• macdo2
  • caves maison tourisme
  • mac doc salades
  • Maison tourisme 0616
  • mad do ouv NS we
  • Leclerc
  • ets fevrier
  • Garantie jeune
  • Le Chemin des Tirailleurs de la Mascara revient !
  • métropolis2007
  • Ville Chateau
  • macdo2
  • Levy élagage
  • para leclerc
  • kkd 2
  • Absinthe
  • fort 4x4
  • ets fevrier
  • absinthe
Conférence de Presse parisienne pour Fête de la Musique Castelle !

Conférence de Presse parisienne pour Fête de la Musique Castelle !



Château-Thierry -

Mercredi matin, la ministre de la culture Françoise Nyssen a invité Sébastien Eugène, maire de Château-Thierry à prendre la parole lors de la conférence de presse organisée pour présenter le programme de la fête de la musique au niveau national.

Sébastien Eugène est revenu sur l'organisation d'un des 6 concerts du ministère à Château-Thierry, porté conjointement par Frédéric Jacquesson, La Biscuiterie et le service des Arts visuels et musicaux.

Insistant sur les bienfaits de décentraliser le concert généralement prévu à Paris, sur la nécessité de mettre en valeur les groupes amateurs pour conserver l'esprit de la fête de la musique, et sur l'aspect pédagogique encouragé par le ministère avec une autre nouveauté cette année, « la Fête de la Musique à l'école ».

Six concerts dans 6 villes provinciales

80 élèves castels suivent actuellement une formation grâce à l'association « Concerts de poche »... et se produiront le 21 juin avec le quatuor Modigliani !

Le premier magistrat a présenté l'incroyable réseau local dédié à la musique : La Biscuiterie, U1Stud, l'Académie Charles Cros, le Festival Jean de La Fontaine, le conservatoire, l'Union musicale et tous les groupes locaux dont la Punkaravane qui se produira aussi sur la grande scène... leur engagement en faveur de la musique à Château-Thierry et le Sud de l'Aisne est une richesse que la ville s'engage à continuer de soutenir !

Sur le programme officiel, le maire s'exprime en ces termes : Nous sommes reconnaissants à la ministre Françoise Nyssen d'offrir à notre cité un événement d'un tel rayonnement. Il prend d'autant plus de sens à Château-Thierry, ville centre d'un territoire rural, et témoigne d'une volonté d'agir pour l'égalité territoriale.

Cité natale de Jean de La Fontaine, notre ville s'appuie sur cet héritage culturel hors du commun pour promouvoir l'éducation, la création et la diffusion artistiques. Un héritage que nous faisons vivre chaque année lors d'un mois de juin dédié au fabuliste : alors que le festival Jean de La Fontaine s'achève, il laisse place à une grande fête populaire éponyme. En 2018, celle-ci s'associe à la Marche des Réconciliations organisée par la Mission Unesco des Coteaux, Maisons et Caves de Champagne, pour rassembler le plus grand nombre autour de nos richesses patrimoniales en cette année du Centenaire de la Grande Guerre.

Nous sommes donc particulièrement heureux d'accueillir l'un des six concerts décentralisés du ministère de la Culture. Il souligne notre engagement commun pour que la culture soit accessible partout et pour tous. Ensemble, portons haut et fort cette exigence républicaine.

Extraits du discours de La Ministre de la Culture, Françoise Nyssen,

Pour la 37ème année consécutive, la journée la plus longue de l'année sera encore la plus musicale lors de cette édition 2018 marquée par deux grandes nouveautés :

Pour la première fois, le ministère de la Culture organise six concerts en régions, en lieu et place du traditionnel concert donné dans les jardins du Palais-Royal à Paris.

Six concerts gratuits, ouverts à tous, dans six villes représentatives de la diversité du territoire Français dont Château-Thierry ! : Château-Arnoux-Saint-Auban (Alpes-de-Haute-Provence), Verdun (Meuse), Marsillargues (Hérault), Pacy-sur-Eure(Eure) et Pierrefitte-sur-Seine (Seine-Saint-Denis).

Cette initiative s'inscrit dans la politique que je porte pour renforcer le soutien du ministère en direction des initiatives artistiques et culturelles ancrées sur les territoires.

Deuxième grande nouveauté de cette édition 2018 : la toute première « Fête de la Musique à l'école »...

Région >Hauts-de-France, « La Culture près de chez vous » à Château-Thierry

Chaque année, la Fête de la Musique est un succès populaire à Château-Thierry. Ce moment de rassemblement privilégié doit beaucoup aux forces culturelles et musicales de notre ville dixit le maire sur le programme national.

En plus d'une scène locale dynamique, notre ville accueille pour la première fois une tête d'affiche d'envergure internationale parmi des artistes professionnels tels que Theo Lawrence and the Hearts, Amadou et Mariam, Dani Terreur, VSO x Maxenss, Jeanne Added, Sanseverino, Bombino, l'Orchestre national de Barbès, Palatine et Dominique A, dont le nom pour chaque ville sera révélé le dimanche 17 juin !

Programmation 

Première partie - Les Scolaires

CONCERT DE POCHE avec les Enfants du choeur du Conservatoire et de deux écoles primaires de Château-Thierry.

École Louise Michel (deux classes de CM) / École de la Mare Aubry (deux classes de CM) / Conservatoire - Chœur enfant.

PROGRAMME CHANTÉ

La Cigale et la Fourmi, Wolfgang Amadeus Mozart Chœur Final extrait de l'opérette Le Directeur de Théâtre, Wolfgang Amadeus Mozart

2 autres chants choisis par les écoles, au fil des ateliers chorale

CHEFFES DE CHŒUR BÉÂTRICE GAUCET, cheffe de chœur de l'association Les Concerts de Poche sur le territoire de l'Aisne.

Sanaé KIT AHARA-RODI ÈRES, cheffe de chœur du chœur adulte du Conservatoire.

CONCERT DE POCHE QUATUOR MODIGLIANI, cordes Amaury COEYTAUX, violon Loïc RIO, violon Laurent MARFAING, alto François KIE FFER, violoncelle

Deuxième partie - GROUPE LOCAL

La punkaravane Punk rock festif

DANI TERREUR Pop électro

Micro au centre, guitare en bandoulière, pédalier à ses pieds, clavier à portée de main gauche et synthé, programmations en direct côté droit, Dani Terreur se révèle en véritable Homme Machine, magnétique et passionné sur scène. En studio, il se transforme en chasseur de sons, traquant les mélodies fortes, les harmonies chaudes et électriques, en quête d'un groove électro-pop qui oscille entre turbulences synthétiques et cristallines. Shooté aux mélodies pop anglo-saxonnes et à la musique électronique, Dani Terreur s'est également abreuvé de littérature française pour satisfaire son esprit assoiffé. Tapi dans la pénombre, nyctalope en puissance, il attrape tout ce qui passe à sa portée de jour comme de nuit. Mais pas d'inquiétude, Dani T erreur vous veut du bien !

Dani Terreur © Severin

TROIXIEME PARTIE

Le suspense reste entier, un artiste professionnel de renom dont le nom sera révélé le dimanche dimanche 17 juin viendra enflammer la scène castelle déjà bien chauffée avec les artistes locaux...