• St Jean covid 120620
  • orpi 100 € boutiques
  • po mars lycée crézancy
  • retrouvez vous dans l
  • rsa saisonnier 05 20
  • transports sellier carburant vert 260620
  • maison tourisme ch th
  • liquidation jomin villers
  • yourtes à la ferme
  • ets fevrier
  • E. Leclerc Drive soisons

Météo en direct

 

Souscription publique : char Schneider CA1

Souscription publique : char Schneider CA1



Berry-au-Bac -

Dans le cadre du Centenaire, une souscription publique est ouverte pour la fabrication et l'installation en 2017 d'une réplique à l’échelle 1 du char Schneider CA1, à Berry-au-Bac.

Créée sous l'égide de la municipalité de Berry-au-Bac, l'association "Un char Schneider à Berry-au-Bac" se propose de réaliser, une réplique à l'échelle 1 du char Schneider CA1 qui a été utilisé lors du premier engagement des chars d'assaut français le 16 avril 1917 à Berry-au-Bac dans l'Aisne.

Cette réplique sera présentée de façon permanente, sur les lieux mêmes de ce premier engagement, à proximité immédiate du monument national des chars d'assaut qui a été élevé en 1922 par les anciens de l'artillerie d'assaut en hommage aux équipages tombés en 1917 et 1918.

Calendrier prévisionnel :

Juin 2016 : réalisation des plans à partir du seul exemplaire existant conservé au Musée des blindés de Saumur

Sept 2016-Mars 2017 : construction de la réplique du char Schneider par l'association France 40 Véhicules

16 avril 2017 : Mise en place du char sur son tertre à Berry-au-Bac à l'occasion du centenaire de la bataille du 16 avril 1917

20-21 mai 2017 : cérémonies officielles à Berry-au-Bac en présence des représentants de l'arme blindée cavalerie et des chars Schneider et Saint-Chamond du Musée des blindés de Saumur.

Elevé au carrefour du Choléra, point crucial de l'attaque du 16 avril 1917, ce monument de granit est l'oeuvre de Maxime Rél del Sarte, ancien combattant.

Le char d'assaut français, nouvelle arme blindée motorisée montée sur chenilles, est utilisé pour la première fois lors de l'offensive lancée par le général Nivelle au Chemin des Dames. Il s'agit des modèles Schneider et Saint-Chamond de l'armée de Mazeel. Mémorial des chars d'assaut de Berry-au-Bac. Source : SGA/DMPA - JP le Padellec

 

Lors de la première offensive, le 16 avril 1917, 128 chars Schneider, répartis en deux groupements, ont pour mission de percer le front sur sa partie orientale, entre Corbeny et Berry-au-Bac.

Trop lourds, les engins s'embourbent rapidement, et trop vulnérables, leur réservoir n'étant pas protégé, ils sont des cibles faciles pour l'artillerie allemande. Cette journée est aussi cruelle et sanglante pour ces pionniers de l'artillerie d'assaut.

Sur les 720 officiers et hommes d'équipage, 180 sont tués, blessés ou portés disparus. Parmi les tués, le commandant de ces groupes de braves, le chef admiré Pierre Bossut, dont le char est touché par un obus, est inhumé par ses hommes, le 18 avril, dans le petit cimetière de Maizy.

52 chars sont touchés par l'artillerie ennemie (35 ont pris feu) : 15 par tir direct et 37 par tir indirect. Et 21 appareils sont immobilisés par panne, qu'elle soit mécanique ou de terrain (enlisement). Employés à nouveau au mois d'octobre, dans le secteur des carrières de Bohéry, ces chars nettoient les tranchée du Casse-Tête et de Leibnitz ainsi que le ravin de Vaudesson.

Mémorial des chars

Elevé au carrefour du Choléra, point crucial de l'attaque du 16 avril 1917, terrain acquis en 1921 par l'association des anciens de l'artillerie d'assaut, ce monument de granit est l'oeuvre de Maxime Rél del Sarte, ancien combattant.

Ce mémorial a été inauguré le 2 juillet 1922 par le général Estienne, père des chars, accompagné du maréchal Foch, du maréchal Pétain, du général Mangin et du général Weygand. Le site a été donné en 1965 à la commune de Berry-au-Bac. Des chars des années 50 y sont aujourd'hui exposés.

Le corps du commandant Bossut du 151e régiment d'infanterie, tombé au début de l'offensive d'avril 1917, retrouvé quelques heures après les événements, ramené par son frère, l'adjudant Pierre Bossut de l'A.S. 2, est transporté en char à Cuiry-lès-Chaudardes, où le général Estienne, l'"inventeur" français des chars vient la saluer avant ses obsèques, le 18 avril 1917 à Maizy et son inhumation dans le caveau de famille à Roubaix.

Le 12 avril 1992, à l'occasion du 75e anniversaire des combats de 1917, ses cendres sont réinhumés au monument des chars par le général Woisard, président de l'union nationale de l'arme blindée, en présence du ministre des anciens combattants.

Une plaque commémorative, à l'arrière du monument, lui rend hommage "le 16 avril 1917, après s'être emparé d'un seul bond de cette position du Choléra, le 151e R.I. (colonel Moisson) continua son avance avec l'appui des chars du commandant Bossut jusqu'au bois des Béliers".

Situation : carrefour de la N44 et de la D925 avant d'entrer dans Berry-au-Bac en venant de Lanon de l'A26 - Source : MINDEF/SGA/DMPA

Suivez la vie du projet sur le site internet de la mairie de Berry-au-Bac 

Site de l'association France 40 Véhicules 

Vous pouvez adhérer à l'association ou envoyer vos dons (déductibles des impôts) à : "Un char Schneider à Berry-au-Bac"Mairie, Place Maréchal Leclerc02190 Berry-au-Bac

Renseignement : 03 23 79 95 22  - mairie@berry-au-bac.fr

 

 

 

VU DU CHÂTEAU Webzine d'informations locales est totalement indépendant de "Autant en emporte la marne" .

Le webzine d'actualités locales "Vu du Château" est totalement indépendant du magazine Autant en emporte la marne.