• agenor lv
  • Fevrier peinture / mesure
  • ateliers parentalité petr uccsa 070920
  • fevrier amandine
  • foire octobre ccrv 020920
  • le roy lionel
  • leclerc drive ch th
  • terny 2020
  • transports sellier carburant vert 260620
  • agenor distrib gel 1508
  • Leclerc
  • agenor distrib 2
  • marchetti 011119 01 11 20
  • agenor gel
  • ml ch th
  • aigles 2020
  • aigles 2020
  • cjc annuelle
  • kkd 2
  • castel roller club
  • terny 2020
  • fevrier
  • Agenor foire
  • cave 204 christa richard
  • Animalerie leclerc
  • yourtes à la ferme
  • ets fevrier
  • para leclerc
  • ets fevrier

Météo en direct

 

Concert Mozart, Haydn et le « Mozart français » >

Concert Mozart, Haydn et le « Mozart français » >



Braine (02) -

L’orchestre de Picardie à Braine, la collégiale St Yved va résonner d’émotion

Première collaboration de Wolfgang Amadeus Mozart avec le librettiste Lorenzo da Ponte, Les Noces de Figaro (1786) représentent l'opéra de l'éros et de la libération sociale par excellence. A un tel chef-d'œuvre, sans doute fallait-il une ouverture à sa mesure. Rompant la tradition des ouvertures « d'attente » avec anticipation des principaux motifs, Mozart en fait un Presto à la concision fulgurante ; une sorte de fusée orchestrale, propulsant directement l'auditeur dans le tourbillon de la « folle journée ».

Samedi 12 septembre

20h à Braine

Collégiale St Yved

A la même époque, à Paris, François Devienne (1759-1803), parfois surnommé le « Mozart français », commençait sa brillante carrière de flûtiste, pédagogue, compositeur d'œuvres instrumentales et lyriques... Ses concertos pour flûte restent aujourd'hui des pièces majeures du répertoire pour l'instrument. François Garraud nous en donnera un exemple éloquent avec le gracieux et très virtuose Concerto n°7 en mi mineur (1797) remarquable notamment par son entrainant Rondo final.

 

Créée à Londres en mars 1791, la Symphonie n°90 en sol majeur fut redonnée la même année le 7 juillet à Oxford à l'occasion de la remise à Haydn du titre de « Docteur honoris causa  » de la célèbre université anglaise, d'où son surnom.

Il s'agit sans doute d'une des pages les plus admirables de tout le corpus symphonique du maître viennois. De l'ample et magnifique Allegro au « swing » trépidant du Finale, en passant par le sublime Adagio et jusqu'au puissant Menuet traversé de syncopes et de silences dramatiques, jamais l'exercice, si spécifiquement haydnien, de la « jouissance symphonique » n'aura été exalté à ce point...

En contrepoint de ce programme voué aux musiques de la fin du XVIIIème siècle, on appréciera le très suave intermède cross-over que nous propose Karol Beffa avec son « tango pour orchestre », Plaza Mayor (2016).

Mozart, Haydn et le « Mozart français »

orchestreOrchestre de Picardie - directionMaxime Tortelier

Flûte solo François Garraud

Musique symphonique

Wolfgang Amadeus Mozart - Sérénade n°6 en ré majeur dite « Serenata notturna » K.239

François Devienne - Concerto pour flûte n°7

Wolfgang Amadeus Mozart - Symphonie n°29 en la majeur K.201/186

Durée : 1h avec entracte

 

 

 

VU DU CHÂTEAU Webzine d'informations locales est totalement indépendant de "Autant en emporte la marne" .

Le webzine d'actualités locales "Vu du Château" est totalement indépendant du magazine Autant en emporte la marne.