• macdo2
  • aigles 2019
  • branche ciné vc
  • caverne du dragon
  • caves maison tourisme
  • couleurs dete laon 2019
  • flight of dreams
  • flight of dreams
  • fort c 2
  • fort condé
  • joel michel champagne noto
  • menuiserie david PO
  • menuiserie david PO
  • mad do ouv NS we
  • eté ch th
  • Leclerc
  • macdo2
  • para leclerc
  • Marchetti
  • kkd 2
  • ets fevrier
  • aigles 2019
  • Animalerie leclerc
  • Ville Chateau
  • aigles 2019
  • ets fevrier
Hissez haut !

Hissez haut !



Château-Thierry -

Ça commence comme un rêve d’enfant : l’on croit que c’est dimanche et que c’est le printemps…

 

8h  de co-voiturage, un feu arrière de voiture laissé au coin d'un poteau en béton qui passait par-là et quelques sandwiches plus tard, nous voilà rendus au port du Crouesty dans le Morbihan autour de la côte bretonne jusqu'à Noirmoutier. Nous nous retrouvons une vingtaine - marins aguerris et moussaillons de mon espèce - à embarquer à bord de 3 voiliers pour 8 jours de ''croisière''. Sur notre voilier nous sommes sept : Alain, Françoise, Patrick, Pierre, Gérard, Jean.  La moyenne d'âge est de 55 ans ; je suis la plus jeune. Je ne dis rien mais j'appréhende quand même un peu la promiscuité durant 8 jours... Un voilier de 12,50 m, 3 cabines, douche, cuisine, carré : le top ! Rassurée car sur les sept, cinq ont déjà navigué, deux sont skippers, trois sont cuisiniers... Cerise sur le gâteau, c'est une tradition sur cette croisière : les filles ne font rien durant 8 jours ! Enfin quand je dis rien, c'est un bien grand mot. Vous découvrirez au fils de mes récits qu'en réalité c'est rien... d'habituel ; Nous inversons un peu les rôles et c'est là qu'on se marre. Chacun prend ses marques. Les cabines réparties, nous nous installons. Je partage celle de Françoise, à bâbord sous le pont. Au fil de l'installation, nous faisons une liste de courses pour la semaine ; des menus et nous voilà parti au supermarché du coin. C'est rigolo nous y croisons les deux autres équipages, comme des ados qui partent en colo. Le caddie dans un coin, chacun file dans un rayon. Nous n'avions pris qu'un sac de courses et même grand modèle, il ne suffit pas, nous passons le chariot sur le ponton jusqu'à notre embarcation. Première soirée : le bateau reste au port. Chaque soir, l'apéritif est organisé par l'un des navires, le premier chez le président qui est notre skipper. Nous faisons connaissance avec les différents équipages c'est gentillet. Ça dure une petite heure. Premier repas en commun. Pour moi, c'est le  4ème cachet contre le mal des transports en prévention. Après le dîner, nous nous couchons sagement pour être en forme le lendemain. Lever vers 8h, douche. Il faut faire la queue. Petit déjeuner sur le pont, Le capitaine nous a rapporté des croissants et du pain frais. Je prends mon 5ème comprimé contre le mal de mer. L'inventaire est fait, le plein d'eau, de carburant. 9h, nous larguons les amarres. Jusqu'alors, les bateaux je les regardais passer de la jetée. Là c'est bien diffèrent ! Je suis au cœur du sujet. J'appréhende. Moteur allumé, voiles baissées, le skipper vise   entre les  balises rouge et verte bordant le chenal. Il faut faire attention aux bateaux qui rentrent et qui sortent en respectant scrupuleusement le code maritime enseigné pour le permis hauturier. Je suis assise sur le pont, j'ai mis de la crème solaire et je profite de cette entrée en pleine mer sous un soleil radieux. Génial ! Tout le monde est sur le pont. Nous allons hisser la grand voile.... A SUIVRE