• agenor
  • bonnes fêtes maison tourisme
  • garage eugénois
  • Pannier 01 18
  • po st v paul soissons
  • entrepot bricolage
  • karaté 16 17
  • non stop mac do 06 17
  • cjc 2017 2018
  • navarre fêtes
  • bureau 02
  • Leclerc
  • fête gaspard
  • cjc 2017 2018 2
  • macaveleclerc
  • Absinthe
  • Jardins fil saisons virginie 17
  • Agenor foire
  • Levy élagage
  • abutilon 2016
  • kkd 2
  • mac do 2
  • gaspard 0617
  • Animalerie leclerc
  • fort 4x4
  • absinthe
Le député de la 5ème circo au Ministère de l’Intérieur

Le député de la 5ème circo au Ministère de l’Intérieur



Aisne -

Communiqué sur le rendez-vous au Ministère de l’Intérieur

Après plusieurs mois de sollicitations, j'ai été reçu, jeudi 3 août, par les Conseillers police du Ministre de l'Intérieur pour évoquer, comme je m'y étais engagé, les moyens du commissariat de Château-Thierry et les forces de sécurité dans le Sud de l'Aisne.

En effet, suite à l'incendie de la mosquée de Château-Thierry le 19 décembre 2016, je m'étais adressé au ministre de l'Intérieur, lors des questions orales au sujet du commissariat. A la suite, son chef de cabinet avait proposé une audience pour évoquer en profondeur la question des moyens alloués au commissariat de Château-Thierry. Cette rencontre a malheureusement dû être annulée, et depuis, les différentes élections ont retardé cette rencontre.
Le choc de cet incendie a montré la solidarité dont les habitants, les élus et les forces de police ont fait preuve. Il a aussi montré que les forces de police font un travail remarquable, mais qu'elles manquent cruellement de moyens. Si depuis 4 ans maintenant, nous assistons à une baisse continue de la délinquance à Château-Thierry, ces résultats ne doivent pas masquer les difficultés rencontrées par les policiers.  Faciliter l'implantation de dispositifs de vidéo-surveillance, accompagner les moyens matériels et les recrutements au sein des commissariats, développer les partenariats entre police nationale et gendarmerie : les sujets sont nombreux même si les résultats sont bons.

Évidemment, l'état d'urgence et les menaces terroristes ne permettent pas de débloquer des moyens immédiats mais les revendications sont comprises et, je l'espère, entendues.

Le projet de loi visant à réformer la police judiciaire devrait pouvoir améliorer le quotidien des agents de police en fluidifiant les procédures. Mais la mobilisation ne doit pas s'arrêter là, il est important de soutenir les policiers et gendarmes qui nous permettent de vivre librement dans nos villes et dans les petites communes.

Une visite du Ministre de l'Intérieur est envisagée : j'espère qu'elle apportera plus de poids à cette prise de conscience.

Article travaux TER Aout VDC

Article Jacques KRABAL  travaux nuit TER