• macdo2
  • aigles 2019
  • caverne du dragon
  • flight of dreams
  • flight of dreams
  • joel michel champagne noto
  • menuiserie david PO
  • mad do ouv NS we
  • escape game champ pannier
  • Leclerc
  • macdo2
  • para leclerc
  • Marchetti
  • kkd 2
  • ets fevrier
  • aigles 2019
  • Animalerie leclerc
  • Ville Chateau
  • aigles 2019
  • ets fevrier
Greenfield Château-Thierry cherche repreneur…

Greenfield Château-Thierry cherche repreneur…



Château-Thierry -

Concernée par la procédure de sauvegarde demandée par le papetier Sequana l'usine Greenfield de Château-Thierry est à la recherche d’un repreneur, au risque de perdre de nombreux emplois…

Ce lundi, le papetier Sequana a annoncé sa demande d'ouverture d'une procédure de sauvegarde et son placement en redressement judiciaire pour certains sites de sa filiale Arjowiggins.

Dans l'Aisne, le groupe emploie 76 personnes

Trois sites sont concernés par la procédure de sauvegarde et le placement en redressement judiciaire annoncés ce lundi par le groupe : les usines de Bessé-sur-Braye et Le Bourray, dans la Sarthe, et celle de Greenfield, au sud de Château-Thierry.

La région, l'Etat ainsi que nombre d'acteurs économiques locaux travaillent sur le sujet avec la direction de ces établissements afin de trouver une solution pérenne.

Soit un total de 906 emplois, dont 76à Château-Thierry selon les chiffres fournis par Arjowiggins. 
 Le site de production de Greenfield a été construit en 1997. Arjowiggins indique qu'il s'agit du "leader européen en pâte recyclée de très haute qualité". La production annuelle est de 150.000 tonnes.

Les autres usines concernées sont des implantations historiques de l'industrie papetière française. Elles ont toutes deux été fondées au XIXème siècle.Le papetier Sequana se dit "confiant" sur sa capacité à trouver un repreneur pour les unités de sa filiale Arjowiggins Graphic

Les demandes de procédures doivent être examinées mardi 8 janvier par le tribunal de commerce de Nanterre. L'objectif de la démarche, d'après le groupe, est de rechercher "toutes les solutions favorisant la poursuite de l'activité des divisions Graphique et Papiers de création d'Arjowiggins dans le cadre d'un plan de reprise pérenne".

Selon Sequana, les pouvoirs publics ont été informés et ont annoncé qu'ils soutiendraient les démarches pour trouver un repreneur.

 

 

Par ML avec AFP Publié le 07/01/2019 à 15:52

Communiqué de pressse SEQUANA