• po crézancy
  • PO 2020 jdlf
  • po mai st vincent paul
  • report po jdlf 2020
  • report po crézancy
  • consultation 400 ans jdlf
  • Leclerc
  • fevrier
  • Agenor foire
  • Elie Sémoun et ses monstreq au Palais des Rencontres
  • marchetti 011119 01 11 20
  • cave 204 christa richard
  • kkd 2
  • terny 2020
  • ets fevrier
  • cjc annuelle
  • consultation 400 ans jdlf
  • Animalerie leclerc
  • ets fevrier
  • castel roller club
  • para leclerc
Le post fb du jour de Sébastien Eugéne

Le post fb du jour de Sébastien Eugéne



Château-Thierry -

Autoriser ou pas le marché...

Ce vendredi, le marché a été maintenu, uniquement avec des commerces alimentaires. Je sais que certains se demandent pourquoi il n'a pas été interdit.

La question du maintien ou non s'est naturellement posée. Et si la fermeture des commerces alimentaires avait été décrétée par l'Etat, il est évident que le marché ne se serait pas tenu.

Or, chaque jour, les grandes surfaces et les commerces alimentaires sont ouverts. J'invite d'ailleurs chacun à respecter les règles : ne pas aller faire ses courses trop régulièrement et y aller seul.

Parce qu'en cette période difficile et complexe, où le bon sens et le sang-froid doivent nous amener à ne pas céder à la facilité, la question s'est posée en ces termes : Qu'est-ce qui est le plus risqué ? Faire ses courses à l'air libre ou dans un endroit confiné ?

- Grandes surfaces commerciales : bâtiment fermé, peu d'aération, allées étroites, nombreux croisements, caisses où le vendeur est très proche de l'acheteur...

- Marché du vendredi : air libre, possibilité d'espacer les commerçants (ce qui a été fait), allées larges, marché couvert très aéré, surveillance de la police municipale et des ASVP...

Par ailleurs, il ne me semble pas juste de laisser le monopole des achats alimentaires aux grandes surfaces et aux grandes enseignes. J'avoue être aussi très préoccupé par l'avenir de nos commerces de proximité.

Enfin, les publics sont différents et je pense en particulier aux personnes âgées et à celles qui ne sont pas véhiculées. De la même façon, et sauf décision préfectorale contraire, il n'est pas prévu d'interdire le marché des Vaucrises mardi. Les associations caritatives peuvent aussi continuer leur distribution alimentaire, à partir du moment où toutes les précautions sont prises.

Chaque situation est différente et je comprends les maires qui, dans des configurations différentes, ont choisi d'interdire leur marché.

Si la configuration de notre marché avait été différente, je n'aurais eu aucun état d'âme à l'interdire. Comme je n'aurai aucun état d'âme à instaurer un couvre-feu si cela devenait nécessaire.