• fevrier amandine
  • leclerc drive ch th
  • PO 2020 crézancy
  • rsa saisonnier 05 20
  • report po crézancy
  • maison tourisme ch th
  • consultation 400 ans jdlf
  • Leclerc
  • fevrier
  • Agenor foire
  • baguette solidaire secours pop
  • marchetti 011119 01 11 20
  • paniette jeux concours
  • cave 204 christa richard
  • kkd 2
  • paniette jeux concours
  • terny 2020
  • ets fevrier
  • cjc annuelle
  • paul buiron
  • cave 204 christa richard
  • consultation 400 ans jdlf
  • Animalerie leclerc
  • ets fevrier
  • castel roller club
  • para leclerc

Météo en direct

 

Mairie et pôle de santé inaugurés à Crézancy

Mairie et pôle de santé inaugurés à Crézancy



Crézancy (02) -

Situé en cœur de village avec un grand terrain, la prestigieuse et grandissime maison Filliette avait tous les atouts pour regrouper en un lieu unique les services à la population dont la mairie…

Un projet démarré en 2008 qui tenait depuis longtemps à cœur au maire, Éric Mangin, ravi de faire découvrir à tous ses invités présents cette énorme rénovation alliant conservation du patrimoine et innovation.

Après avoir construit le complexe en bois regroupant les différents commerces et de l'habitat, les services de la mairie avaient besoin eux aussi de se mettre aux normes notamment d'accessibilité mais aussi de jouir de locaux moins exigus.

Des travaux de longue haleine avec quelques rebondissements et surcoûts qui sont enfin arrivés à terme pour un résultat qui somme toute semble globalement répondre aux attentes des administrés.

Située au centre du village, la "maison Filliette" accueillera désormais les services administratifs de la mairie, ainsi que l'agence postale et les permanences sociales. 

L'extension dans des locaux modernes dernier cri et adaptés permet quant à elle, d'accueillir le pôle de santé qui comprend la maison de santé ainsi que la pharmacie qui sont locataires de la mairie. 

Une centaine de personnes étaient présentes pour cette inauguration dont, le préfet de l'Aisne, Ziad Khoury et Natalie William, sous-préfète de l'arrondissement de Château-Thierry, le député de la 5ème circonscription, Jacques Krabal, les conseillers départementaux, Anne Maricot et Georges Fourré, Étienne Haÿ, président de la Communauté d'Agglomération de la Région de Château-Thierry (CARCT), Bruno Lahouati, maire de Vallées-en-Champagne,  Jacques Durthaler, maire de Courtemont-Varennes, Jean-Claude Bohain, maire de Barzy-sur-Marne, Éric Assier, maire de Condé-en-Brie...des conseillers municipaux et de nombreux citoyens...

Les autorités ont coupé le ruban inaugural avant les discours et la visite des lieux suivie du verre de l'amitié.

Coût total, 1 860 000 euros HT

Un montage financier des plus complexes mais néanmoins intéressant pour la collectivité qui a auto financé 680 000 euros !

L'État à l'aide de plusieurs dispositifs d'aide à l'équipement des communes a contribué pour 51% de ce coût, soit 955 693€ via notamment le Ministère de la Transition écologique et solidaire grâce au contrat de ruralité (417 000 euros) et par la dotation d'équipement des territoires ruraux (533 000 euros et le département de l'Aisne a apporté 224 000 euros soit un total de 1 860 000 €.

Conservation du patrimoine

Pour la rénovation des 240 m2 de la maison Filliette datant du XIXème et située au 400, rue de l'église, le maire et son équipe ont tenu à préserver autant que possible le patrimoine ancien de la bâtisse. Un maximum d'éléments d'époque ont été conservés : le gigantesque escalier de pierre et sa rambarde en fer forgé, la plupart des sols dont celui de l'entrée à cabochons, certains parquets, mais aussi, l'une des cheminées qui trône à l'étage...

Les locaux ont été réhabilités dans les règles de l'art, à l'ancienne : les corniches ont été reproduites comme à l'époque et la façade en plâtre gros a ensuite été recouverte d'un badigeon, les fers forgés qui composaient l'ancienne porte d'entrée ont été mis en applique sur la façade, les garde fous, la toiture en ardoises, .

Conservatrice et innovante à la fois

La réhabilitation a pris en compte la qualité énergétique, le maire souhaitant approcher un bilan carbone nul et des préconisations venant des financeurs, la géothermie a été privilégiée pour le chauffage. Quatre forages de 140 mètres ont été nécessaires pour assurer le chauffage des deux entités représentant environ 600m2

Presque 600m2 dédiés aux citoyens

Les anciens jardins étaient suffisamment vastes pour créer des places de stationnement mais aussi une extension de 350m². Le pôle santé accueillant la nouvelle maison médicale et la pharmacie qui avaient toutes deux besoin d'agrandir leurs surfaces sont désormais côte à côte. A terme deux médecins généralistes et deux infirmières se répartiront les patients du secteur.

Conserver tout en innovant, sacré défi !

Le nouveau préfet de l'Aisne, Ziad Khoury, s'est dit satisfait de constater qu'ici, l'innovation suivait les exigences contemporaines.

Ajoutant l'importance pour la ruralité de s'inscrire dans des lieux de vie et de projets, La mairie, c'est votre maison commune, c'est votre outil, c'est un lieu polyvalent, c'est votre bien, prenez-en soin. La santé en milieu rural dépend d'une approche globale de l'offre de soins. Le développement des formes collectives et de mutualisation pour l'exercice des métiers de la santé est indispensable. Il crée de l'attractivité pour les professionnels des métiers de santé qui ont changé. ajoutait-il !

Il faut également décloisonner entre les spécialistes des hôpitaux et la médecine de ville tout comme à Fère-en-Tardenois dans une perspective de construction de l'avenir.

Maillage des territoires et développement des centralités

Attention, les services, ce n'est pas tous les services dans tous les endroits. Mais avoir dans un bassin de vie l'accès à ce tout ce dont le citoyen a besoin dans de bonnes conditions et dans des délais raisonnables de temps et de distances...

Le développement des centralités fait aussi partie des axes forts de l'Etat, Crézancy, est une forme de centralité qui attire la population et la maintient grâce à la construction de projets de vie, de projets professionnels, mais aussi par la présence des services disponibles ainsi que par la qualité du cadre de vie. 

En France, globalement, là où les grandes villes perdent des habitants, la ruralité en gagne si elle retrouve son dynamisme !

A terme, sept maisons de santé sur le territoire

Et le préfet de conclure : « nous avons besoin d'une stratégie territoriale pour le bassin de vie, d'une lecture globale du territoire. Elus et citoyens doivent définir leurs besoins et comment y répondre de la façon la plus optimale. Il ne s'agit pas d'arroser, de faire des choses dispersées. » 

Arrivent ensuite les porteurs de projets et l'ingénierie... Le gouvernement va développer tous les outils qui aident à avoir des gens qui conduisent et qui préparent ces projets. Quand on a de la stratégie et des porteurs de projets, croyez-moi, d'une manière ou d'une autre, on trouve l'argent, d'autant plus comme cela a été dit, depuis quelques années, on a largement augmenté les fonds qui vont dans la ruralité. 

La priorité est de travailler ensemble sur des projets qui peuvent être portés par des gens qui ont la capacité de les porter, les finances seront trouvées dans un second temps pour un projet commun et global porté par tous...

Pour clôturer son discours, Ziad Khoury a souhaité joyeux Noël passant un message de paix pour cette fin d'année : « Il faut qu'on arrête avec la morosité. La France est un grand pays. L'Aisne est une grande terre de France. Je pense que si cela n'est pas facile, nous avons les moyens d'en sortir parce que c'est notre destin. Vive la République. Vive la France. »

Article précédent

Photos d'illustrations de la visite de Mme la sous-préféte. Seule celle de la couverture est du jour de l'événement...


 

VU DU CHÂTEAU Webzine d'informations locales est totalement indépendant de "Autant en emporte la marne" .

Le webzine d'actualités locales "Vu du Château" est totalement indépendant du magazine Autant en emporte la marne.