• festival correspondances braine 19
  • flight of dreams
  • la crepe rit ouverture
  • mac doc salades
  • octave espace musique
  • mad do ouv NS we
  • mission locale site
  • ets fevrier
  • festival correspondances braine 19
  • Leclerc
  • Ville Chateau
  • macdo2
  • Agenor foire
  • Levy élagage
  • para leclerc
  • Marchetti
  • kkd 2
  • Animalerie leclerc
  • ets fevrier
Le Trésor de l’hôtel-Dieu s’enrichit de quatre nouveaux joyaux

Le Trésor de l’hôtel-Dieu s’enrichit de quatre nouveaux joyaux



Château-Thierry -

La salle Stoppa de l’hôtel-Dieu a servi de cadre, le samedi 19 janvier autour de la galette des rois, à une fort sympathique cérémonie réunissant les responsables du pôle muséal de la communauté d’agglomération et les bénévoles d’Arts et Histoire à l’occasion de la remise par l’association d’un beau chèque de mécénat de 6 573 € prélevé sur ses fonds propres.

Somme qui, avec l'appui du Conseil départemental de l'Aisne et de la Conservation régionale des Monuments historiques (DRAC des Hauts-de-France), a permis de financer la restauration de 4 somptueuses nouvelles pièces de mobilier ancien exhumées des greniers de l'hôtel-Dieu qui recèlent encore bien d'autres joyaux du trésor des Augustines nécessitant une remise en état avant de pouvoir être exposées. Dans un mot de présentation lu par Elodie Cariou, médiatrice culturelle au pôle muséal, le conservateur Thomas Morel, directeur du pôle (hôtel-Dieu, musée Jean de La Fontaine et Maison Camille et Paul Claudel) a exprimé sa joie de voir, grâce aux différents contributeurs, le musée du Trésor s'enrichir de quatre objets superbement restaurés par Hervé Leriche, restaurateur du patrimoine à Witry-lès-Reims.

L'éclat d'antan retrouvé

Dans son exposé, le conservateur a ensuite détaillé les diverses phases de ces restaurations :

Le bureau plat désigné par la tradition comme celui de Pierre Stoppa et des administrateurs de l'hôpital a été débarrassé d'un vernis moderne qui présentait un aspect vitreux. Le nouveau vernis vient protéger le bois, qui avait été décoloré du fait d'une exposition trop importante à la lumière, tandis que le nettoyage des bronzes dorés vient révéler tout leur éclat.

Le cartel exposé dans la bibliothèque a retrouvé l'intégrité de son décor en écaille de tortue et en laiton, qu'il a fallu par endroit recoller et par endroit compléter à neuf. L'ensemble a été nettoyé et donne un visage complètement nouveau à cette pièce au décor foisonnant.

Le bureau de pente qui fait face au secrétaire estampillé Schmitz dans l'anti-chambre, a été débarrassé des vilaines griffures qui le couvraient sur toute sa surface, à cause d'un vernis moderne à la composition chimique inadaptée. Le placage, soulevé par endroit, a été recollé. Cette pièce dialogue à nouveau harmonieusement avec les autres meubles Louis XV exposés dans la salle.

Enfin, la pendule religieuse, que son style et sa qualité d'exécution semblent rattacher aux ateliers parisiens de la fin du XVIIe siècle, et qui pourrait bien être en conséquence une commande des Stoppa, retrouve sa place dans les salles de l'Hôtel-Dieu. Elle était auparavant en réserves où elle subsistait à l'état de pièces détachées. Sa restauration constitue un véritable sauvetage patrimonial ! »

Contribution à l'éclat du musée

Et Thomas Morel de conclure : « La restauration a donc donné à ces pièces un éclat nouveau, qui change radicalement le regard que l'on pouvait porter sur elles. Cette redécouverte, c'est à la générosité d'Arts et Histoire que nous la devons. C'est à de grandes actions telles que celles-ci que les fonds réunis par l'Association pour le mécénat de l'Hôtel-Dieu sont destinés. Ces quatre oeuvres restaurées améliorent d'ores et déjà l'aspect visuel des salles où elles sont exposées et séduiront les visiteurs par leur style spectaculaire. Restaurer une oeuvre, c'est aussi important que remettre à neuf la peinture d'une salle, ou son éclairage : dans les deux cas, c'est l'éclat du musée qu'on retrouve. La réhabilitation du bâtiment de l'Hôtel-Dieu doit aller de pair avec la mise en valeur des collections, et nous sommes fiers d'associer Arts et Histoire à cette vaste entreprise. »

Agence de presse lambertmultimédia