• terny 2020

Votre programme TV

Nos annonceurs

  • location véhicules leclerc
  • Animalerie leclerc
  • tierce fb
  • animaux colo cd
  • Leclerc drive

Météo en direct



Ernest Templier, maire de Chassemy, n’est plus

Ernest Templier, maire de Chassemy, n’est plus



Chassemy (02) -

Un homme bien connu sur l’ex canton de Braine où il fût Conseiller Général durant 11 ans…

Né en 1946 à Chassemy, au sein d'une famille d'agriculteurs

Ernest Templier était issu d'une fratrie de deux enfants. Il laisse derrière lui, son épouse Christiane, ses trois enfants, Sylvain, Marc et Emilie ainsi que 8 petits-enfants et sa sœur Josiane.

L'information avait été confirmée par Nicolas Fricoteaux, président du Conseil Départemental de l'Aisne, lors de la session plénière du conseil départemental qui se tenait le jour même de la disparition de l'ancien conseiller général de canton de Braine. Que de monde pour le dernier adieu lors de ses obsèques le vendredi 22 mars, à l'Abbatiale Saint-Yved de Brain...

48 ans au service de la collectivité

Cet agriculteur d'engagement et de progrès aura vécu sa vie durant dans ce petit village axonais de moins de mille habitants. C'est à 25 ans qu'il en devient conseiller municipal en 1971 puis maire depuis 1995. Ernest Templier, âgé de 72 ans, a toujours défendu bec et ongles sa ruralité et attendu 65 ans pour prendre sa retraite.

Il avait repris l'exploitation agricole familiale et a ensuite été secondé par son fils Marc ce qui lui avait permis de succéder à Jacques Pelletier en tant que Conseiller Général sur l'ex canton de Braine durant 11 ans de 2004 à 2015.

"Mon père était très investi pour son territoire et avait pour fil rouge l'intérêt général avant toute autre préoccupation. Il était aussi très scrupuleux avec la gestion des deniers publics" nous confie son fils Marc qui a repris l'exploitation en 2015 avant de devenir à son tour conseiller municipal en 2008.

A l'origine de la Communauté de Communes du Val de l'Aisne

Le maire a aussi œuvré à la création de la Communauté de Communes du Val de l'Aisne et ce ne fut pas une mince affaire que de rassembler et fédérer les 41 communes qui la composent aujourd'hui. A l'époque, c'était l'un des plus grand regroupement de France en nombre de communes.

Il a fait cela avec beaucoup de diplomatie et en occupait toujours le poste de vice-président aux finances à ce jour...

Le très grand réseau qu'avait constitué Ernest templier était comme lui fait de gens simples et fiables au-delà de tous les clivages. Cet humaniste avait bien sur des adversaires politiques mais ne les considérait pas comme des ennemis. Nous sommes agréablement surpris du nombre de témoignages reçus depuis sa disparition ajoute son fils très fier de répondre que son père clamait a qui voulait bien l'entendre que sa plus grande réussite était ses enfants ! Et ses enfants le lui rendaient bien.

Il était aussi l'un des soutiens de la 1ère heure du BCV FC lors de sa création en 2004 avec la fusion de l'US Braine, de l'AS Chassemy et de l'AS Vailly.

Au revoir Monsieur Templier, nous adressons nos plus sincères condoléances à votre épouse Christiane, votre famille et à vos amis.

 

Partager Partager

VU DU CHÂTEAU Webzine d'informations locales est totalement indépendant de "Autant en emporte la marne" .

Le webzine d'actualités locales "Vu du Château" est totalement indépendant du magazine Autant en emporte la marne.