• macdo2
  • aigles 2019
  • caverne du dragon
  • caves maison tourisme
  • couleurs dete laon 2019
  • flight of dreams
  • flight of dreams
  • fort c 2
  • fort condé
  • joel michel champagne noto
  • menuiserie david
  • mad do ouv NS we
  • defi pat repas st jean
  • eté ch th
  • Leclerc
  • macdo2
  • para leclerc
  • Marchetti
  • kkd 2
  • ets fevrier
  • aigles 2019
  • Animalerie leclerc
  • Ville Chateau
  • aigles 2019
  • ets fevrier
« Déclarez votre flamme au vignoble, offrez-lui des roses ! » Pierre-Emmanuel Taittinger et Luc Dérouillat à Monthelon

« Déclarez votre flamme au vignoble, offrez-lui des roses ! » Pierre-Emmanuel Taittinger et Luc Dérouillat à Monthelon



Montlevon (02) -

Pour la seconde année consécutive, la mission Coteaux, Maisons et Caves de Champagne offrira des rosiers aux communes du vignoble, grâce au mécénat de la coopérative du Syndicat général des vignerons (CSGV).

Parmi elles, la commune de Montlevon où seront Pierre-Emmanuel Taittinger, Président de la Mission Coteaux Maisons et Caves de Champagne et Luc Dérouillat, Président de la CSGV ce samedi 24 novembre dès 10 heures pour réaliser la plantation officielle de quelques rosiers comptant dans les 3500 répartis dans 35 communes de l'AOC.

L'opération " Déclarez votre flamme au vignoble, offrez-lui des roses ! " se déroulera  à l'occasion de la Sainte-Catherine, (25 novembre), ou 3500 rosiers contribuant à embellir le paysage champenois seront plantés dans 35 communes viticoles de l'Aube, l'Aisne et la Marne (zones AOC).

« La Sainte-Catherine, au moment où, selon le dicton : tout bois prend racine », les habitants, élus et vignerons seront ainsi amenés à se réunir pour planter ces rosiers.

L'objectif de « Déclarez votre flamme au vignoble, offrez-lui des roses ! » est d'agir en faveur de l'embellissement du paysage culturel de la Champagne en valorisant les entrées de villes et de villages, les axes touristiques et les points de vue de découverte du vignoble.

Les roses et le vignoble, c'est une histoire d'amour de longue date puisque les viticulteurs utilisaient certains rosiers plus fragiles que les pieds de vigne pour détecter les maladies végétales avant qu'elles ne se répandent dans le vignoble.

Aujourd'hui, d'autres techniques permettent aux vignerons de se prémunir de ces maladies mais le lien fort entre vignoble et rosiers est resté... » , expliquent les responsables de l'opération.

Crédit photos Michel Jolyot

Articles UNESCO