• fevrier amandine
  • leclerc drive ch th
  • PO 2020 crézancy
  • rsa saisonnier 05 20
  • report po crézancy
  • maison tourisme ch th
  • consultation 400 ans jdlf
  • Leclerc
  • fevrier
  • Agenor foire
  • baguette solidaire secours pop
  • marchetti 011119 01 11 20
  • paniette jeux concours
  • cave 204 christa richard
  • kkd 2
  • paniette jeux concours
  • terny 2020
  • ets fevrier
  • cjc annuelle
  • paul buiron
  • cave 204 christa richard
  • consultation 400 ans jdlf
  • Animalerie leclerc
  • ets fevrier
  • castel roller club
  • para leclerc

Météo en direct

 

Réponse du président de la CARCT au maire de Château-Thierry

Réponse du président de la CARCT au maire de Château-Thierry



Château-Thierry -

Etienne Haÿ répond au maire qui s’étonnait de n’avoir pas été averti de la vente d’un terrain pour l’ouverture d’un restaurant rapide…

Samedi 9 mai, le maire de Château-Thierry a publié un post sur Facebook mettant en cause le fonctionnement de la Communauté d'agglomération de la région de Château-Thierry. Selon lui, un projet de restaurant au parc Citelium aurait été validé sans son accord, ni celui des instances communautaires.

Etienne Haÿ, président de la CARCT souhaite apporter une réponse claire aux habitants et élus des 87 communes.

Sur le fond de la polémique

Les élus de la Communauté d'agglomération souscrivent complètement aux propos du maire de Château-Thierry.

Si l'agglomération est compétente en matière de développement économique, elle construit toujours les projets avec les communes et leurs représentants, après avoir été étudiés en bureau communautaire. Cet accord préalable est inscrit dans le pacte de fusion, dont le respect a beaucoup d'importance pour le président Étienne Haÿ.

Le projet évoqué par le maire n'en est bien entendu qu'au stade de piste :

 • le porteur de projet ayant rencontré une seule fois le président et le vice-président Jean-Marie Turpin, lui-même élu de Château-Thierry, le 27 février dernier, 15 jours avant le confinement qui a gelé toute opération d'aménagement et d'urbanisme.

  • un business plan a alors été demandé au candidat du projet de restauration rapide (hamburgers, tacos, kebabs, wraps, sandwiches...), non pas un kebab comme évoquépar le maire.

Une promesse de vente a été préparée par le service développement économique. Elle permet de tester l'intérêt du candidat ainsi que la solidité du projet et est systématiquement

conditionnée (dans les clauses suspensives) par l'accord de la commune «hôte» et du bureau communautaire.

Ce dernier élément, transmis par un service enthousiaste d'avoir trouvé un projet recherché

depuis plusieurs années, a dû effrayer le maire, ce qui est compréhensible.

Mais comme pour tous les projets communautaires construits auparavant, cette méthodologie est habituelle.

Pour rappel, aucun projet communautaire ne sort sans accord préalable des maires et élus municipaux, ni sans celui du bureau communautaire.

Les 126 élus de la Communauté d'agglomération de la région de Château-Thierry sont issus des communes, les élus communautaires sont avant tout des maires, président et vice-présidents compris. Ils ont eu ces dernières années le sentiment qu'on les privait de leurs compétences. La loi NOTRe s'est appliquée, parfois avec fracas. Ils sont aussi devenus le réceptacle de la colère des citoyens, tout en développant le sentiment d'être abandonnés sur de nombreux sujets (la santé, l'accès à la justice, la fracture numérique...).

Ils sont pourtant le rouage vital de notre démocratie. Notre destinée est liée.

Sur la forme de la polémique, le président Etienne Haÿ regrette qu'un échange préalable ne se soit pas tenu avant la publication de ce post, sur les réseaux sociaux.

Les échanges réguliers en cette période de crise auraient été autant d'occasions de clarifier des positions, des dossiers, des problématiques hors champs du Covid-19.

Car c'est bien à cela qu'est utile l'agglomération aux communes, aux habitants et au territoire dans sa globalité. Et même si l'ordonnance du 1er avril donne des pouvoirs plus étendus au président, il a fait le choix de ne pas les utiliser en poursuivant les réunions de travail, de bureau et conseils communautaires en visio.

Les dernières semaines en témoignent. L'agglo a travaillé avec les communes, les informant chaque semaine de l'état de nos services et de nos bénéficiaires, habitants de nos communes avant tout : EHPAD, soins infirmiers, aides à domicile, portage de repas, gardes des enfants de soignants, assainissement, collecte de déchets, transport public...

L'agglo a répondu présent, dans chacune de ses 87 communes.

Cette énergie nous la mettons chaque jour au service du territoire. Elle s'est multipliée ces dernières semaines.

Le moment est idéal : c'est parce que nous vivons une période d'incertitudes qu'il est indispensable de retrouver de la sérénité et de la capacité d'agir collectivement.

De reprendre possession de notre destin

Le temps des coopérations entre citoyens et institutions, de la mise en réseau, pour faire converger les habitants et les faiseurs du territoire vers un destin commun, est arrivé. Fédérer et rassembler, les élus en premier lieu, mais aussi nos partenaires, le monde associatif, les acteurs économiques, les institutions locales et surtout les habitants : voilà nos enjeux. Des villes aux bourgs, nous sommes toutes et tous ce territoire que nous faisons vivre, que nous construisons, que nous aimons.

Loin d'être des concurrents, les communautés de communes ou d'agglomération sont avant tout des amortisseurs pour les communes et des instances de coopération locale. Des instances ressources, qui au travers de leurs compétences, leur accompagnement, loin des clivages politiciens, œuvrent chaque jour, à un service public local plus fort pour et avec les citoyens.

La Communauté d'agglomération et son président espèrent que les élus de Château- Thierry, notre ville centre, notre cœur, comprendront ce fonctionnement, cette façon de travailler. Car contrairement à une municipalité, une agglomération est un équilibre, c'est la culture du compromis, chaque jour. Essentielle pour faire de notre Sud de l'Aisne un territoire de coopérations et d'attractivité.

 

VU DU CHÂTEAU Webzine d'informations locales est totalement indépendant de "Autant en emporte la marne" .

Le webzine d'actualités locales "Vu du Château" est totalement indépendant du magazine Autant en emporte la marne.