• fevrier amandine
  • le roy lionel
  • leclerc drive ch th
  • ml chth mode avenir 0720
  • orpi 100 € boutiques
  • retrouvez vous dans l
  • rsa saisonnier 05 20
  • St Jean covid 120620
  • transports sellier carburant vert 260620
  • report po crézancy
  • Leclerc
  • paul buiron
  • ml ch th
  • fevrier
  • Agenor foire
  • liquidation jomin villers
  • marchetti 011119 01 11 20
  • yourtes à la ferme
  • kkd 2
  • terny 2020
  • ets fevrier
  • cjc annuelle
  • paul buiron
  • cave 204 christa richard
  • Animalerie leclerc
  • ets fevrier
  • castel roller club
  • para leclerc

Météo en direct

 

Julie Lecocq, itinéraire d’une passionnée

Julie Lecocq, itinéraire d’une passionnée



Berny-Rivières (02) -

A déboire la cavalière des Ecuries du Relais de Poste de Berny-Rivière souhaite faire rimer… espoir.

Portait de Julie Lecoq

Persévérance, un terme qui semblerait vouloir, pouvoir définir Julie Lecocq. Demoiselle de vingt-deux ans qui, nullement épargnée par une vie sans état d'âme, continue, s'évertue à assouvir une passion dévorante pour l'équitation. Une détermination que l'adhérente des Ecuries du Relais de Poste, établissement situé à Berny-Rivière, affiche d'ailleurs au quotidien. Soif d'adrénaline dont l'intéressée admet d'ailleurs « pouvoir difficilement se passer ».

Tel un « besoin » comme le défini celle qui s'est « résignée surtout » à devoir mettre pied à terre par le passé à  plusieurs reprises dont la volonté à prétendre le remettre à l'étrier l'a toujours animée.

Une farouche volonté à vouloir bien faire

« Une fracture du poignet entre autre m'a notamment contrainte, voici quelques saisons, à prendre mon mal en patience » ironise... aujourd'hui celle qui avait auparavant tenté de trouver sa voie dans « la danse, le tir à l'arc, au judo et même à la batterie » Multiples activités que Julie Lecocq se décidait à mettre de côté, pour suivre - du regard dans un premier temps - les traces de sa maman Nathalie.

« Elle avait d'ailleurs toujours plaisir à se mettre en selle et parcourir la campagne avoisinante dès mon plus jeune âge » résume une cavalière qui se découvrait cependant une approche sensiblement différente de son aînée. S'orientait-elle ainsi vers le saut d'obstacles avant qu'elle ne veille à placer la barre encore un peu plus haute en s'initiant au Derby Cross. Sitôt avoir poussé les portes des Ecuries du Relais de Poste. « J'avais déjà eu le privilège de croiser le chemin de Paul Monteiro à Fère-en-Tardenois. A la recherche d'un nouvel environnement, le choix s'est presque révélé évident » murmure celle qui depuis a su y trouver ses marques. 

En étroite collaboration avec Paul Monteiro

« J'admet y venir très fréquemment » confie, presque embarrassée, celle qui ne peut ainsi nier sa satisfaction à rendre visite à Une Graine de Joie et Akadok d'Emery. Deux chevaux dont elle a la responsabilité : « L'un comme l'autre présentent certaines cicatrices, d'ordre psychologique, que je m'efforce à atténuer, principalement par de l'affection. J'espère pouvoir leur apporter ce petit coin de ciel bleu qu'ils méritent tout deux. Après des mésaventures visiblement obscures » confie-t-elle, la gorge nouée. Déterminée à (re)donner du moral à des complices avec lesquels elle entend « partager d'agréables moments ». Une belle euphorie qui s'est entre-autres traduite par un « sans faute récemment au Mesnil-Saint-Lauren »

Des « France » fin juillet puis Lamotte version 2021

Encourageante prestation que le couple aura à cœur de réitérer fin juillet, au cours de Championnats de France de Derby Cross déclinés dans le cadre verdoyant de Grosbois, à Boissy-Saint-Léger. Première échéance mentionnée sur un carnet de route où figure également le rassemblement tricolore de Lamotte-Beuvron, version 2021. Un rendez-vous que Julie Lecocq apprécierait honorer dans le rang Club 1 / Club Elite... Un rêve qu'elle aimerait voir devenir réalité. Une perspective que cette « Reine du Muguet 2017 », titre décerné lors d'une manifestation populaire du même nom, espère atteindre. Convaincue qu'elle va devoir maîtriser cette impatience qui semble vouloir la caractériser.

« C'est un péché mignon oserais-je dire. Un excès parfois de précipitation qui se révèle être aussi une source de motivation. Je n'imagine l'idée de baisser les bras, d'accepter l'échec. »

Impatiente et perfectionniste

Sans prétendre botter en touche, l'intéressée explique ainsi cette détermination à chausser aussi régulièrement les siennes. Un exercice (de style) dont se réjoui toutefois Paul Monteiro. Moniteur auquel elle prêtera « main forte » durant les stages estivaux.

« Julie est très impliquée dans l'association. Au-delà de cette apparence qu'elle essaie de s'attribuer, elle demeure très avenante avec les autres cavaliers ». Propos élogieux qu'il attribue à une demoiselle préoccupée par son avenir professionnel. Cursus scolaire qui la conduira - « selon toute vraisemblable » - jusqu'à Crézancy. Où elle privilégiera un enseignement d'ostéopathe animalier et le désir d'en obtenir le diplôme. Autre reflet d'une détermination à souhaiter s'investir pour autrui qui fait (aussi) la fierté de ces parents, Nathalie et Christophe.

 

VU DU CHÂTEAU Webzine d'informations locales est totalement indépendant de "Autant en emporte la marne" .

Le webzine d'actualités locales "Vu du Château" est totalement indépendant du magazine Autant en emporte la marne.