• macdo2
  • congès fevrier
  • fevrier
  • joel michel champagne noto
  • macdo fidélité 1019
  • po infos lycéé crézancy
  • mad do ouv NS we
  • castel roller club
  • fevrier
  • cjc annuelle
  • kkd 2
  • marchetti 011119 01 11 20
  • po sup st v paul
  • Leclerc
  • macdo2
  • ets fevrier
  • para leclerc
  • ets fevrier
  • Animalerie leclerc
  • aigles 2019
Présidence du conseil de surveillance de l

Présidence du conseil de surveillance de l'hôpital de Château-Thierry sur Fr3



Château-Thierry -

La présidence du conseil de surveillance du député de la 5ème circonscription, prendra fin d'ici à 3 mois lors des prochaines élections municipales ...

Lors de sa confèrence de presse de fin d'année, le député Jacques Krabal a confirmé qu'à la demande des médecins au sein de la Commission Médicale d'Etablissement (CME), de la direction, du conseil de surveillance et de l'Ars, il conserve ce statut de président du Conseil de surveillance jusqu'aux élections prochaines. Ceci pour finaliser les nombreux dossiers actuellement dans ses mains.

Le réglement du conseil constitutionnel interdit effectivement depuis 2018 le cumul de ces deux fonctions : députatiion et présidence du Conseil de surveillance. Or, lors de sa démission en mairie castel pour non cumul des mandats, l'ancien et le nouveau maire avaient conclu un accord autorisant le parlementaire à conserver cette présidence durant les 24 mois suivants. Cet accord à pris fin en juillet dernier. Le maire actuel, Sébastien Eugène a signifié dans un récent courrier adressé  au député, Jacques Krabal, la fin de cette clause, déplorant également le report à deux mois de deux réunions importantes... 

Finalement cette présidence prendra fin en mars après les élections municipales.

France 3 s'était penché sur le dossier début décembre...

Le Député Jacques Krabal avait décliné l'invitation de Fr3 Picardie au sujet du cumul de mandats de la députation et en même temps de la présidence du conseil de surveillance de l'hôpital de Château-Thierry.

Une présidence qui ne serait pas déclarée à la Haute Autorité pour la transparence en 2017 et non autorisé depuis 2018 ?
Le conseiller municipal d'opposition M. Copin s'interrogeait sur le fait que malgré cette interdiction cela ne bouge pas ?

ARTICLES PRECEDENTS Jacques KRABAL