• macdo2
  • caves maison tourisme
  • foie gras boucherie rép
  • HDF économie écologie
  • mac doc salades
  • Maison tourisme 0616
  • mad do ouv NS we
  • Leclerc
  • ets fevrier
  • agrumes jardin fil saisons 18
  • Garantie jeune
  • mascarade
  • métropolis2007
  • Jardins fil saisons virginie 17
  • Ville Chateau
  • macdo2
  • Levy élagage
  • para leclerc
  • kkd 2
  • Absinthe
  • fort 4x4
  • ets fevrier
  • absinthe
 Solidarité entre Départements « riches et pauvres » : c’est possible !

Solidarité entre Départements « riches et pauvres » : c’est possible !



Aisne -

250 millions d’euros à destination des Conseils départementaux les plus ruraux ou les plus pauvres, financés et répartis par les Départements…

Communiqué de Nicolas Fricoteaux, Président du Conseil Départemental de l'Aisne

Solidarité entre Départements « riches » et « pauvres » : une réelle avancée !

En juin 2018, faisant suite à une longue négociation entre l'Assemblée des Départements de France (ADF) et l'Etat, visant à instaurer une solidarité financière entre les Départements les plus riches et ceux en difficulté, les échanges étaient rompus.

« La solidarité financière entre les Départements est le premier de mes combats à l'ADF. Je suis donc satisfait que ce dispositif de solidarité entre les riches et les pauvres ait été mis en place à l'initiative des Départements eux-mêmes. Cette solidarité, que certains ne croyaient pas qu'elle puisse être possible, est une réelle avancée pour l'Aisne » déclare le Président du Conseil départemental.

Concrètement, les Départements financeront et répartiront une enveloppe de 250 millions d'euros à destination des Conseils départementaux les plus ruraux ou les plus pauvres.

En 2019, sur les 250 millions de ce fonds, l'Aisne bénéficiera de 2,89M€ de recettes supplémentaires. L'attribution de cette dotation sera confirmée par l'adoption, avant la mi-décembre, du Projet de Loi de Finances.

Outre cette dotation de péréquation, l'Aisne bénéficiera d'une enveloppe supplémentaire de 3 millions d'euros au titre du fonds de stabilisation mis en place par l'Etat.

« Par rapport à 2018, ce sont près de 6 millions d'euros de dotations supplémentaires sur lesquels l'Aisne pourra compter en 2019. Cette nouvelle positive doit nous encourager à poursuivre nos efforts de maîtrise et d'optimisation de nos interventions. Bien que nous ne soyons pas sortis de nos difficultés, peu à peu, le Conseil départemental retrouve des moyens d'actions au bénéfice des Axonais » précise Nicolas FRICOTEAUX.

« Associés au Plan Pauvreté que le Gouvernement souhaite mettre en œuvre et dans lequel le Département s'engagera résolument, ces nouveaux moyens financiers nous permettront de faire reculer encore plus efficacement toutes les problématiques sociales rencontrées dans l'Aisne, et de nous mobiliser pour développer l'attractivité de notre territoire » conclut le Président du Conseil départemental.