• macdo2
  • aigles 2019
  • chevaline republique
  • fort condé
  • joel michel champagne noto
  • macdo fidélité 1019
  • menuiserie david
  • fort c 2
  • mad do ouv NS we
  • castel roller club
  • mission locale site
  • cjc annuelle
  • kkd 2
  • marchetti 011119 01 11 20
  • Leclerc
  • macdo2
  • ets fevrier
  • para leclerc
  • ets fevrier
  • aigles 2019
  • Animalerie leclerc
  • aigles 2019
Dominique Moyse candidat LR/UDI de la 5ème circonscription de l’Aisne aux législatives inaugure son quartier de campagne.

Dominique Moyse candidat LR/UDI de la 5ème circonscription de l’Aisne aux législatives inaugure son quartier de campagne.



Château-Thierry -

Lors de ce premier rendez-vous des législatives, élus et sympathisants mais aussi piques-assiettes et peut-être espions étaient tous là pour démontrer leur soutien, ou pour se faire bien voir en vue peut-être d’obtenir des fonds auprès de Dominique Moyse…

Nombreux étaient les élus venus féliciter et encourager Dominique Moyse actuellement conseiller régional UDI de la région des Hauts-de-France, lors de l'inauguration de son quartier général de campagne. Les locaux un peu étriqués pour l'occasion, une partie des invités est restée dans la rue durant les discours du candidat, de sa suppléante, Marie-Claude Lainé, conseillère municipale à Braine et vice-présidente de la Communauté de Communes du Val de l'Aisne (CCVA), du président du conseil départemental de l'Aisne, Nicolas Fricoteaux, du sénateur-maire de Laon, Antoine Lefèvre et de Pierre-Jean Verzelen, 1er Vice-Président du Conseil Départemental de l'Aisne.

Tous déterminé à ne pas laisser ce territoire à un élu du Front National qui serait un parachuté venu juste pour remporter un territoire dans lequel il ne ferait rien. Et encore moins au député sortant dont ils jugent le bilan négatif.

Dominique Moyse a tout d'abord tracé son portrait, natif de St Quentin, il a beaucoup bougé avant de s'établir à Château-Thierry. Il fait partie des personnes qui prennent le train chaque jour pour se rendre à leur travail. Et ce territoire il s'y est attaché et veut le voir se développer...

Il a ensuite dénigré le travail du gouvernement et du député sortant dont les bilans estimé sont de zéro. Ensuite, il a présenté son programme : La création et le développement d'outils à destination de la formation professionnelle et en particulier la promotion de l'apprentissage, la priorité à l'emploi, et de fait le soutien aux chefs d'entreprises, y compris aux profession agricoles et viticoles, mise en place de réseaux  internet et de téléphonie mobile dignes de ce nom, partout, un transport adapté et optimisé avec l'existant, la santé à part égale sur tout le territoire; rural ou pas, l'accès aux servicex publics pour tous, la reconnaissance du travail accompli par les réseaux de bénévoles...

Nombreux sont les sujets à travailler en parallèle, le candidat n'oublie pas l'environnement, l'éducation, le commerce, le tourisme, la culture, la jeunesse.... Son projet sera visible sur son site. Il souhaite une campagne positive et collaborative, prendra en compte toutes les remarques, critiques et suggestion via son site, son Facbook, par courriel, via son attaché Guillem Leroux. Et bien sûr, lors des réunions publiques qu'il va mener durant ses 4 semaines.

Marie-Claude Lainé, Brainoise depuis 1965 travaillait aussi à Paris ! Habituée à négocier avec toutes sortes de clients, la vie politique lui est facilitée et interessante... Depuis quelques temps déjà, elle est très investie pour son territoire tout comme son mari Brainois. En tant que suppléante, elle souhaite apporter ses compétences pour une réussite collective. Son souhait est de donner du bien-être aux habitants, il est de son devoir de leur rendre espoir, dit-elle.

"Tous ensemble engageons-nous pour gagner ! "

Nicolas Fricoteaux, s'est dit convaincu qu'il existe une autre voie que le FN, compliquée mais possible. Il sait qui est et comment travaille Dominique Moyse ayant déjà commencé leur collaboration notamment sur le château de Villers-Cotterêts et le développement des vélos-routes voies vertes. Il a confiance dans leur entente et sait que Dominique Moyse est une personne sur qui l'on peut compter.

Antoine Lefevre a souligné l'enracinement du candidat qui, au vu du nombre d'élus présent ce soir là est une preuve de confiance et d'engagement pour le territoire. Revenant sur le bilan sortant, mitigé. "Là aussi, une preuve : le président sortant ne se représente même pas ! Le sénateur-maire invite au rassemblement cette équipe qui dispose de candidats solides préparés depuis longtemps maitrisant leur sujet ce que ni serait pas le cas en face, selon lui. Une belle campagne qui fera triompher les idées de solidarité et de justesse sociale pour laquelle il faudra ensuite s'armer de courage afin de mener les réformes ! disait-il."

Pierre-Jean Verzelen, quant à lui, dit avoir entendu le message des Français lors de l'élection présidentielle. Ils attendant le renouvellement, le rajeunissement... Il invite les membres de sa famille politique à se rassembler. Et dit, ne pas avoir de crainte, les équations possibles ne favorisant pas la ruralité ou n'incarnant pas le changement ont peu de chance de triompher. Il prédit de belles surprises en juin...

Après ses paroles d'espoir, un cocktail dinatoire composé de produits locaux dont les producteurs étaient pour la plupart présents a été servi aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur...