• fevrier amandine
  • le roy lionel
  • leclerc drive ch th
  • orpi 100 € boutiques
  • retrouvez vous dans l
  • rsa saisonnier 05 20
  • St Jean covid 120620
  • transports sellier carburant vert 260620
  • report po crézancy
  • Leclerc
  • fevrier
  • Agenor foire
  • marchetti 011119 01 11 20
  • yourtes à la ferme
  • kkd 2
  • terny 2020
  • ets fevrier
  • cjc annuelle
  • paul buiron
  • cave 204 christa richard
  • consultation 400 ans jdlf
  • Animalerie leclerc
  • ets fevrier
  • castel roller club
  • para leclerc

Météo en direct

 

Marie Héricart, mais où est-elle donc ?

Marie Héricart, mais où est-elle donc ?



Château-Thierry -

Un joli trompe l’œil 11 place de l’Hôtel de ville avec l’épouse de Jean de La Fontaine

Une belle idée de Benoît Catrisse, propriétaire de la demeure du 11 place de l'Hôtel de ville de Château-Thierry que de feindre la présence permanente de Marie Héricart sur leur façade ancienne.

Sa maison jouxte le cinéma de Château-Thierry. Lors du récent ravalement de façade, ce sympathique trompe l'œil a été réalisé par Céline Seyler-Juracek, en lieu et place d'une fenêtre condamnée. Un élagage de tilleuls plus tard, la silhouette de Marie Héricart est bel et bien visible depuis le parking de l'Hôtel de ville !

Un joli clin d'œil au fabuliste local

En effet, Marie Héricart n'est autre que l'épouse de Jean de La Fontaine. Née en 1633, fille de Louis Héricart et d'Agnès Petit, habitant La Ferté-Milon (où une plaque est encore apposée sur la maison). Elle n'a que 14 ans et demi quand est signé, le 10 novembre 1647, son contrat de mariage avec Jean de La Fontaine âgé quant à lui d'un peu plus de 26 ans.

Céline Seyler-Juracek, l'Artiste qui a réalisé le trompe-l'oeil 

Le trompe-l'oeil du 11, place de l'Hôtel de Ville a été réalisé par Céline Seyler-Juracek, peintre en décors, diplomée de l'école Blot (major de sa promotion) et installée au Château de la Hulotte à Veuilly-la-Poterie ainsi que dans la Grande rue de Château-Thierry (du mercredi au samedi de 10h à 19h).

Une artiste née, elle transforme tout ce qu'elle touche. Céline est au demeurant une personne attachante à découvrir sans plus tarder

A partir du portrait original, une peinture de Gabriel Revel

Le portrait de Marie Héricart tel qu'on le voit sur la façade du 11, place de l'Hôtel de Ville, a été réalisé sur le probable modèle d'une peinture de Gabriel Revel, portraitiste natif de Château-Thierry (1643-1712), une peinture qui est actuellement exposée à l'abbaye de Montserrat en Espagne.

Le propriétaire fort bien documenté  sur sa " locataire " nous précise aussi

Le biographe Jean Orieux rapporte que Marie Héricart  était « une fille de bonne famille, pas laide du tout - en dépit d'un nez pointu -», même qu'elle avait « la beauté du diable » et apportait « assez de biens pour que le ménage pût vivre selon les penchants du jeune marié, c'est-à-dire sans souci d'argent ».

« Marie n'était pas du tout une pécore villageoise, elle ne manquait ni d'esprit ni d'une certaine culture, elle avait été élevée et instruite dans un bon pensionnat de Paris. On a quelques spécimens de son écriture qui est fort belle et n'est pas d'une sotte ni d'une ignorante ».

Le jeune couple connut, au moins au début, « de bons moments », selon Jean Orieux. Le mari « emmenait souvent sa femme à Paris ». L'épouse « prit goût à la vie mondaine » et céda à la mode d'ouvrir un salon à Château-Thierry, lequel aurait été « à l'origine d'une académie de Château-Thierry qui groupait les beaux esprits de la ville ».

Bien plus tard, lorsque Jean de La Fontaine se résolut à vendre sa maison natale de la rue des Cordeliers puis quitta définitivement Château-Thierry, Marie Héricart a probablement séjourné au château. Mais Léon Garnier, autre biographe, estime « probable qu'elle se retira dans une maison de la rue du Château, au n°10 ». A deux pas donc de la propriété de la place de l'Hôtel de Ville, où elle avait peut-être des connaissances et où on peut désormais la voir... à la fenêtre.

*Devinez qui est l'une des première à l'avoir remarquée et a en avoir fait de belles images, notre Christèle locale et Nicko...

 

 

Le propriétaire, Benoît Catrisse

11, place de l'Hôtel de Ville

02400 Château-Thierry

Sources Marie Héricart

Jean Orieux - La Fontaine ou la vie est un conte (1976)

Raymond Fosse - Jehan de La Fontaine à Château-Thierry (1987)


 

 

 

 

VU DU CHÂTEAU Webzine d'informations locales est totalement indépendant de "Autant en emporte la marne" .

Le webzine d'actualités locales "Vu du Château" est totalement indépendant du magazine Autant en emporte la marne.