• macdo2
  • caves maison tourisme
  • mac doc salades
  • Maison tourisme 0616
  • Mercedes  classe a
  • mad do ouv NS we
  • Leclerc
  • ets fevrier
  • métropolis2007
  • para leclerc
  • Ville Chateau
  • macdo2
  • Levy élagage
  • cjc 2017 2018
  • kkd 2
  • Absinthe
  • fort 4x4
  • ets fevrier
  • absinthe
Sauvez le château d’Armentières-sur-Ourcq

Sauvez le château d’Armentières-sur-Ourcq



Armentières-sur-Ourcq - (02) -

Une campagne de crowdfunding pour sauver la toiture du donjon et sa tour escalier

Des travaux à réaliser urgemment sous peine de voir la tour s'effondrer !

Construit en 1297, il a traversé les siècles et survécu aux guerres, mais manquant d'entretien, il est arrivé très fragile aux XIXème et XXème siècles. Ses tours d'angles sont tombées à la fin du XIXème siècle et si rien n'est fait les différentes parties s'effondreront tour à tour !

Le château nécessite des travaux d'urgence. Cela fait presque 15 ans que la famille Kerekes propriétaire du château depuis 2004 se démène pour ralentir la destruction du bâti, mais les chantiers sont nombreux et leurs ressources limitées...

Urgence ! Aidez-les à sauver ce patrimoine en péril

Manquant d'entretien, il est arrivé très fragile aux XIXème et XXème siècles, ses tours d'angles sont tombées à la fin du XIXème siècle. Au printemps 2013, une tourelle de l'emblématique façade sud du château s'est écroulée, entraînant dans sa chute les deux tiers de cette façade renaissance...

L'objectif est d'atteindre 18 700 euros afin de financer la réparation de la toiture et les fenêtres de la tour canonnière du XVIème siècle, dite tour Donjon, ainsi qu'un petit toit sur la tour escalier qui y mène.

La construction du château commencée en 1297 avec les chevaliers d'Armentières a subi de nombreux agrandissements et modifications au cour des siècles suivants : Le Grand Logis quadrangulaire est la partie la plus ancienne, mesurant 35 mètres de façade sur 13 mètres de pignon, et coiffé de quatre tours. Un mur de défense, la courtine, auraient été érigés au XIVème siècle au nord du Grand Logis, avec des échauguettes. 

Au XVème siècle, la Tour Porte est construite, flanquée d'un pont levis, dont on voit encore l'emplacement, elle avait pour rôle de surveiller l'entrée du château. 

Construite sur un plan original en fer à cheval, cette tour dispose d'une magnifique charpente à triple feuillure, refaite avec les indemnités de la Première Guerre mondiale. 

La partie la plus endommagée du château daterait du XVIème siècle, où des appartements nobles auraient été construits dans la cour d'honneur. Sa pierre calcaire supportant mal les remontées d'eau, ceux-ci sont en piteux état...

La tour "Donjon", autrefois nommée "Tour à canons", aurait été construite au XVIème siècle. Elle dispose de trois niveaux d'habitation, d'un niveau à moitié enterré, et de remarquables charpentes qui s'étendent sur trois niveaux et épousent l'arc-de-cercle formé par la tour. 

Mis en fermage au XVIIème siècle, le château a pu traverser la Révolution française sans destruction.  Pendant la Première Guerre mondiale, le château a servi de cantonnement à l'armée française. La toiture du logis seigneurial a été soufflée à cette même période. Le château a ensuite été classé Monument Historique en 1921.

Un château vivant malgré tout

Le château ouvre régulièrement ses portes pour des groupes de tous horizons : écoles, randonneurs, associations, touristes et lors des journées du patrimoine en septembre... 

La famille Kerekes souhaite faire en sorte que le sort du Donjon se stabilise. Grâce à vous et à toutes les bonnes volontés et les généreux donateurs, ils souhaitent le voir et reprendre vie Ils comptent sur votre engagement, votre soutien tant au plan financier qu'humain pour sauver ce patrimoine architectural en péril !

Il faut faire vite

Actuellement, l'eau s'infiltre par les tuiles cassées et commence à attaquer les charpentes.

La campagne devrait permettre de réparer la toiture du donjon : remplacer les tuiles en mauvais état, 15% de la oiture, endommageant la charpente en dessous et mettant en péril le bâtiment.

Si l'objectif est dépassé, il sera alors possible pour le deuxième palier de mettre un toit à l'escalier renaissance, permettant l'accès au Donjon qui est en très mauvais état.

Le troisième pallier, permettra de poser des fenêtres au Donjon. 

Ces travaux d'urgence s'inscrivent dans un programme de travaux plus large, ayant pour but la réhabilitation du Donjon. Le montant de ces travaux s'élève à 290 000 € TTC. La DRAC des Hauts de France et le département de l'Aisne financent respectivement 40 et 30 % de ce montant. 

Nous sommes la famille Kerekes. Nous avons acheté le château en 2004. Passionnés par le patrimoine et les vieilles pierres, nous avons pour projet de sauver le château, de l'empêcher de s'effondrer davantage, et de le rénover. 

Chemin parcouru

Lorsque nous sommes arrivés, en 2004, la végétation exubérante envahissait les lieux. Des arbres poussaient entre les pierres, au sommet des murailles, et de hautes herbes empêchaient de voir l'intégralité de la propriété. Il nous a fallu d'abord reprendre possession du jardin et des ruines afin de voir l'étendue des travaux à faire. Nous avons pu, avec le concours de la DRAC de Picardie - des Hauts de France et le département de l'Aisne, effectuer des travaux depuis 2007, sur des points de grande urgence. 

Aidés depuis le début par des amis et des proches dans leurs efforts cela ne suffit plus, ils tentent ce crowfunding afin de sauver le château et comptent sur vous !

Comment soutenir le projet ?

Un don en ligne en cliquant ici

 www.dartagnans.fr

Envoyer un chèque à l'ordre de François Kerekesen précisant votre adresse email,  à l'adresse suivante :

Dartagnans

Campagne Château d'Armentières

1 Rue de Châteaudun

75009 Paris France

FB

Dartagnan

Article 2013 Journées du patrimoine

Château d'Armentières

PLUS DE PHOTOS