• macdo2
  • caves maison tourisme
  • mac doc salades
  • Maison tourisme 0616
  • mad do ouv NS we
  • Leclerc
  • ets fevrier
  • Garantie jeune
  • Le Chemin des Tirailleurs de la Mascara revient !
  • métropolis2007
  • Ville Chateau
  • macdo2
  • Levy élagage
  • para leclerc
  • kkd 2
  • Absinthe
  • fort 4x4
  • ets fevrier
  • absinthe
Incroyable la Briqu’expo de Brasles

Incroyable la Briqu’expo de Brasles



Brasles (02) -

Il vous faudra attendre 2019 pour découvrir ces merveilleuses réalisations toutes en briques Lego dont les adultes ressortent plus accrocs que les enfants !

Un engouement pour les Lego qui revient en force depuis une dizaine d'années, où grands et petits peuvent simplement construire des réalisations de plus en plus complexes ou alors imaginer et créer à partir d'éléments seuls, des constructions que le fabricant suédois n'aurait pas sorti.

Les passionnés ont 25, 30, 45 ans et plus, ils sont tombés dedans quand ils étaient petits comme Vincent Brouillard, Rémois de 31 ans qui en est à sa 17ème exposition. Ce sont 30 à 40 mille pièces qui ont été nécessaires à la construction de toutes ces scènes aussi diverses que variées : la scène de concert et son public, la gare, le manège télé siège, les wagons du train, l'emjambeur et les chars étant de sa propre création...

Vincent est sur place depuis jeudi, il a aidé les organisateurs à mettre les tables en place et à les napper. L'installation de ses constructions lui a pris 6h et il est resté sur place durant deux jour pour renseigner les visiteurs et surveiller ses trésors !

Chaque année, il augmente son expo et ajoute un nouveau paysage, une nouvelle création. En 2019 ce sera la Bataille de la Marne. Papa de trois enfants trop jeunes pour s'intéresser aux Lego, Vincent  pense que quand l'âge sera venu il pourra partager cette passion avec sa descendance !

Expos organisées partout en France et dans le monde 

À Brasles ce week-end ils étaient 28 exposants passionnés de Lego à se retrouver pour exposer leurs trésors. Trésors de patience, trésors d'imagination qu'ils ont livré au grand public. 

Venus de l'Aisne, l'Oise, la Marne, mais aussi du Jura, du Nord et de l'Aude, les plus éloignés étaient Anglais ! L'organisatrice, Béatrice Beyot, compte déjà 28 expos à son actif. C'est la 2ème qu'elle organise, la première qui avait eu lieu l'an dernier à Coincy avait interpellé le maire de Brasles, Michèle Fuselier dont la fille et le gendre de plus de 40 ans font partie des adeptes Lego.

Ce jeu de briques à assembler demeure l'un des préférés des enfants et revient sur le devant de la scène pour les adultes. A savoir qu'en dehors de ses adeptes de tous âges qui se réunissent un peu partout en France et dans le monde chaque week-end, il y a désormais des entreprises qui organisent de « stages Lego » pour développer et entretenir la créativité et la réflexion. Certains font aussi réaliser leur enseigne en Lego pour exposer dans leur Hall d'attente.....

La salle culturelle Raymond Commun envahie de construction en tous genres, proposait également quelques concours dont un via le Centre de loisir qui l'avait relié à la thématique Jean de La Fontaine tout comme la fresque de Lego en mosaïque réalisée tout au long du week-end représentant : une fable et le portrait du fabuliste. Cette mosaïque créée, imaginée et préparée par Simon Pintat compte plus de 400 morceaux de mosaïque de Lego. Les visiteurs pouvaient participer à sa réalisation sur place. 

Celle-ci a donné à Sébastien Eugène, maire de Château-Thierry une idée originale pour le musée Jean de La Fontaine... 

Dominique Moyse conseiller régional Haut-de-France s'est dit étonné de voir que cette invention Danoise qui date de 1958 reviennent au gout du jour mais surtout que nombre d'adultes ne s'en soient jamais désintéressés ! Et comme la plupart des visiteurs, l'élu a été impressionné par de nombreuses créations et notamment par le grand loup gris qui accueillait les visiteurs à l'extérieur de la salle ...

Jacques Krabal, député de la 5ème circonscription nous apprenait que Tim Brooks, vice-président du secteur environnement du Lego Group était venu à l'Assemblée Nationale faire part de son projet environnemental concernant la conception du plastique Lego à base de produits Bio sourcés et non plus issus de dérivés de pétrole.

Vous imaginez bien qu'après cette présentation, Jacques Krabal s'est entretenu avec Tim Brooks et que lui a-t-il proposé ? Je vous le donne en mille : la réalisation de boites de Lego sur la thématique Jean de La Fontaine lui-même défenseur de l'environnement, mais aussi, le château François 1er de Villers Cotterêts futur siège de la Francophonie Mondiale, où une salle pourrait être dédiée aux constructions Lego les plus emblématiques... Voilà la boucle, bouclée !

Le remise des prix s'est effectuée le dimanche en fin de journée, en présence des élus.

Lego, pionnier d'une industrie consciente des enjeux environnementaux, multiplie les initiatives pour devenir une entreprise propre. 

Le dernier en date, le développement des biomatériaux pour remplacer le plastique de ses fameuses briques. 

L'entreprise danoise, qui existe depuis 1958, a annoncé se tourner vers les biomatériaux pour la construction de ses fameuses briques de couleur. Avec la création du Sustainable Materials Center, dans lequel le groupe a investi un milliard de couronnes danoises (plus de 134 millions d'euros), le Lego Group souhaite développer des bioplastiques qui réduiraient l'empreinte carbone causée par la fabrication des jouets.

Le groupe Danois Légo veut rendre ses jouets plus éco-friendly et vient de créer le centre, Sustainable Materials Center, dans lequel il a investi plus de 134 millions d'euros, afin d'y développer des bioplastiques qui réduiraient l'empreinte carbone causée par la fabrication des jouets. Celui ci devrait embaucher une centaine d'experts et de scientifiques, pour la recherche et le développement d'une vingtaine de nouveaux biomatériaux pour remplacer le plastique traditionnel. Le Lego Group a pour ambition de ne produire que des blocs Lego dans des matières renouvelables afin d'abandonner le plastique d'ici à 2030.

Le futur plastique devra correspondre aux standards de sécurité, de qualité et surtout de durabilité. En effet, les briques Lego sont transmises de génération en génération", Tim Brooks, vice-président du secteur environnement du Lego Group lui-même s'apprête à donner à son fils des Lego hérités de son propre père. "

Cette initiative du Lego Group s'inscrit dans une politique écologique plus large. En mars 2017, le groupe atteignait son objectif de 100 % d'énergie propre consommée, suite à un partenariat avec WWF et Climate Savers. Pour l'occasion, une éolienne de 7,5 mètres et constituée de 146 000 briques Lego avait été construite à Liverpool, en "hommage" au parc éolien Burbo Bank Extension, dans lequel Lego a investi et qui a permis d'atteindre cette visée.