• fevrier amandine
  • le roy lionel
  • leclerc drive ch th
  • ml chth mode avenir 0720
  • orpi 100 € boutiques
  • retrouvez vous dans l
  • rsa saisonnier 05 20
  • St Jean covid 120620
  • transports sellier carburant vert 260620
  • report po crézancy
  • Leclerc
  • paul buiron
  • ml ch th
  • fevrier
  • Agenor foire
  • liquidation jomin villers
  • marchetti 011119 01 11 20
  • yourtes à la ferme
  • kkd 2
  • terny 2020
  • ets fevrier
  • cjc annuelle
  • paul buiron
  • cave 204 christa richard
  • Animalerie leclerc
  • ets fevrier
  • castel roller club
  • para leclerc

Météo en direct

 

Alexandre de Montesquiou réélu président de la Communauté de Communes Retz-en-Valois

Alexandre de Montesquiou réélu président de la Communauté de Communes Retz-en-Valois



Communauté de Communes de Retz-en-Valois (02) -

Les vice-présidents ont été élus dans la foulée avec quelques surprises lors de ce marathon qui a duré jusqu’au petit matin…

C'est au terme d'une longue soirée qui s'est étirée jusque 3h30 du matin que le président et les vice-présidents de la Communauté de Communes de Retz-en-Valois ont été élus...

Lors du Conseil d'installation de la Communauté de Communes Retz-en-Valois (CCRV), qui s'est déroulé le jeudi 9 juillet à partir de 19h, au Gymnase Germain Thibaut à Villers-Cotterêts que l'exécutif de la CCRV a été mis en place.

Alexandre de Montesquiou réélu Président de la CCRV

Réélu dès le premier tour, avec 75 voix sur 81 votants Alexandre de Montesquiou maire de Montgobert (02) était le seul candidat à sa propre succession.

Durant cette séance, les Conseillers communautaires ont également procédé à l'élection des 10 Vice-présidents et des 10 membres du Bureau. Le président a souhaité poursuivre l'équilibre entre les anciennes communautés de communes en répartissant les responsables en 4 zones géographiques : « Quatre élus pour la zone Sud : La Ferté-Milon (ex CCOC), soit 2 vice-présidents et 2 membres du bureau, 8 élus pour la zone Centre : Villers-Cotterêts, soit 4 et 4, et 8 également pour la zone Nord : Vic-sur-Aisne. »

Jeanne Doyez-Rousel, nouvelle conseillère municipale de l'opposition de Villers-Cotterêts a fait savoir qu'elle n'était pas d'accord pour passer de 15 à 10 vice-présidents. En gardant la même enveloppe d'indemnité à 15, cela aurait été plus profitable pour les concitoyens. Plus facile aussi pour les élus qui auraient eu une charge de travail moins importante à 15 qu'a 10. Cela aurait aussi permis un peu plus de parité... Jeanne Doyez-Roussel cs'est présentée à deux reprises : une fois contre Franck Briffaut et la 2nd face à Benoît Davin (Mortefontaine) elle a obtenu 22 voix à chaque vote.

En effet, sur 82 délégués communautaires, seulement 26 sont des femmes, (31,7 %), déjà la parité n'est pas respectée. Sur les 10 vice-présidence, les femmes auraient dû en obtenir 3. Seulement deux femmes ont été élues : Céline Le Frère et Yveline Delval

Certes, les dames sont moins nombreuses dans l'assemblée et de fait étaient moins nombreuses à se présenter que les messieurs mais tout de même plusieurs s'insurgent de ce manque de parité.

Rattrapage

En revanche les femmes se sont rattrapées en tant que membres du Bureau, elles seront sept sur dix à être élues. Les délégués communautaires auraient ils tenté de se rattraper ?

Jade Gilquin, nouvelle élue d'opposition également à Villers-Cotterêts a présenté sa candidature contre le Rassemblement national. Je respecte mon engagement auprès des électeurs et mes convictions.... Nous ne pouvons accepter d'être représentés par un potentiel vice-président du Rassemblement national scandait l'élue d'opposition de Franck Briffaut bien déterminée à faire la différence avec ce dernier.

Résultats des élections intercommunales

Vice-président(e)s :

A l'issue du vote du président, 10 Vice-président(e)s ont été élu(e)s.

1er Vice-président en charge de l'aménagement du territoire et des partenariats supra-communautaires : Jean-Pascal BERSON, VP sortant, maire de Dommiers élu au 1er tour avec 67 voix, 14 blancs et 1 nul.

2e Vice-présidente en charge du tourisme, du patrimoine et de la culture : Céline Le FRÈRE, VP sortante, maire de La Ferté-Milon élue au 1er tour.

Un vote surprenant qui a mis l'élue en mauvaise posture

Seule candidate à se présenter pour la 2ème vice-présidence. Si Céline Le Frère, maire de La Ferté-Milon, a été élue au premier tour avec 48 votes favorables sur 82, il est à noter que 33 bulletins blancs et un nul faisaient partie du vote. Un message à décrypter ?

3e Vice-président en charge du développement économique : Franck BRIFFAUT, VP sortant, maire de Villers-Cotterêts élu au 1er tour avec 44 voix face à Jeanne Doyer-Roussel (22 voies) et Jade Gilquin (7) et 9 bulletins blancs.

Celui-ci faisait remarquer l'importance de la démographie de Villers-Cotterêts en comparaison de la ruralité (10 694 habitants, soit 36,14 % de la population de l'intercommunalité). Il aurait aimé augmenter le nombre de VP dans la zone Centre. Son appel n'a pas été entendu...

4e Vice-président en charge de l'habitat et de la cohésion sociale : Nicolas RÉBÉROT, VP sortant, maire de Ressons-le-Long élu au 1er tour

5e Vice-président en charge des transports, de la voirie et des travaux : Vincent PHILIPON, maire de Chouy élu au 1er tour

6e Vice-président en charge de la communication et des ressources humaines : Thierry GILLES, élu sortant, maire de Puiseux-en-Retz élu au 1er tour avec 47 voix contre 19 pour Evelyne Althoffer (qui contre toute attente s'est également présentée à la 8e VP contre son collègue, Dominique Cantot...) 8 voies pour Mme Lefranc-Carbonnel et 6 pour Fabrice Dufour.

7e Vice-présidente en charge de l'économie circulaire et de l'énergie : Yveline DELVAL, 1ère adjointe de Vic-sur-Aisne élue au 1er tour

8e Vice-président en charge des finances : Gilles DAVALAN, maire de Longpont élu au 1er tour

9e Vice-président en charge de l'assainissement, du petit et du grand cycle de l'eau : Benoît DAVIN, maire de Mortefontaine élu au 1er tour

10e Vice-président en charge de l'enfance-jeunesse et des sports : Rémy VANLERBERGHE, 1er adjoint de Vivières élu au 3e tour avec 42 voix.

Pas moins de six candidats pour la 10e vice-présidence : Rémi Vanlerberghe - 1er adjoint de Vivières (42), Gaëlle Lefèvre 2e adjointe de Villers-Cotterêts (20), Vincent Siodmak - maire de Retheuil (13), , Fabrice Dufour - conseiller municipal d'opposition de Villers-Cotterêts(2). Christian Chauvin (maire d'Haramont) et Meritxell Lefranc-Carbonnel (maire de Largny-sur-Automne) se sont retirés après le premier tour). Fabrice Dufour, opposant de la droite cotterézienne s'est présenté six fois en vue d'obtenir un poste de vice-président (4e, 5e, 6e, 7e, 8e, 10e) tous lui ont été refusés...

PLUS DE PHOTOS

Souhaitons bon vent à ce nouvel exécutif qui a du pain sur la planche... jugez-en par le discours de candidature du président Alexandre de Montesquiou :

J'ai donc l'honneur ce soir de me porter devant vous candidat à la présidence de la CCRV.

Depuis ma première élection en 1995, et en tant que Maire d'une petite commune rurale, Montgobert, je suis convaincu de la nécessité de travailler tous ensemble, hier au sein de nos anciennes CC, aujourd'hui au sein de la CCRV.

Je souhaite continuer à porter avec vous, anciens et nouveaux élus, la mise en œuvre des compétences qui ont été confiées à la CCRV, et des orientations stratégiques qui ont été validées par les Conseillers communautaires ces trois dernières années.

Avant que vous décidiez, ou non, de me donner votre confiance en m'élisant ce soir,

je veux remercier les 86 conseillers qui ont travaillé à mes côtés depuis janvier 2017, et particulièrement les membres du Bureau et les 15 VPdts qui ont mené à bien les missions que je leur avais confiées.

Je veux également vous apporter quelques précisions.

1/ 2 principes qui ONT guide et Guideront mon action :

- la recherche de l'intérêt général

- la même considération apportée à chacune des 54 communes, de la plus petite à la plus grande.

Nous formons bien une « Communauté de communes », certes toutes différentes, avec leur histoire, leurs spécificités.

Mais qui ont toutes, à mes yeux, la même place dans les réponses que la CC doit apporter à leurs habitants, leurs entreprises, leurs élus.

2/ 2 objectifs pour ce mandat :

La fusion, administrative, juridique et technique, est une réussite, je le dis non par manque de modestie, mais pour rendre hommage au travail effectué sans relâche d'octobre 2015 à fin 2017, par tous les élus et agents de nos 3 anciennes CC, avec le soutien des services de l'Etat, afin de préparer, mettre en œuvre et achever :

- l'harmonisation de la fiscalité et des compétences,

- la mise en œuvre des nouvelles compétences imposées ou souhaitées,

- l'intégration de tous les agents.

a) Nous devons donc aujourd'hui renforcer la cohésion de notre tout jeune territoire :

 - Poursuivre, et réussir, ce que j'ai appelé une fois la « fusion des cœurs »,

- œuvrer à l'appropriation de notre territoire par ses habitants, entreprises, élus, en expliquant bien quel est le rôle de la CC,

- créer une vraie « envie de CC » à travers les actions que nous porterons de concert,

- montrer, comme nous l'avons fait, que nous sommes capables d'être réactifs face à une crise comme celle que nous traversons, afin d'être aux côtés des personnels médico et médico-sociaux en leur distribuant gratuitement des masques, et de nos entreprises en apportant, à ce jour, un soutien financier à plus de 200 des plus fragiles d'entre elles ; illustrant ainsi, si besoin en était, que notre CC constitue bien un échelon essentiel.

Certes, je sais que plusieurs communes auraient préféré rejoindre un autre territoire. Peut-être cela sera le cas un jour. En attendant, nous devons tous ensemble regarder en avant, et non pas ressasser des déceptions. Je l'ai dit, chaque commune a sa place, et toute sa place, dans le territoire de Retz-en-Valois.

 CC et communes ne sont pas opposées, mais complémentaires pour offrir un Service public de qualité.

En effet, nos administrés, nos entreprises attendent de nous que nous soyons dans l'action, que nous travaillions de concert avec les municipalités pour que, dans le cadre de nos strictes compétences :

- nous répondions à leurs attentes, leurs besoins, en matière de transports, d'action culturelle et sportive, et d'enfance-jeunesse,

- pour que nous exercions ces compétences le plus efficacement possible, également s'agissant de l'habitat, de l'économie circulaire, de l'assainissement, ou de la ressource en eau enjeu clé des décennies à venir,

- mais aussi pour que leur donnions à travers le PLUi aujourd'hui, le SCoT demain, notre vision de notre territoire, de leur territoire pour qu'ils s'y sentent bien, aient envie d'y grandir, d'y demeurer, de le faire découvrir à leurs amis,

- que nous leur fassions partager notre ambition en termes de développement économique et touristique.

b) Pour cela, second objectif, nous devons poursuivre et renforcer nos liens et les actions menées avec les territoires voisins :

- au sein du PETR (pôle d'équilibre territorial et rural), avec nos voisins et partenaires du Soissonnais,

- et également avec nos amis du Pays de Valois.

Rien ne serait plus regrettable que de travailler chacun de son côté, ou de chercher à surpasser l'autre.

 Je le dis, le redis, et le redirais sans relâche si vous m'accordez votre confiance :

Nous avons la chance de vivre sur un territoire aux multiples atouts, aux multiples talents. Si nous partageons tous cette conviction, à nous donc d'en faire un moyen de progression au bénéfice de nos habitants, de nos entreprises.

Ce territoire constitue, pour l'essentiel, le cœur du Valois historique, Valois que nous avons la chance de partager avec le Compiégnois, le Pays de Valois, les franges du Soissonnais et le nord de la CARCT.

Faisons-en, avec le Soissonnais, une destination majeure pour les Franciliens et les Picards, une porte d'entrée sur notre département et les Hauts-de-France.

Voici donc la feuille de route que je vous propose que nous partagions ensemble, au cours des 6 années du mandat qui nous a été confié par nos électeurs.

 3/ Pour œuvrer en ce sens, j'ai besoin de vous avoir à mes côtés, quel que soient nos opinions, nos différences.

J'ai besoin d'être épaulé par une équipe solide, cohérente, qui formera notre futur Bureau. Une équipe composée de Femmes et d'Hommes ayant au moins 3 qualités indispensables pour la bonne marche de notre CC, et pour la bonne marche de votre exécutif :

- qu'ils aient le sens de l'intérêt général et l'esprit communautaire, et soient, au-delà des représentants de leur Commune, les Ambassadeurs de la CC,

- qu'ils soient loyaux envers la CC, et envers son futur Pdt - ce qui n'empêche nullement le débat et la contradiction - faute de quoi il serait particulièrement compliqué de travailler ensemble,

- qu'ils soient disponibles et pleinement investis dans leur fonction, c'est-à-dire dans la mise en œuvre de la feuille de route que je leur donnerai à chacune et chacun si je suis élu Pdt.

Une équipe que je vous propose de composer de :

- 10 Vice-présidents, soit 5 de moins qu'à la création de la CCRV, comme je m'y étais engagé,

- et de 10 membres de Bureau, sans délégation, mais pleinement parties prenantes des propositions et décisions de l'exécutif.

10 VPdts pour les 10 délégations suivantes, qui permettront tout à la fois de couvrir l'ensemble de nos compétences, de répartir la charge de travail en tenant compte du quotidien, des dossiers en cours à suivre en priorité, et de ceux à lancer et traiter au cours de ce mandat :

- Aménagement du territoire et partenariats supra-communautaires,

- Enfance-jeunesse et Sport,

- Economie circulaire et énergie,

- Communication et ressources humaines,

- Finances,

- Habitat et cohésion sociale,

- Assainissement, petit et grand cycle de l'Eau,

- Développement économique,

- Transports, voirie, et travaux,

- Tourisme, Patrimoine et Culture

Précision pour qu'il n'y ait pas de malentendu : vous élirez des VPdts en fonction de l'ordre de présentation : 1e, 2nd, etc, et non des VPdts à telle ou telle Délégation, l'attribution de celles-ci relevant du seul Pdt que vous élirez.

Par ailleurs, tout comme en janvier 2017, je vous propose que nous respections un équilibre géographique dans les candidatures pour les postes des VPdts et des autres membres du Bureau.

Cette répartition doit, à mes yeux, être la suivante afin que toutes les communes soient le mieux représentées possible : 4 élus pour la zone Sud, soit 2 VPdts et 2 membres simples du Bureau ; 8 pour la zone Centre, soit 4 et 4 ; et 8 également pour la zone Nord.

Ces 3 zones reprenant, pas soucis de simplicité, nos anciennes CC ; et s'appuyant toujours sur les 3 piliers sur lesquels notre CC a été bâtie, à savoir La Ferté-Milon, Villers-Cotterêts, Vic-Sur-Aisne, pour lesquelles il me paraît indispensable que leurs Maires, ou la personne de leur équipe municipale qu'ils auront désignée, siège en tant que VPdt dans votre futur Bureau.

Beaucoup d'entre vous sont venus me voir ou m'ont interrogé par téléphone sur leur éventuelle candidature.

Il y aura, assurément, plus de candidats que de postes à pourvoir. J'émets le vœu que quelques soient les choix que vous ferez, aucun d'entre nous n'en gardera de rancune. Sinon comment pourrions-nous travailler avec sérénité pendant 6 ans ?

Des propos ont également été partagés sur différents supports médiatiques. Je tiens à préciser que je ne les ai validés ni sur le fond ni sur la forme ; ils restent donc des initiatives personnelles qui s'inscrivent, logiquement, dans le cadre de ces candidatures.

*****

Enfin, je voudrais conclure par un dernier souhait que je veux partager avec vous.

Celui que nous mettions, tous, notre énergie, nos ambitions, au seul service de l'intérêt général, de l'intérêt communautaire, et de Retz-en-Valois :

- de ses habitants,

- de ses entreprises qui ont besoin de notre entier soutien, particulièrement après toutes les difficultés qu'elles ont traversées ces derniers mois, depuis les grèves jusqu'au confinement,

- de tous les élus de nos 54 communes que nous représentons tous, les 82 Conseillers que nous sommes.

Merci de votre écoute.

Alexandre de Montesquiou


 

 

VU DU CHÂTEAU Webzine d'informations locales est totalement indépendant de "Autant en emporte la marne" .

Le webzine d'actualités locales "Vu du Château" est totalement indépendant du magazine Autant en emporte la marne.