• macdo2
  • aigles 2019
  • chevaline republique
  • fort condé
  • joel michel champagne noto
  • macdo fidélité 1019
  • menuiserie david
  • fort c 2
  • mad do ouv NS we
  • castel roller club
  • mission locale site
  • cjc annuelle
  • kkd 2
  • marchetti 011119 01 11 20
  • Leclerc
  • macdo2
  • ets fevrier
  • para leclerc
  • ets fevrier
  • aigles 2019
  • Animalerie leclerc
  • aigles 2019
La célèbre Dictée d

La célèbre Dictée d'ELA à l’école Jules Ferry



Fère-en-Tardenois -

Nicolas Mathieu, prix Goncourt 2018 pour son roman “Leurs enfants après eux”, a écrit la 16ème dictée d’ELA, magnifiquement illustré par Baru, Grand prix d’Angoulême 2010.

Ce texte fait ensuite l'objet d'une dictée, le même jour dans toute la France. Cela marque le lancement officiel de la semaine ELA du (14 au 19 octobre 2019).

Lue à plus de 500 000 écoliers et collégiens par un enseignant ou une personnalité, cette dictée n'est pas tant un concours d'orthographe qu'un moment d'échanges sur la solidarité, le respect, le handicap.

A l'initiative de deux professeures, l'école Jules Ferry de Fère-en-Tardenois  adhère à ce dispositif depuis trois ans maintenant.

Pour la troisième année donc, l'établissement a participé ce lundi 14 octobre à cette dictéed'ELA. Deux classes ont fait la dictée, les 27 élèves du CE2 de Mme Laetitia Lefebvre et le CE2/CM1 de Mme Camille Trefcon qui lui compte 22 élèves.

En CE2 la lecture a été faite par Monsieur Landais un entraîneur de l'UAF football et en CE2/CM1 par Mme Leclercq, maman d'une élève handicapée.

Ils étaient 23 adultes : parents ou grands-parents à participer également à l'événement, en soutien aux jeunes élèves.

Un texte plein de poésie,

Un dictée extraordinaire

Cette dictée est avant tout un message de solidarité dont le but est de fédérer la communauté scolaire autour de la cause d'ELA. Elle n'est ni un exercice d'évaluation, ni un concours d'orthographe. Les élèves pourront donc procéder à une autocorrection, un moyen de s'imprégner du texte et de s'approprier le message.

 

La recherche avec ELA

L'objectif d'ELA est d'aider les laboratoires de recherche français et internationaux à mieux comprendre les mécanismes de la maladie, à identifier les gènes qui en sont responsables et à développer de nouvelles stratégies thérapeutiques pour lutter contre les leucodystrophies.

Chaque année, ELA lance un appel d'offre et invite la communauté scientifique internationale à soumettre des projets de recherche dans le domaine des leucodystrophies génétiques, de l'atteinte cérébrale de la substance blanche chez l'enfant prématuré et de la réparation de la myéline.



Régulièrement, ELA organise un congrès scientifique réunissant les plus grands spécialistes internationaux des leucodystrophies et de la réparation de la myéline. Cet événement permet de faire le point sur les dernières découvertes dans le domaine et de promouvoir les échanges et les collaborations entre laboratoires.

Un colloque dédié aux patients et à leurs familles est organisé chaque année. À cette occasion, des spécialistes des leucodystrophies donnent une information vulgarisée sur les avancées de la recherche et répondent à leurs questions. C'est un moment unique d'échanges entre chercheurs, familles et malades.

ELA est le premier financeur de la recherche sur les leucodystrophies.

 

Au total à ce jour, 511 projets de recherche ont été financés pour un total de 43,5 millions d'Euros.

La Première dame, accompagnée de Jean-Michel Blanquer, a lu lundi 14 octobre au matin, à des élèves de sixième d'un établissement parisien la dictée de l'association ELA. Elle s'était déjà prêtée à l'exercice en 2017. 

« La solidarité entre les enfants je trouve cela formidable. Vous écrivez pour des enfants qui ne peuvent pas le faire, c'est donc très important !» Brigitte Macron était le lundi 14 octobre matin dans un établissement parisien pour lire la dictée de l'association ELA (Association européenne contre la leucodystrophie) à des élèves de sixième. Le texte lu cette année, intitulé «La trouille» était un inédit de Nicolas Mathieu, lauréat du prix Goncourt 2018 pour «Leurs enfants après eux». L'écrivain était présent tout comme Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education nationale.

 Lancement de la semaine ELA : Alice Zeniter et Jean-Michel Blanquer au collège Condorcet