• Fevrier peinture / mesure
  • po lycée crézancy
  • recouvrmt + 170221
  • toi et moi an champagne 030221
  • campagne gites vignerons MT 1902
  • drive leclerc
  • po lycée crézancy 190221
  • race duck 190221
  • budget participatif 1501
  • marchetti annuel 81020
  • terny 2020

Votre programme TV

Nos annonceurs

  • Leclerc
  • Mission llocale ann 1602
  • recouvrmt + 170221
  • campagne gites vignerons MT 1902
  • race duck 190221
  • marchetti 011119 01 11 20
  • po lycée crézancy
  • budget participatif 1501
  • raconte moi une hsitoire Gisèle 2911
  • po lycée crézancy
  • race duck 190221
  • Animalerie leclerc
  • chateau hulotte 161220
  • agenor gel
  • cjc annuelle
  • ets fevrier
  • castel roller club
  • para leclerc
  • kkd 2
  • recouvrmt + 170221
  • ets fevrier

Météo en direct



L’UDI Jeunes de l’Aisne reconduit Emmanuel Grazina-Boulande dans ses fonctions de président du parti départemental.

L’UDI Jeunes de l’Aisne reconduit Emmanuel Grazina-Boulande dans ses fonctions de président du parti départemental.



Aisne -

L’UDI Jeunes de l’Aisne cherche à se reconstruire.

Communiqué

Emmanuel Grazina-Boulande fidèle ami de Thomas Fabre, président du mouvement de l'UDI Jeunes national vient d'être reconduit dans ses fonctions de président du parti départemental.

En marge des élections régionales et départementales, l'UDI jeunes de l'Aisne cherche des nouveaux adhérents pour constituer une équipe nouvelle et solide.

La feuille de route est de mobiliser rapidement des jeunes actifs et des jeunes en recherche d'emploi mais aussi des jeunes diplômés et peu qualifiés, avec ou sans enfants.

Je souhaite que la force politique du centre soit la plus représentative des multiples visages de la jeunesse. Les dernières présidentielles puis les législatives ont créé une fuite des adhérents au profit de la République en Marche. Indique le jeune président.

Défenseur de la ruralité́, de la laïcité́ et de la liberté́, Emmanuel Grazina-Boulande souhaite réunir une véritable équipe aux côtés de ses ainés pour les accompagner lors des échéances électorales à venir.

« J'ai la chance de bien connaitre mes ainés et plus largement les élus du territoire.

Je peux m'appuyer sur le conseiller régional, Dominique Moyse avec lequel j'ai travaillé comme collaborateur du groupe UDI Union Centriste à la région Haut de France. L'Aisne a la chance de disposer d'élu de taille comme Eric Delaye, Maire de Laon avec lequel j'entretien des bonnes relations par ailleurs administrateur de la fédération de l'Aisne. » précise le président.

C'est Ernest Templier, un homme qu'Emmanuel estimais profondément qui non seulement lui a beaucoup appris mais lui a aussi donné l'envie de s'engager en politique en 2006.

Sur le plan départemental,

Un département rural piloté par Nicolas Fricoteaux, un homme que le nouvel élu  qualifie d'indépendant et qu'il dit  respecter pour ses valeurs, sa connaissance des dossiers de fond, sa force de travail et de l'intérêt qu'il porte pour tous les axonais. « C'est un humaniste dans l'âme. ».

Je me réjouis de son bilan qu'il a mené pendant ces 6 années à la tête du département et c'est naturellement que je lui apporterai mon soutien pour sa réélection dans 6 mois. Ajoute encore Emmanuel Grazina-Boulande.

Concernant les élections départementales, l'élu soutiendra Ambroise Centoonze Sandras - maire d'Anizy-le-Grand (où Emmanuel est Secrétaire Général) s'il est candidat sur le laonnois. C'est un centriste, dynamique, président de l'union des maires du canton, ancien vice-président de la CC..., réélu très largement maire de sa commune, loin des appareils politiques, c'est un homme investi avec un vrai potentiel.

Pour les régionales,

C'est sans ambiguïté que je soutiendrai Xavier BERTRAND et je me dis prêt à travailler aux côtés de ses équipes.

Pour moi, les régionales représentent un véritable enjeu politique car au conseil régional, l'UDI est la formation politique la plus représentée après celle de la majorité avec 41 élus.

Même si j'ai conscience que la recomposition du paysage politique est dominé́ par la division voire l'implosion des partis traditionnels, je persiste à penser que le centre droit demeure une force politique à part entière et fidèle à ses valeurs humanistes et républicaines.

Dans mon projet de reconquête des jeunes centristes, je souhaite que le mouvement départemental soit l'opportunité́ de prendre le temps de l'écoute, de la réflexion, du débat pour rester force de proposition en lien avec les ainés du parti.

Sur l'avenir, les prochaines échéances et la place de l'UDI, je considère que les cadres du parti seront plus à même de commenter.

Sur le plan local, je préfère répondre que je crois avant tout aux coalitions républicaines qui ont toujours permis la transformation de notre pays.

 

Partager Partager

VU DU CHÂTEAU Webzine d'informations locales est totalement indépendant de "Autant en emporte la marne" .

Le webzine d'actualités locales "Vu du Château" est totalement indépendant du magazine Autant en emporte la marne.