• agenor
  • Fraises Taux SM
  • Maison tourisme 0616
  • carrefour emploi soissons
  • non stop mac do 06 17
  • entrepot bricolage
  • karaté 16 17
  • Chemin des tirailleurs mascara 1017
  • Leclerc
  • bureau 02
  • non stop mac do 06 17
  • gaspard 0617
  • cjc 2017 2018 2
  • macaveleclerc
  • Absinthe
  • Jardins fil saisons virginie 17
  • fort jeux
  • Sophie V.
  • Tirailleur 2 s
  • Agenor foire
  • kkd 2
  • abutilon 2016
  • cjc 2017 2018
  • mac do 2
  • gaspard 0617
  • Animalerie leclerc
  • fort condé jeux 2
  • fort 4x4
  • absinthe
  • sophie
Question au gouvernement by Jacques Krabal

Question au gouvernement by Jacques Krabal

5ème circonscription de l'Aisne -

Le rôle de la francophonie et le devenir du château royal de Villers-Cotterêts en question !

Ce mardi 2 octobre, j'ai posé une question au gouvernement quant à l'avenir du château royal François 1er de Villers-Cotterêts et plus largement, sur le rôle de la francophonie.
En effet, lors des journées du patrimoine, le Président de la République, accompagné de Mme la ministre de la Culture et de Stéphane Bern, a annoncé que le château royal de Villers Cotterêts serait restauré pour devenir le cœur de la Francophonie.
En 1539, avec les ordonnances, François 1er a permis le remplacement du latin par la langue française dans les actes officiels et qui devint ensuite notre langue.
Depuis 5 ans j'interviens sur ce sujet. C'est une décision importante pour Villers Cotterêts, pour l'Aisne, pour notre région, et pour l'attractivité et le développement de notre ruralité et donc pour l'ensemble de la France. Elle doit nous réjouir et nous rassembler. Cet engagement est exceptionnel pour la Francophonie. C'est un acte fort pour les 80 pays membres et ses 280 millions de locuteurs.
Mais comment œuvrer pour que notre langue regagne de l'influence là où elle est en perte de vitesse ? Comment avec la francophonie peser dans les institutions internationales (ONU, OTAN, OMC) et relever les défis de la mondialisation et œuvrer à un autre monde ? Quel rôle, et quel cap pour les parlementaires de la section française et des groupes d'amitié, pour porter concrètement, avec vous, le développement et le rayonnement de la Francophonie dans le monde entier ?