• Frappadingue Champagne X’Trem 2018
  • Maison tourisme 0616
  • marche rotary avril
  • Salon Habitat
  • agenor foire
  • non stop mac do 06 17
  • cjc 2017 2018
  • ets fevrier
  • Leclerc
  • bureau 02
  • levy foire 18
  • macaveleclerc
  • parc coupaville
  • Agenor foire
  • Levy Ă©lagage
  • kkd 2
  • mac do 2
  • Animalerie leclerc
  • fort 4x4
  • Absinthe
  • absinthe
France3 :  les Portugais lors de la Grande Guerre

France3 : les Portugais lors de la Grande Guerre



Richebourg (62) -

En direct Ă  10h ce matin, Centenaire de la Bataille de la Lys sur France 3 Hauts-de-France !

Le Président de la République, Emmanuel Macron, Monsieur Marcelo Rebelo de Sousa, le Président du Portugal, et son premier ministre, Antonio Costa, seront présents au cimetière de Richebourg pour la cérémonie officielle du centenaire de commémoration de la Bataille de la Lys.

La communauté Portugaise sur le devant de la scène lors de la grande guerre fait assez rare pour qu'il mérite d'être souligné ! 

Le cimetière militaire de Richebourg est le seul cimetière exclusivement portugais de France. Il a été construit après-guerre, au cœur du secteur tenu par les troupes portugaises en 1917 et 1918. 1831 soldats y reposent, dont la plupart sont morts lors de la Bataille de la Lys.

Le cimetière de Richebourg qui accueille les commémorations est unique en son genre, le seul en France où reposent exclusivement des soldats lusitaniens.

L'émission spéciale "Les Portugais dans la Grande Guerre" sera présentée par Jean-Louis Manand avec Florence Mabille et Anaïs Hanquet en direct du cimetière portugais de Richebourg.

Plus de 2000 invités, des descendants des soldats, assisteront à la cérémonie. Une plaque commémorative sera dévoilée avant les discours et un hommage aux morts dans le cimetière portugais.

Le 9 avril 1918, la seconde phase de l'offensive allemande est lancée en Flandre française. La Bataille de la Lys durera 20 jours. 20 jours de combats acharnés dans laquelle 7000 hommes du corps expéditionnaire portugais ont été tués, blessés ou faits prisonniers.

Il ne reste plus qu'une division portugaise de 9 000 hommes aux côtés des Alliés. Face à la puissance allemande (près de dix divisions), les Portugais ne pourront résister. L'offensive fera 398 morts, enterrés au cimetière portugais de Richebourg. Au final, 7 000 hommes du corps expéditionnaire portugais ont été tués, blessés ou faits prisonniers. 56 500 hommes ont été mobilisés durant ces combats. 

Histoires 14-18 : la bataille de la Lys
Source archives : - BDIC Fonds Valois - Pathé Gaumont - Gallica BNF - Association Locale pour l'Histoire de l'Artois  - France 3 - F. Mabille

Consultez le programme détaillé des commémorations du Portugal dans la Grande Guerre

De nombreux Portugais sont restés en France après la guerre, parmi eux Joao d'Assunçao. Ses descendants, sa fille Féliçia Assunçao Pailleux âgée aujourd'hui de 92 ans, et Aurore Rouffelaers, arrière petite-fille de du soldat Joao d'Assunçao. expliqueront pourquoi ce 9 avril est si important pour le Portugal et les Portugais.