• macdo2
  • caves maison tourisme
  • mac doc salades
  • Maison tourisme 0616
  • Mercedes  classe a
  • mad do ouv NS we
  • Leclerc
  • ets fevrier
  • métropolis2007
  • para leclerc
  • Ville Chateau
  • macdo2
  • Levy élagage
  • cjc 2017 2018
  • kkd 2
  • Absinthe
  • fort 4x4
  • ets fevrier
  • absinthe
La Région Hauts-de-France présente aux habitants son dispositif d’Aide à la rénovation énergétique

La Région Hauts-de-France présente aux habitants son dispositif d’Aide à la rénovation énergétique



Hauts-de-France -

Frédéric Nihous, Conseiller régional délégué à la rénovation énergétique et Anne Pinon, Maire de Dury, Conseillère régionale seront à la Maison communale, à Dury

Avec 2 760 000 logements individuels et collectifs, détenus à 82% par des propriétaires privés, dont la majeure partie ont été construits avant 1990 et sont aujourd'hui considérés comme énergivores, la Région se devait d'intervenir pour faciliter la réhabilitation du parc de logements privés. Ainsi a vu le jour, le dispositif d'aide à la rénovation énergétique des logements privés. Pour cette première phase expérimentale qui s'étendra jusqu'au 31 décembre 2018, la Région envisage d'aider 3 à 4 000 bénéficiaires. Avec ce nouveau dispositif, la Région va permettre à chaque propriétaire habitant les Hauts-de-France de réaliser jusqu'à 2 000 € d'économie.

Les propriétaires des Hauts-de-France peuvent ainsi percevoir jusqu'à 2 000 €

La Région continue de donner rendez-vous aux habitants pour expliquer les modalités et les enjeux de cette aide.

Une présentation du dispositif d'Aide à la rénovation énergétique de la région des Hauts-de-France sera faite aux habitants

Vendredi 5 octobre à 10h30, à Dury

En avril dernier, la Région mettait en place un nouveau dispositif d'aide directe pour les habitants : l'Aide à la rénovation énergétique des logements privés (AREL).

Isolation de toiture, des murs, remplacement des fenêtres, changement de système de chauffage... Lorsque la rénovation d'un logement devient nécessaire, le prix des travaux peut être un obstacle.

La Région a donc décidé d'aider directement les propriétaires jusqu'à 2 000 € :

énergétiques, tout d'abord avec la diminution de la consommation énergétique des logements concernés,

économiques également en soutenant la filière professionnelle du bâtiment

sociaux, par la diminution "du reste à charge du coût des travaux" par les propriétaires,

 et, enfin, territoriaux, puisqu'il concerne l'ensemble du territoire régional.

Depuis avril et jusque fin décembre 2018, la Région expérimente ce nouveau dispositif d' aide directe pour les habitants, l'aide à la rénovation énergétique des logements privés : Isolation de toiture, des murs, remplacement des fenêtres, changement de système de chauffage...

Redonner du pouvoir d'achat à 3 à 4 000 foyers en 2018

Trois forfaits sont ainsi proposés : Ø 1 000 € d'économies pour les logements situés hors communes rurales et dont le montant de travaux est inférieur ou égal à 30 000 € Ø 1 500 € d'économies pour les logements situés dans les communes rurales et dont le montant de travaux est inférieur ou égal à 30 000 € Ø 2 000 € pour les projets de rénovation nécessitant des travaux supérieurs à 30 000 €.

Les bénéficiaires pourront percevoir jusqu'à 2 000 € pour financer leurs travaux

 Ce dispositif s'adresse directement aux habitants de la région et doit permettre de lever les obstacles financiers de remise aux normes d'habitations anciennes. De plus, il devra it potentiellement permettre d'injecter 4,7 M€ dans l'économie régionale au profit des artisans locaux. »

Déposer sa demande d'aide à la rénovation énergétique

Ce nouveau dispositif d'aide directe est accessible sur

la plateforme en ligne dédiée


Conseiller régional délégué à la Rénovation énergétique, Frédéric Nihous,

Maison communale,

rue Ludwig Straub

à Dury


Quelques conditions à remplir

 

 être propriétaire (occupant ou bailleur) ou syndicat de copropriétaires

 le logement doit être localisé sur le territoire régional

 bénéficier d'u

ne aide de l'Agence nationale de l'habitat (ANAH)

 réaliser des travaux permettant une baisse de la consommation énergétique d'au moins 35%

 faire réaliser les travaux par au moins une entreprise RGE (Reconnue Grenelle de l'Environnement),

 le logement, après travaux, doit répondre à l'obligation de décence selon les dispositions fixées par le  décret du 30 janvier 2002