enfin, le premier jour, car, le lendemain, les courbatures sont là !!! Bon an, mal an, l'on fait avec. L'ambiance est sympa, ça fait un an que l'on ne s'était pas retrouvés.

Dans les meilleures maisons, il y a encore le casse-croûte 'arrosé', le déjeuner du midi et un ch'tiot coup le soir voire le dîner pour ceux qui sont logés. C'est gargantuesque ou genre sandwich sur le pouce ! De même pour l'outillage et les protections : chez certains viticulteurs ce sont des sécateurs électriques, des gants, des impers... Chez d'autres, il faut se passer les cirés ; quand il y en a !

Imaginons le vendangeur veinard : tout est à dispo, il a mal au dos le premier jour ; normal. Le 3ème ça va mieux. Une fois que la mécanique est chaude, on prend le rythme et c'est supportable. Mais le lendemain, Dame  pluie s'installe. Eh oui, il n'y a pas de raison que le soleil s'arroge la vedette en ce début d'automne !

 

Les bottes pèsent 3 tonnes avec cette bonne terre « amoureuse ». On n'avance pas ! Les cirés trop grands gouttent de partout, mouillant les pantalons. Les sécateurs ripent... Aie ! et paf, la première coupure. Le sparadrap ne colle pas... La pluie ruisselle. Et pourtant il faut continuer ! Couper. Emplir les paniers. Bouh ! le casse-croûte a pris l'eau. Flûte, le champagne est trop frais. Il fait froid. Je veux rentreeeeer !!! Prendre un bon bain. Quoi ? il n'est que midi ! heureusement le repas est à l'abri. Un bon plat chaud réchauffe tout le monde, mais il faut repartir. Haut les cœurs !

 

 

Bottes, cirés, capuches, sécateurs... couper, remplir, encore et encore... Le temps ne passe pas. Encore 4 heures de taf. Pouh ! c'est long, c'est dur (non, pas tant mieux !), c'est fatiguant. Parce que, même dans les bonnes maisons, la pluie fait ce qu'elle veut, c'est elle qui décide !

Elle est sympa, une journée lui suffit, elle laisse la place au soleil.... Ouf, les feuilles sèchent, les tenues aussi et les sourires reviennent... Les coupures sont presque cicatrisées mais ça picote un peu avec le jus ! Nous en avons bu du moût, hier. D'aucuns en ont abusé, les lendemains ne pardonnent pas... Bon, on a dit : pas de querelles intestines !

 

 

Ça c'est le côté vendangeurs mais il y a le côté riverains : des tracteurs partout qui ralentissent le trafic routier et salissent les routes. Mais aussi tous les campings sauvages des saisonniers ; ces gens du voyage qui inquiètent, malgré tout... Toutefois il y a de plus en plus de contrôles. Du reste, durant cette période, notre territoire devrait occuper surtout les chômeurs. Je me suis toujours demandée comment moult sans-emploi ne parviennent pas à être embauchés pour les vendanges alors que bon nombre de salariés, en posant leurs congés, histoire de se faire un 13ème mois, trouvent, eux, une place !  « Bref », comme disait Pépin, je vous lâche la grappe pour le moment.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager Partager

VU DU CHÂTEAU Webzine d'informations locales est totalement indépendant de "Autant en emporte la marne" .

Le webzine d'actualités locales "Vu du Château" est totalement indépendant du magazine Autant en emporte la marne.