• macdo2
  • aigles 2019
  • chevaline republique
  • fort condé
  • joel michel champagne noto
  • menuiserie david
  • fort c 2
  • mad do ouv NS we
  • castel roller club
  • défi pat myst chambre claire
  • defi pat sept
  • Leclerc
  • macdo2
  • para leclerc
  • Marchetti
  • kkd 2
  • ets fevrier
  • aigles 2019
  • Animalerie leclerc
  • Ville Chateau
  • aigles 2019
  • ets fevrier
Centenaire de la bataille de la ferme de la Croix rouge

Centenaire de la bataille de la ferme de la Croix rouge



Fère-en-Tardenois -

Le lendemain des lectures des « Mon colonel », dimanche 26 juillet à 11h, toujours dans le cadre des commémorations du centenaire 1914 -1918, les élus de Fère-en-Tardenois, de nombreuses personnalités militaires et civiles ainsi que Monique Seefried, présidente de la fondation « Croix Rouge Farm Mémorial Foundation of Alabama » et commissaire américaine du Centenaire de la 1ère Guerre Mondiale commémoreront les combats de la ferme de l’Hôpital, au *Mémorial de la division Arc-En-Ciel au pied de la magnifique statue de bronze réalisée par le sculpteur Anglais, James Butler.

Les nombreux soldats de la ''Rainbow division'' morts au combat seront honorés à Meurcy, où, le 26 juillet 1918, avait lieu il y a 100 ans l'une des batailles de la Grande Guerre. Une  grande manifestation patriotique à laquelle participera une association de reconstitution, dont les membres seront tous en uniformes d'époque.

 

*Mémorial de la division Arc-En-Ciel

En ce lieu, le 26 juillet 1918, la 42ème Division américaine, la division Arc-en-Ciel, maîtrisa avec bravoure de redoutables défenses allemandes. L'assaut par 2 bataillons du 67ème régiment d'infanterie d'Alabama, soutenu par le 168ème régiment d'infanterie d'Iowa, eut lieu sans aucune préparation d'artillerie. Inattendue et violente, l'attaque des troupes américaines s'effectua à découvert, balayant l'ennemi en quelques heures pour s'emparer de ses positions fortifiées. Tandis que la résistance ennemie s'effondrait, l'ensemble de la 42ème division s'alignait pour poursuivre l'ennemi en retraite sur 18km au-delà de l'Ourcq. De nombreux soldats américains qui perdirent la vie pendant ces combats sont enterrés au cimetière américain d'Oise Aisne à Seringes-et-Nesles. 

Les pertes de la 42ème division s'élevèrent à 14.683 hommes pendant la Grande Guerre.

« ...le 167ème régiment d'Alabama, assisté par l'aile gauche du 168ème régiment d'Iowa, a pris d'assaut et capturé la ferme de la Croix Rouge d'une manière qui, par sa bravoure, n'a jamais, à mon avis, été surpassé dans l'histoire militaire. C'est une des rares occasions ou l'usage de la baïonnette fut prévalent. » Douglas MacArthur, Souvenirs

Site internet

 

 

**This bronze statue is the work of James Butler, a British artist member of the Royal Academy of Art in London. Three meters high, this superb work of art represents an American soldier carrying the body of his dead comrade. It has been erected on the site of the old Croix Rouge Farm, next to what is left of an exterior wall.

There on July 26 1918, the 42nd Division US, the Rainbow Division, overran formidable German defenses in a gallant attack. The assault by two battalions of the 167th « Alabama » Infantry

Regiment, took place without artillery preparation. Unexpected and violent, the attack swept across open ground and seized these strongly fortified positions. Despite severe losses, the assaulting troops held their ground against fierce counterattacks. As ennemy resistance collapsed, the entire 42nd Division came on line to pursue the retreating enemy for eighteen kilometers, and beyond the Ourcq River. Many of the American soldiers who lost their lives during this battle are buried at OiseAisne, the American Military Cemetery in Seringes-et-Nesles. 

The 42nd Division suffered 14.683 caualties during the Great War.

« ...the 167th Alabama assisted by the left flank of the 168th Iowa has stormed and captured the Croix Rouge Farm in a manner which for its gallantry I do not believe has been surpassed in military history. It was one of the few occasions on which the bayonet was decisevely used » Douglas MacArthur, Reminiscences.

Web site