• agenor lv
  • Fevrier peinture / mesure
  • ateliers parentalité petr uccsa 070920
  • fevrier amandine
  • foire octobre ccrv 020920
  • le roy lionel
  • leclerc drive ch th
  • terny 2020
  • transports sellier carburant vert 260620
  • agenor distrib gel 1508
  • Leclerc
  • agenor distrib 2
  • marchetti 011119 01 11 20
  • agenor gel
  • ml ch th
  • aigles 2020
  • aigles 2020
  • cjc annuelle
  • kkd 2
  • castel roller club
  • terny 2020
  • fevrier
  • Agenor foire
  • cave 204 christa richard
  • Animalerie leclerc
  • yourtes à la ferme
  • ets fevrier
  • para leclerc
  • ets fevrier

Météo en direct

 

76e anniversaire de la libération de Soissons

76e anniversaire de la libération de Soissons



Soissons -

Hommage à celles et ceux qui ont combattu et lutté contre l'oppression et la barbarie pour notre liberté

Dimanche 30 août - 11h30 - place Fernand Marquigny - 76e anniversaire de la libération de Soissons

DISCOURS du maire, Alain Crémont

"Monsieur le Sénateur, Cher Antoine,
Monsieur le Président du conseil départemental, Cher Nicolas,
Mesdames et Messieurs les élus régionaux, départementaux et municipaux,
Mesdames et Messieurs les représentants des ordres nationaux de la Légion d'Honneur, des Médaillés militaires et du Mérite,
Mesdames et Messieurs représentant les autorités judiciaires, civiles, militaires et religieuses,
Mesdames, Messieurs les représentants des associations patriotiques, d'anciens combattants et de dames d'entraide,
Mesdames et Messieurs les porte-drapeaux,
Mesdames et Messieurs en vos diverses autorités et responsabilités,
Mesdames et Messieurs, Chers amis,

Il y a 76 ans, Soissons était libérée du joug nazi par les Américains et les Forces Françaises de l'Intérieur. Nos ennemis d'hier sont aujourd'hui nos plus chers amis. Pour autant, la cérémonie qui nous rassemble ce matin doit perdurer. Au-delà d'un acte symbolique, elle est une nécessité. Nous ne rendrons jamais assez hommage à tous nos compatriotes qui ont vécu ces années d'occupation.

Commémorer la libération de Soissons, c'est évoquer la mémoire du lieutenant WILLIOT, le chef de file des Forces Françaises de l'Intérieur dans la région, qui a patiemment structuré la résistance locale et a mené les combats aux côtés des Américains aux jours de la Libération.
C'est, bien évidemment, penser à l'action de Raymonde FIOLET, cette femme d'exception et de courage, résistante de la première heure, qui devint présidente de la Délégation municipale à la Libération.

C'est parler d'Yvonne BASQUIN, agent de liaison dans la Résistance et secouriste, qui fonda, par la suite, la section soissonnaise de l'Assistance au devoir national.

C'est évoquer le souvenir de Jeanne JAUQUET, alors infirmière en chef au dispensaire départemental. Affiliée au réseau VÉRITÉ avant son démantèlement, elle permet à de nombreuses personnes de passer la ligne de démarcation en totale discrétion et procure à des réfugiés, des familles juives et des aviateurs alliés de précieuses couvertures.

C'est parler des époux DELHAYE et DOUAY. Comme dans un dernier baroud d'honneur, ce sont les veuves des maris fusillés durant la guerre parce que membres actifs du réseau Vérité Française, qui conduisent les maquisards aux caches d'armes au jour de la Libération.

Et commémorer la libération de Soissons, c'est aussi raviver le souvenir de celles et ceux qui, lors de la reconstruction, ont fait preuve d'audace et de générosité.
Je pense à la Comtesse de la ROCHEFOUCAULT, à Messieurs BAK, de BROSSARD, MALHEURTY et OBRIER qui ont ramené chez eux plusieurs dizaines de Soissonnais qui ont survécu à l'horreur des camps de concentration.

Ils sont très nombreux les Soissonnais à s'être illustrés par leurs actes durant l'Occupation et une fois la Libération venue. En tant que Maire, je veux redire publiquement la reconnaissance et l'admiration que toute notre ville leur porte.

Le courage dont ils ont fait preuve durant cette période inspire le respect et nous oblige. Nous devons faire vivre la mémoire de leur combat et de leurs idéaux. 76 ans plus tard, c'est notre rôle de citoyens et d'élus que de témoigner de cette page, à la fois sensible et glorieuse, de notre Histoire et d'en transmettre les enseignements.

Entre 1940 et 1945, les destins individuels se sont rangés derrière les intérêts d'une nation afin de préserver le destin de la France. C'est ce qui fait l'histoire si particulière de notre pays et sa grandeur : savoir se mobiliser dans les pires moments.

Cet héritage moral doit nous aider à regarder autrement le présent, à préférer l'espoir au défaitisme, à nous persuader que même aux heures les plus sombres, quelque chose, toujours, est possible.

Ces valeurs, je sais aussi qu'elles sont partagées par beaucoup d'entre vous présents ce matin, à commencer par les Anciens Combattants et les porte-drapeaux.

Vous êtes en première ligne lorsqu'il s'agit de transmettre cette Histoire - notre Histoire - aux plus jeunes et j'en suis particulièrement heureux. Je tenais sincèrement à vous en remercier une fois encore et à vous témoigner ma reconnaissance d'être présents parmi nous aujourd'hui.

Vive la paix !
Vive Soissons libre !
Vive la République !
Et vive la France !

Remise des médailles d'honneur de la Ville de Soissons

Mesdames, Messieurs,

Je parlais à l'instant de celles et ceux, Soissonnais, résistants et compagnons de la Libération, qui sont un exemple pour nous tous par le courage et l'audace dont ils ont fait preuve entre 1940 et 1945.

Comme chaque année à l'occasion de cette commémoration, je souhaite maintenant procéder à la remise de médailles d'honneur de la Ville de Soissons à un certain nombre de personnalités issues du monde combattant qui, à leur manière, œuvrent à préserver les valeurs nées de la Libération et à les transmettre aux plus jeunes.

Commençons par les médailles de bronze

La médaille de bronze est décernée à M. PAPIER René

Porte-drapeau depuis 1998, adhérent de l'amicale des porte-drapeaux du Soissonnais, vous participez à toutes les cérémonies patriotiques de notre ville depuis cette date. Répondant toujours présent, vous portez le drapeau dans une attitude et une tenue digne de cette mission.

La médaille de bronze est également décernée à M. HIRSON Michel

Porte-drapeau depuis le 1er janvier 2008, vous participez sans discontinuer à toutes les cérémonies de la Ville de Soissons, répondant toujours présent et portant avec fierté et dignité nos trois couleurs.

Poursuivons avec les médailles d'Argent

La médaille d'argent est décernée à M. PETEL Jacques

Vous êtes Porte-drapeau des Médaillés Militaires Section de Soissons depuis 2008. Vous avez été membre du bureau de la Section ACPG/CATM de Soissons sous la présidence de Monsieur Roger FERET puis membre du bureau du comité d'entente jusqu'en 2019. Vous avez toujours assuré la présence de votre drapeau à toutes les cérémonies soissonnaises.

La médaille d'argent est également décernée à M. MAGNIEZ Daniel

Porte-drapeau de la Médaille Militaire depuis 1984, vous êtes depuis lors marqué par votre adhésion à l'Amicale des porte-drapeaux du Soissonnais.

Titulaire de la médaille des porte-drapeaux de plus de 30 ans, vous avez répondu présent à toutes les cérémonies de notre ville pendant 35 ans, renonçant seulement depuis 2019 pour raisons de santé.

Enfin, la médaille d'argent est décernée à M. DELATTRE Michel

Trésorier du Comité d'entente, vous avez été chargé en 2007 de la présentation des gerbes aux déposants de toutes les cérémonies soissonnaises, mission que vous avez accomplie sans discontinuer jusqu'en fin 2019.

Vous avez été d'une ponctualité, d'une régularité et d'une correction exemplaires pendant toute la durée de votre mission, représentant ainsi dignement le monde combattant.

Enfin, décernons une médaille d'or

La médaille d'or est décernée à Monsieur CHAPUIS Jackie

Porte-drapeau depuis 1983, vous devenez président de l'Amicale des porte-drapeaux du Soissonnais depuis 1987. En 1989, vous devenez trésorier de l'Amicale départementale des porte-drapeaux de l'Aisne. Vous avez, vous aussi, reçu la médaille des porte-drapeaux de plus de 30 ans, distinction la plus élevée pour les porte-drapeaux.

Nous vous devons la parfaite tenue vestimentaire uniforme de l'ensemble des porte-drapeaux du Soissonnais, très remarquée et enviée sur tous les autres sites et citée en exemple. Sous votre commandement, les porte-drapeaux soissonnais sont toujours très appréciés et distingués partout où ils se déplacent.

*Messieurs,

À travers vous 6 aujourd'hui, c'est le don de soi, la générosité et la mémoire du monde combattant que nous avons souhaité honorer. Ce sont des valeurs qui nous sont chères à Soissons.

Nous voulons vous remercier très chaleureusement pour tout ce que vous faites depuis de si longues années.

À vous qui ne cherchez jamais les honneurs et qui êtes des bénévoles exemplaires, je suis heureux aujourd'hui, au nom de tous les élus du Conseil municipal, de vous décerner la médaille d'honneur de la Ville de Soissons."

Retour sur la cérémonie du 14 juillet

VU DU CHÂTEAU Webzine d'informations locales est totalement indépendant de "Autant en emporte la marne" .

Le webzine d'actualités locales "Vu du Château" est totalement indépendant du magazine Autant en emporte la marne.