• fevrier amandine
  • le roy lionel
  • leclerc drive ch th
  • ml chth mode avenir 0720
  • orpi 100 € boutiques
  • retrouvez vous dans l
  • rsa saisonnier 05 20
  • St Jean covid 120620
  • transports sellier carburant vert 260620
  • report po crézancy
  • Leclerc
  • paul buiron
  • ml ch th
  • fevrier
  • Agenor foire
  • liquidation jomin villers
  • marchetti 011119 01 11 20
  • yourtes à la ferme
  • kkd 2
  • terny 2020
  • ets fevrier
  • cjc annuelle
  • paul buiron
  • cave 204 christa richard
  • Animalerie leclerc
  • ets fevrier
  • castel roller club
  • para leclerc

Météo en direct

 

Coronavirus : Mon papa à moi, ce héros de l’ombre

Coronavirus : Mon papa à moi, ce héros de l’ombre



Château-Thierry -

Combien sont-ils à admirer leurs parents qui sont au front en ayant à chaque instant la peur de les perdre et vice et versa ?

Sur les réseaux sociaux combien de témoignages et d'appels à la vigilance de proches et de personnes au front. Des appels qui incitent à respecter le confinement pour se protéger et pour protéger toutes celles et ceux qui sont en première et parfois...en dernier recours comme les entreprises funéraires.

Nous avons sélectionné ce témoignage poignant de la fille d'un homme qui n'avait jamais imaginé lire cela de la main de sa propre enfant qui vit désormais sa vie de jeune femme.

« Les personnes que vous voyez sur ces photos ne sont pas là pour lutter contre le virus et guérir les patients : ils ne sont ni infirmiers, ni médecins, ni d'un métier médico-social... Ils ne travaillent pas pour vous simplifier la vie durant ce confinement : ils ne sont ni caissiers, ni postiers, ni éboueurs, ni d'aucun métier encore en activité pour qu'on puisse goûter à un semblant de normal... Je suis même sure que le soir, lors de vos applaudissement à 20h, beaucoup d'entre vous n'ont jamais pensé à eux.

Pourtant, depuis à peu près 3 semaines et pour une durée encore indéterminée, ils s'acharnent au travail. Eux aussi ont dû se battre pour recevoir les équipements adéquats : masques, blouses, gants... 

Ils sont sur ce putain de front. Comment ?

En s'occupant de toutes ces personnes emportées par le virus. Ils ont quelquefois la charge douloureuse d'annoncer aux familles que la dernière fois qu'ils auront vu leur proche, c'était le jour où il est parti avec les pompiers quand il a été hospitalisé, ou bien il y a plusieurs semaines, avant le confinement. Que non - aujourd'hui, parce qu'on ne sait pas si le virus est transmissible post-mortem - cette famille n'aura pas le droit à un au revoir, un vrai. 

Ils devront aussi expliquer que : oui, il peut y avoir une cérémonie, mais seulement avec une dizaine de personnes, « gestes barrières et confinement, comprenez ». 

Ils rentrent tous les soirs avec la boule au ventre, la peur de porter sur eux ce virus qu'ils pourraient transmettre à leur conjoint et enfants. 

Quand ils rentrent le soir... 

Comme si leurs journées s'arrêtaient à ce moment. Mais non en période de permanence, il y a toujours un, deux coups de fil avant le petit matin. Certain les obligent à sortir du lit pour partir en urgence en intervention...

Puis malheureusement, le cycle de la vie ne s'arrête pas, il n'y a pas que le virus qui tue.

Pour ceux qui nous connaissent, vous pouvez reconnaître mon papa sur ces photos. 

Mon papa, mon héros !

Celui qui malgré cette période compliquée, essaie tant bien que mal de sécher les larmes, réchauffer les cœurs et faire son travail du mieux que possible pour apporter aux familles cet au revoir nécessaire au deuil. 

Celui qui a dû improviser, trouver des solutions ou encore se résoudre à adopter les mesures imposées. 

Celui qui dans toutes les circonstances, m'appellera en FaceTime avec le sourire en me disant que tout va bien et que son seul souci, c'est que ma mère ait planté bien plus que prévu dans le potager, et que ça l'énerve...

On le répète, on le rabâche, mais avant de penser à récupérer votre petite vie, pensez à eux qui (exposent  la leur en la mettant ) mettent la leur au service de tous. 

"Restez chez vous ! Protégez-vous, protégez-nous, protégez ceux que vous aimez et protégez ceux que nous aimons ! "

 

 

VU DU CHÂTEAU Webzine d'informations locales est totalement indépendant de "Autant en emporte la marne" .

Le webzine d'actualités locales "Vu du Château" est totalement indépendant du magazine Autant en emporte la marne.