• la crepe rit ouverture
  • mac doc salades
  • PO 2019 J verne
  • PO jdlf
  • mad do ouv NS we
  • mission locale site
  • ets fevrier
  • Cfppa de Verdilly des formations tout au long de la vie...
  • Garantie jeune
  • la fontaine théatr
  • Leclerc
  • Ville Chateau
  • macdo2
  • Agenor foire
  • Levy élagage
  • para leclerc
  • Marchetti
  • kkd 2
  • Animalerie leclerc
  • Absinthe
  • ets fevrier
CTE FC et IEc la mairie médiatrice met un ultimatum

CTE FC et IEc la mairie médiatrice met un ultimatum



Château-Thierry -

Médiation auprès des clubs de football castels.

Samedi 30 juin au soir, un incident inacceptable a eu lieu au stade municipal entre l'International Espoir Club, alors en match amical, et le Château-Thierry Etampes Football Club qui tenait son Assemblée Générale.

La municipalité a souhaité rencontrer les dirigeants des deux clubs avant de communiquer à ce sujet.

Concédant qu'une petite erreur a pu être commise par les services municipaux, qui n'auraient pas dû autoriser les deux événements au même moment, Sébastien Eugène, Maire de Château-Thierry, et Jean-Pierre Ducloux, Maire-adjoint délégué au sport, ont rappelé la nécessité que chacun modère ses propos :

« L'erreur demeure humaine, les intentions de concilier de chacun étaient louables et l'intelligence collective aurait dû permettre de trouver une solution. Il est regrettable que cet incident ait été instrumentalisé pour déchainer un tel climat de violence verbale.

Les soucis de coordination entre les deux clubs sur un même stade démontrent la nécessité d'un rapprochement rapide entre ceux-ci et, à terme, d'une fusion.

Lors de multiples rencontres, les deux clubs ont affirmé leur volonté de rapprochement.

C'est pourquoi nous sollicitons de leur part de nous fournir des éléments concrets de rapprochement entre les deux clubs d'ici le 30 août 2018, afin d'entamer la saison dans un climat apaisé, comme nous l'avions constaté depuis plusieurs mois.

Nous en sommes convaincus, ce rapprochement s'accomplira dans l'intérêt de tous et en particulier des plus jeunes footballeurs. »

Alors que ces querelles perdurent depuis des années et mobilisent des moyens d'intermédiation conséquents, la municipalité rappelle que la Ville compte 59 associations sportives.