• caves maison tourisme
  • Fort condé
  • mac doc salades
  • Maison tourisme 0616
  • Mercedes  classe a
  • souffle terr ailly
  • macdo2
  • Leclerc
  • ets fevrier
  • métropolis2007
  • bureau 02
  • garage eugénois
  • para leclerc
  • Ville Chateau
  • bureau 02
  • Levy élagage
  • cjc 2017 2018
  • kkd 2
  • mac do 2
  • Absinthe
  • fort 4x4
  • ets fevrier
  • absinthe
 Jérémy Pis, le nouveau président du CTE FC, tire,  marquera-t-il ?

Jérémy Pis, le nouveau président du CTE FC, tire, marquera-t-il ?



Château-Thierry -

Jérémy Pis, nouveau président du CTEFC élu lors de la dernière Assemblée générale en date du 18 juillet dernier nous donne sa feuille de route :

La vision de Jérémy Pis

Pour commencer, celui-ci aborde son poste de président en collaboration avec le bureau et l'IEC avec qui les relations tendues jusqu'alors semble s'assouplir.

La volonté du nouveau président est que le foot, sport populaire par excellence, puisse bénéficier au plus grand nombre. Et de fait il souhaite le faire main dans la main avec l'IEC.

À l'image de l'ascension de certains footballeurs comme les jeunes champions du monde issus de quartiers difficiles, tous doivent avoir accès au foot estime -t-il. Convaincu d'un potentiel de joueurs de foot très important dans la cité castelle, le nouveau président sera - dit-il - attentif à ce qu'il n'y ait pas de discrimination dans la pratique. Le foot doit rassembler et non diviser ajoute le nouvel élu : il n'est pas possible qu'un sport comme le foot, qui rassemble comme aucun autre, soit encadré par des dirigeants sectaires. Fini les guerres de clochers, l'heure est au rassemblement, au partage à la mutualisation pour arriver au sommet tous ensemble.

Stratégie

L'important est de comprendre les besoins des deux clubs (CTE FC et IEC) pour suivre le développement de la pratique du football. Encore une preuve que l'enseignement est de qualité, que ce soit à l'IEC ou au CTE FC les joueurs partent au Stade Reims ou à Lille en ligue 1 et d'autres attendent la même issue ! Le comité directeur actuel bien en place sait faire ce travail, les entraineurs sont efficaces et le nombre de licenciés important.

Rêver plus grand

L'élite sportive sort de la masse ; il est donc important qu'un maximum de jeunes puisse accéder au foot pour sortir le meilleur de chaque équipe. Ce sport est une activité physique, codifiée (avec des règles) pour laquelle il existe de la compétition à différents niveaux de pratique.

Que souhaitent ils ?

Repartir de la base, reconstruire les fondations avec les 2 clubs et permettre la pratique de masse à haut niveau. Le souhait de Jérémy Pis est de faire en sorte que la majorité du groupe, qui pratique uniquement pour la beauté du sport, par choix comme loisir et ne veut pas entrer dans la compétition pour quelque raison que ce soit puisse être considéré en tant que tel. En revanche, il poussera et accompagnera les meilleurs, les plus motivés, ceux qui le souhaiterons et le mériteront afin de leur permettre d'atteindre les niveaux les plus élevés.

Il veut accueillir sans stigmatisation, tous les enfants de Château-Thierry y compris ceux qui n'ont pas la possibilité de pratiquer ailleurs qu'en bas de leur immeuble.

Délocalisation et transports

Selon lui, le stade actuel est le point le plus éloigné de la jeunesse de la ville et sans moyen de locomotion les jeunes sont vite découragés de s'y rendre... L'idée serait donc de délocaliser les stages dans les lieux de vie, comme Blanchard situé à plus de 5kms du stade. Mais aussi pour les entrainements, d'envisager la mise en place d'un système de transport qui pourrait être en partenariat avec lestransporteurs locaux ou départementaux.

Le but

Depuis l'ère Verbièse, les clubs ont du mal à atteindre l'excellence au niveau régional. Ce qui était une évidence à cette époque est devenu très compliqué aujourd'hui. Le président souhaite voir les équipes de foot de la ville de Château-Thierry retrouver leur place au niveau régional et que celles-ci fassent la fierté du club tant par leurs performances sportives que par leur fair-play montré en exemple par l'encadrement ...

Jérémy Pis, jugé l'homme de la situation par le comité directeur du CTE FC dit qu'il fera en sorte de composer, de négocier, de convaincre, pour que des performances comme celles des U15 du CTEFC en championnat R1 ou des U18 de l'IEC avec un 64ème de finale de coupe Gambardella se multiplient à Château-Thierry.

 « Je veux faire briller le foot, redorer son blason à Château-Thierry le faire rayonner au travers des rencontres au plus haut niveau et par de la même faire rayonner la ville et rendre le frisson aux supporters ! »

Il sait que jouer à haut niveau à un coût et de fait, l'un de ses plus importants cheval de bataille sera de convaincre des financeurs et des sponsors...

Il veut également dans un premier temps réorganiser les créneaux attribués aux deux clubs avant leur fusion, qu'il entrevoit possible pour ensuite négocier le chemin à suivre avec les pouvoirs publics et notamment la municipalité de Château-Thierry à qui il vient d'envoyer le courrier qui suit ! Dans l'attente d'un rendez-vous, la saison s'organise au stade...

Souhaitons longue vie au football castel..

ARTICLES PRECEDENTS