• foie gras boucherie rép
  • HDF économie écologie
  • Mercedes  classe a
  • agrumes jardin fil saisons 18
  • E. Leclerc Drive soisons
  • Le Chemin des Tirailleurs de la Mascara revient !
  • metropolice laser ch th
  • ets fevrier
  • aigles
  • Fort 4x4
Dynamiques et rassembleurs les vœux Vaillysiens, à l

Dynamiques et rassembleurs les vœux Vaillysiens, à l'image des habitants...



Vailly-sur-Aisne -

La salle culturelle battait son plein hier soir pour la cérémonie de vœux de l’équipe municipale. Lors de son discours ultra positif et encourageant, le maire Arnaud Batteford était très bien entouré :

Au-delà des 250 personnes dans la salle, dont bon nombre d'habitants mais aussi, les forces de l'ordre et de sécurité, des élus, dont Carole Deruy et François Rampelberg Conseillers Départementaux, étaient présents sur la scène, les élus du conseil municipal entourés du Sous-Préfet de l'arrondissement de Soissons, Laurent Olivier, du sénateur Yves Daudigny, du député-maire Jacques Krabal, du président du Conseil Départemental, Nicolas Fricoteaux, du président de la Communauté du Val de l'Aisne, Jean Chabrol, et de Miss Prestige France, Emilie Secret élue ce samedi.

Le maire est bien entendu revenu sur les attentats 2015 : « ces moments effroyables qui ont marqués la France au fer rouge, et nous ont tous ébranlés. Ces terroristes, ont réussi à lever tout un peuple épris de liberté de conscience, de liberté d'expression. Comment redonner sens au vivre ensemble ?». Interrogeait le premier magistrat : « A toutes ces questions la Commune de Vailly essaie de répondre dans les choix qui sont les siens : l'amour de la République, le service à la population, l'éducation, le sport et la culture, la solidarité et le lien social, le devoir de mémoire. Souvenons-nous que si l'année dernière, nous a tiré des larmes, elle fut aussi fédératrice grâce à nombre de projets que nous avons su porter ensemble. » Félicitant et remerciant élus, techniciens bénévoles, commerçants, chefs d'entreprises et toutes les personnes qui de près ou de loin ont pu les accompagner dans toutes les réalisations et ce malgré les baisses de dotations.

Evidemment disait il : « on pourrait parler, et c'est nécessaire voire sain, de ce qui ne va pas. Mais, empruntant au dialecte Ch'ti je veux dire avec force que la morosité des diseux ne doit pas atteindre l'énergie des faiseux ! ».

Il est quatre sujets fondamentaux pour l'avenir de Vailly, qui ne dépendent pas, uniquement de la seule volonté du Conseil Municipal :

1/ Le maintien des services au plus près des populations : L'exemplaire Maison des Services aux Publics pour laquelle un désengagement dangereux des partenaires semble être ressentie, dont la disparition programmée du CLIC. Ce à quoi Nicolas Fricoteaux a répondu rester présent et épauler le bourg afin de maintenir ses services. Il a également évoqué la mise en place prochaine d'un Schéma Départemental d'Accès aux Services publics en lien avec l'état. Les centres bourgs étant selon lui, indispensables à la structuration de ces territoires ruraux.

2/ Le maintien des commerces de centre-ville : Actuellement, une offre large de commerces de proximité, avec une union commerciale proactive, l'UCAIPS, capable d'organiser de nombreux événements et de mobiliser l'intégralité des commerçants à l'opération « Passion client » proposée par la CCI.

Certains commerces ferment sans rouvrir. Et, certains font le pari de rester et d'investir ici, à l'instar de la Caisse d'épargne qui inaugurera dans le courant du 1er trimestre une agence de nouvelle génération. La quincaillerie Faucheux sera reprise par Romuald Resende.

Prochainement la municipalité invitera la population à la mise en place d'ateliers de requalification du centre bourg qui intégreront l'attractivité, l'embellissement paysager tout autant que la problématique « mobilité » pour une vision de long terme de l'amélioration de l'accueil des clientèles.

3/ Le maintien de l'offre de soins : Après différentes études au montage d'une maison de santé il semblerait que cela soit compliqué voire impossible selon le Maire. Le président du Conseil Départemental assure que des solutions sont envisageables et qu'il soutiendra c projet.

4/ Le maintien de la qualité de l'eau : Vailly dont l'eau devient, impropre à la consommation du fait d'une présence anormalement élevée de fluorures a réalisé une étude portant sur l'agglomération soissonnaise qui tend à montrer qu'une vaste mutualisation avec création d'une usine de traitement des eaux de surface, de la rivière Aisne pourrait résoudre durablement les difficultés rencontrées contre les problèmes de qualité comme de quantité des collectivités. Dans l'attente, et parce que la situation l'impose, le Conseil municipal devra se prononcer par vote sur la dotation d'une unité de filtration mobile, tentant d'impacter le moins possible le coût aux habitants. Sachant que la compétence « eau » sera - conformément à la loi - transférée au plus tard en janvier 2020 à la Communauté de Communes du Val de l'Aisne.

Toutes ces actions sont possibles grâce aux économies dans le budget de fonctionnement en ré-internalisant nombre de travaux : entretien des chemins, tontes des espaces sportifs, élagage des arbres, rénovation des biens communaux...et remise à niveau des équipements communaux avec 3 priorités : les vestiaires du stade de football, le système de chauffage de la salle omnisport et la mise à disposition d'une salle dédiée à l'amicale du temps libre.

Arnaud Battefort sous l'œil attentif du député Jacques Krabal pour lequel il est également attaché parlementaire, traça la rétrospective 2015 avec : le retour du Cinéma avec la FRMJC, le concert de la Mordue qui afficha complet, des chansons « hommage aux poilus » proposées par François Guernier. La Compagnie Nomades en résidence dans la Commune et son festival « Vacarmes » avec la Bigarure, la Cie Isis, les Mélangeurs, pour la pièce « 1914 ». L'accueil de 220 personnes pour la pièce de l'atelier amateur adultes suivi de l'accueil du collectif « Résonnances » dans le cadre d'invitations d'artistes. Ce fut l'année du trophée des sportifs couplé au forum des associations, l'exploit du BCV gagnant la Coupe de Picardie de football chez les moins de 18 ans. Puis, l'élection de Miss Aisne via Vailly-en-Fête et l'accueil ce soir de la nouvelle Miss Prestige Nationale nouvellement élue, Miss Picardie, Emilie Secret accompagnée de Marc Santerre, délégué régional du Comité. Les généreux donneurs de sang élevés dans l'ordre national du mérite pour leur engagement, avec le Cirque du sourire impulsé par le Collège et l'APEI-Les papillons blancs, l'aventure des Lionnes dans le désert, les moments de convivialité partagés dans une Maison de retraite rénovée et la belle réussite du Téléthon organisé pour partie par Didier Lalonde et MRB évènements !

Il énuméra ensuite bon nombre des projets 2016 :- Rénovation globale de la toiture de l'église (avec la DRAC). - Réfection et mise en sécurité de la route de Chavonne ainsi que l'approche globale de sécurisation de toutes les entrées de Vailly.- Modification du plan de circulation du centre-ville. - Amélioration des éléments de Communication : Ouverture du nouveau site internet mi-février et mise en place du panneau lumineux d'informations, dans le courant de l'année - Intercommunalité : ils continueront à peser sur les dossiers portés par la CCVA croyant en la mutualisation et en l'intelligence collective.

Sécurité : Déploiement des dispositifs de « participation citoyenne » et « alerte élus » avec la Gendarmerie. Arrivée du PVE (Procès-Verbal Electronique). Vœu de pose de la 1ère pierre de l'extension du Centre de secours. Là aussi le Président du Conseil Départemental assura faire le maximum pour intégrer cette demande au plan pluriannuel d'investissement d'autant que c'est ici que naquit le fondateur de la confédération des sapeurs-Pompiers.

Politiques éducatives, culturelles et sportives : cinéma, théâtre, musique, création possible d'un pass' sport, 1er salon de la musique latine, concert de « 2 thunes dans le bastringue » (chanson française) et d'un artiste d'exception : Felix Sabal Lecco, batteur de Jeff Beck, Prince, Peter Gabriel, Herbie Hancock, Snoop Dogg, Janet Jackson, Lenny Kravitz ! Partenaire des festivals Jazz'titudes de Laon et Guitares en Picardie et peut-être - c'est encore en discussion- Ciné jeunes publics de l'Aisne. La randonnée pédestre intercommunale La Vaillysienne le 1er  mai

Le maire accompagné de Monsieur Martaineville Président de l'UNC section de Vailly remirent la médaille de la ville à l'adjointe au maire de la Commune de Brissy-Hamégicourt qui, en son temps, sut accueillir durant au moins 6 mois, 47 Vaillysiens obligés de quitter leurs maisons par l'occupant allemand avant que leur village ne soit à son tour occupé.

Arnaud Battefort ne manqua pas de souligner la présence sur place d'une expo originale avec la Commune de Pargny-Filain retraçant l'histoire de Monsieur Malingeod photographe à Vailly et inventeur de l'Hemax. Il conclut son propos avant de laisser la parole au président de la Communauté du Val de L'Aisne Jean Chabrol, par : A nous toutes et tous de construire un avenir partagé même si je pense en paraphrasant le philosophe Henri Bergson, que « l'idée de l'avenir sera nécessairement plus féconde que l'avenir lui-même ».

Le président de la Communauté de Communes du Val de l'Aisne, Jena Chabrol, repris une partie de son discours de vœux rappelant le grand nombre de réformes auxquelles les collectivités devront répondre désormais (aide au droit des sols, protection des milieux aquatiques...) reconnaissant que certains transferts de compétence pouvaient avoir du bon notamment dans le cas présent concernant l'eau potable, certain que la mutualisation  de ces ressources et compétences ne peuvent qu'apporter des solutions dans des délais plus courts et à moindre coût soit sans augmentation du prix de l'eau.

Il évoqua les éventuelles prises de compétences à venir afin d'apporter l'égalité des chances sur le territoire en matière de scolaire et périscolaire, mais aussi et surtout du travail avec l'USEDA sur la possibilité de voir la fibre optique (FTTH) arriver à qualité égale dans tous les foyers du périmètre de la Communauté de Communes du Val de l'Aisne (CCVA) d'ici à 2017 !

Le président du Conseil Départemental, Nicolas Fricoteaux abondait dans le sens des 2 précédents orateurs sur le maintient indispensable d'un centre bourg tel que Vailly-sur-Aisne et le soutien du conseil départemental dans les compètences qui lui reveiennent. Il annonçait également la mise en place d'une enquête pour  l'élaboration du Schéma d'amélioration d'accessibilité des services au public.

Le sénateur, Yves Daudigny, repris une partie des discours des deux élus précédents ajoutant sa joie de voir que malgré les difficultés réelles en matière de ressources, Vailly était la preuve que des communes tournées vers l'avenir portaient encore des projets et cherchaient à se développer. Il souligna la mobilisation nombreuse des habitants signe que la démocratie fonctionnait toujours. Le vivre ensemble avait ici toute sa signification de valeur essentielle dans nos communes rurales. Et la menace terroriste toujours présente, il fallait un grand courage à la nation pour aborder l'avenir via les voies essentielles que sont la défense de la liberté, le respect des différentes religions au travers des outils moteurs :  l'éducation et la culture pour construire la république.

Il mettait en garde de ne pas perdre de vue que notre destin ne pourrait être qu'Européen, souhaitant retrouver l'élan de toutes les sensibilités dans ce sens tout comme l'avait imaginé Victor Hugo voilà bien longtemps...

Puis vint le tour de parole du député, Jacques Krabal qui félicita Arnaud Battefort pour la qualité et la densité de son vécu avec les habitants au cours de l'année 2015. Il insista sur l'importance de l'utilisation des 42 milliards d'euros de l'état en direction de ceux qui créent de l'emploi non délocalisable en disant non au grands groupes qui eux délocalisent leur production en Chine !

Il confirma le besoin de revitalisation des centres bourgs qui vivent grâce aux villages avoisinants, du besoin d'infrastructures, de modes de transport, de pôles de santé, de commerces ...pour faire vivre cette ruralité !

Le député précisa son envie de travailler avec les équipes de la nouvelle région Nord-Pas-de-Calais-Picardie avec qui il aimerait signer une convention tri partite de partenariat avec le CHU de Reims afin de faire venir des étudiants sur l'Aisne.

La soirée se termina amicalement autour d'un verre en compagnie de toutes ces charmantes personnes extrêmement accueillantes .

 

 

 

Crédit photos : Emmanuel Grazina

 

 

 

 

 

 

PLUS DE PHOTOS