• Fevrier peinture / mesure
  • budget participatif 1501
  • but jeu noel
  • drive leclerc
  • fevrier voeux
  • merci lecteurs
  • st valentin a bedel
  • marchetti annuel 81020
  • achetezachato tatry 1601 2511
  • chez nanou 3012
  • Leclerc
  • raconte moi une hsitoire Gisèle 2911
  • terny 2020
  • voeux j michel champ 040121
  • budget participatif 1501
  • chateau hulotte 161220
  • marchetti voeux 070121
  • Voeux mara 2812
  • ange galette rois 2812
  • achetez carct audrey 1601
  • Cotton men
  • agrumes jardin fil saisons 18
  • fevrier
  • jardin conseil 1312
  • ongle
  • alorrose noel fere 2611
  • Animalerie leclerc
  • happy grill noel fère 2511
  • marc optique noel f 2511
  • marchetti 011119 01 11 20
  • Secours Populaire Château-Thierry
  • agenor gel
  • cjc annuelle
  • maison de famille noel fère
  • mel coif noel fère 2511
  • ets fevrier
  • castel roller club
  • r look noel fere 2611
  • kkd 2
  • para leclerc
  • chrisbroc noel fère
  • voeux vdc 21
  • ets fevrier

Météo en direct

 

Souvenez-vous : Accident mortel d’Edouard Gilles en 2015, l

Souvenez-vous : Accident mortel d’Edouard Gilles en 2015, l'ALP condamnée



Brasles (02) -

La société Adventure Line Productions (ALP) reconnue coupable de "faute inexcusable", concernant la mort de l’ingénieur du son Edouard Gilles, son épouse crie enfin victoire !

Lors du tournage de l'émission "Dropped" pour TF1, le 9 mars 2015, la collision entre deux hélicoptères avait coûté la vie à dix personnes dont trois sportifs français de haut niveau : la navigatrice Florence Arthaud, le boxeur Alexis Vastine et la nageuse Camille Muffat. L'ingénieur du son, Edouard Gilles natif et habitant de Brasles (02) faisait aussi partie des victimes... Une tragédie pour sa famille, ses mais et ses proches.

Deux hélicoptères, qui transportaient une partie des équipes de l'émission Dropped, se percutaient en vol peu après le décollage, « L'Equipe enquête », sur L'Equipe 21, est revenu sur ce drame avec un document de vingt-six minutes, sur la base de témoignages forts des proches des disparus et des rapports techniques de l'enquête.

Ce jeudi 7 janvier 15h30, je pousse la porte de la boutique et Gisèle me tombe dans les bras en sanglots. Cela dure un moment avant qu'elle ne m'explique : Elle vient d'avoir la bonne nouvelle du jour : La société de production de l'émission de téléréalité "Dropped" a été condamnée au Tribunal Administratif de Laon ce jeudi une nouvelle fois pour "faute inexcusable" et devra indemniser la famille d'Edouard Gilles l'une des victimes de l'accident mortel d'hélicoptères survenu lors d'un tournage en Argentine en 2015.

L'accident mortel lors duquel Edouard Gilles, recruté comme ingénieur du son, a été tué "est imputable à la faute inexcusable de l'employeur", la société Adventure Line Productions (ALP), selon le délibéré rendu par le pôle social du tribunal judiciaire de Laon. (Tribunal des affaires de sécurité sociale (TASS).

Plus de 5 ans d'attente du verdict de la justice, qu'elle espère final !

Plus de 5 ans que Gisèle et les 8 familles des victimes Françaises (une enquête pénale parallèle est en cours en Argentine comprenant les 2 familles Argentines...) se battent et vont de report en report... Alors cette information la bouleverse elle ne sait plus si elle doit rire ou pleurer, tant l'émotion est forte.

Gisèle présidente de l'association des familles des victimes de Dropped est une personne droite avec des valeurs, une artiste au grand cœur avec de l'éthique. Au point de départ, l'épouse d'Edouard tout comme les autres familles avaient souhaité des excuses et la reconnaissance des fautes commises par la production. Or ALP n'a jamais accepté de le faire même à la demande de la ministre de la justice de l'époque qui s'était fait la porte-parole des familles a qui la production ne daignait même pas répondre...

Les familles se sont portées parties civiles et les condamnations tombent les unes après les autres.

Le tribunal a en effet estimé que "dans un but de sensationnalisme pour un simple spectacle de divertissement télévisuel", la société ALP avait "choisi de faire prendre des risques particulièrement importants à l'ensemble des personnes transportées." Le tribunal a estimé que la production "ne pouvait ignorer" la dimension "particulièrement accidentogène" d'un vol d'hélicoptères en formation rapprochée.

Dans le volet pénal, les juges d'instruction avaient d'abord placé sous le statut intermédiaire de témoin assisté M. Roussel, ainsi qu'ALP. Finalement, Nicolas Roussel, qui était le directeur de production de l'émission, a été mis en examen le 7 octobre pour "homicides involontaires".

Peter Högberg, un Suédois chargé de sécurité lors du tournage, a lui été mis en examen pour "homicides involontaires" en février 2019.

Le tribunal a condamné la société spécialiste des jeux télévisés d'aventure, qui produit également "Koh-Lanta" ou "Fort Boyard", à verser la somme totale de 98 000 euros de dommages et intérêts à la veuve et aux deux fils d'Edouard Gilles. Une bien maigre condamnation semble-t-il quand on sait que la production reprise par Alexia Laroche-Joubert aurait triplé ses bénéfices depuis l'accident !

La société a un mois pour faire appel précisent néanmoins Sébastien Buzy (spécialisé dans les accidents collectifs et déjà avocat de l'Association FENVAC) et Gérald Chalon du Pôle ACG de Reims avocats de Madame Gisèle Gille.

Cela semblerait tout de même osé de leur part au vu des mises en examen de l'enquête pénale pour homicide involontaire d'autant plus qu'il s'agit d'agent public...

 

 

VU DU CHÂTEAU Webzine d'informations locales est totalement indépendant de "Autant en emporte la marne" .

Le webzine d'actualités locales "Vu du Château" est totalement indépendant du magazine Autant en emporte la marne.