• terny 2020

Votre programme TV

Nos annonceurs

  • location véhicules leclerc
  • Animalerie leclerc
  • tierce fb
  • animaux colo cd
  • Leclerc drive

Météo en direct



L’hôpital castel prêt à faire sécession avec la Picardie

L’hôpital castel prêt à faire sécession avec la Picardie



Château-Thierry -

Une nouvelle assemblée générale des personnels du centre hospitalier castel s’est tenue ce jeudi à l’appel de l’intersyndicale. Dans l’attente du retour du directeur général de l’Agence Régionale de Santé ; retour programmé à la suite de sa première visite (« de travail ») en juillet, les représentants syndicaux, plongés dans la perplexité, ont voulu publiquement faire état de leurs inquiétudes.

 

 

 

Au vu des récents documents de travail auxquels ils viennent d'avoir accès, il ressort que l'hôpital castel ne serait plus déclassé en "hôpital de proximité" mais en "hôpital intermédiaire". « C'est nouveau, ça vient de sortir » comme disait Coluche. Voici en effet une dénomination totalement inédite tout droit sortie du chapeau de la toute puissante et technocratique ARS amiènoise !  Une chose est sûre pour le moment : l'ARS n'est absolument pas revenue sur son projet de suppression des gardes chirurgicales de nuit et le week-end en traumatologie. D'autre part, le démantèlement de certains services comme la réanimation, l'imagerie médicale et le laboratoire reste à l'ordre du jour du SROS 2012 tout comme la perspective de déclassement de la maternité. Le député-maire Jacques Krabal, président du conseil de surveillance est venu réaffirmer son opposition à tout déclassement ou dégradation de l'actuelle offre de soins. Pas question, pour la population du bassin de Château-Thierry d'aller se faire soigner à Amiens (180 km) alors que, pour les interventions spécifiques, l'on se tourne ici naturellement vers le CHU de Reims seulement distant de 50 km. Pas question non plus de se trouver complètement "inféodés" à l'hôpital de Soissons pour la chirurgie orthopédique, la réanimation, l'imagerie médicale ou la biologie... Pour le faire savoir haut et fort, le député-maire s'est dit prêt à organiser, s'il le faut, une séance de conseil municipal de crise directement à l'hôpital. Réunion publique dans laquelle il réitèrerait la menace de plus en plus brandie, d'entrer carrément dans le giron du CHU de Reims et, ce faisant, intégrer, à part entière, le schéma d'organisation sanitaire de Champagne-Ardenne en tournant définitivement le dos à la Picardie. Il semble, au demeurant, qu'il y ait des précédents sur le territoire national... Affaire à suivre

 

Partager Partager

VU DU CHÂTEAU Webzine d'informations locales est totalement indépendant de "Autant en emporte la marne" .

Le webzine d'actualités locales "Vu du Château" est totalement indépendant du magazine Autant en emporte la marne.