• la crepe rit ouverture
  • mac doc salades
  • PO 2019 J verne
  • PO jdlf
  • portes ouvertes lycée hotelier ch th
  • Portes ouvertes St Vincent de Paul
  • mad do ouv NS we
  • mission locale site
  • ets fevrier
  • Cfppa de Verdilly des formations tout au long de la vie...
  • Garantie jeune
  • Leclerc
  • Ville Chateau
  • macdo2
  • Agenor foire
  • Levy élagage
  • para leclerc
  • Marchetti
  • kkd 2
  • Animalerie leclerc
  • Absinthe
  • ets fevrier
  • absinthe
La piste du soldat allemand Alois Zweng, disparu lors de la bataille de juillet 1918, retrouvée à La Chapelle-Monthodon

La piste du soldat allemand Alois Zweng, disparu lors de la bataille de juillet 1918, retrouvée à La Chapelle-Monthodon



La Chapelle-Monthodon (02) -

Heureux épilogue à de patientes recherches entreprises par sa famille, une petite réception emplie d’émotion s’est déroulée le 29 décembre en mairie de La Chapelle Monthodon, en présence de son arrière-petit neveu, à la mémoire du jeune chasseur alpin allemand Alois Zweng, disparu lors de la terrible bataille de juillet 1918.

La famille allemande a été accueillie en fin de matinée par Jacqueline Picart, maire déléguée de La Chapelle-Monthodon et Bruno Lahouati, maire de la commune nouvelle de Vallées-en-Champagne entourés de Claude Picart, maire délégué de Saint-Agnan, Marcel Dartinet et Pierre Troublé, adjoints au maire de Vallées-en-Champagne et Nelly Triconnet, conseillère municipale.

C'est à la demande de tante Léa, âgée de 89 ans et résidant depuis quelques mois en maison de retraite, à Pfronten en Bavière, tenant absolument à savoir enfin qu'était devenu son propre oncle figurant sur ses vieilles photos de famille, que Bernhard Schmid s'est lancé sur la trace du soldat Sweng son arrière-grand oncle. Une démarche qui s'est avérée fructueuse grâce aux recherches entreprises par Fabienne Bray sa compagne avec l'aide de sa sœur jumelle, professeur d'allemand à Chauny, de la commune et des historiens  Bernard Boller et Jean Védovati.

Partant de la date de sa disparition, le 15 juillet 1918, portée sur le tombeau familial avec la mention : « mort au combat » et après la mise en ligne d'articles et photos, les recherches se sont orientées vers La Chapelle-Monthodon où, à l'occasion du Centenaire, a été commémoré le 15 juillet dernier, pour la 1ère fois, ce fracassant épisode de la 2nde Bataille de la Marne qui en cinq jours fit 1 500 morts. Or, il se trouve que c'est justement à partir d'une note portée sur la plaque commémorative inaugurée à cette occasion qu'a pu être poursuivie la piste de la 200e division allemande de chasseurs alpins et celle du soldat Alois Sweng jusqu'au mémorial de Dormans où l'on sait maintenant que repose la dépouille.

Après s'être rendus en cette nécropole nationale voisine pour déposer une composition florale en son honneur, Bernhard Schmid et Fabienne Bray se sont promis de venir s'y recueillir de nouveau dès l'été prochain.

Agence de presse : Lambertmultimédia