• fevrier amandine
  • leclerc drive ch th
  • PO 2020 crézancy
  • rsa saisonnier 05 20
  • report po crézancy
  • maison tourisme ch th
  • consultation 400 ans jdlf
  • Leclerc
  • fevrier
  • Agenor foire
  • baguette solidaire secours pop
  • marchetti 011119 01 11 20
  • paniette jeux concours
  • cave 204 christa richard
  • kkd 2
  • paniette jeux concours
  • terny 2020
  • ets fevrier
  • cjc annuelle
  • paul buiron
  • cave 204 christa richard
  • consultation 400 ans jdlf
  • Animalerie leclerc
  • ets fevrier
  • castel roller club
  • para leclerc

Météo en direct

 

Journée nationale des déportés : le bel hommage de Baulne-en-Brie

Journée nationale des déportés : le bel hommage de Baulne-en-Brie



Baulne-en-Brie -

L'ensemble du Conseil Municipal de Baulne-en-Brie, les élèves de 3ème de Saint Joseph - Sainte Marie Madeleine, avec leur professeur d'histoire, Freddy Dussart avaient organisé ce dimanche 26 avril sur la place Daniel Beaucreux et en l’église une émouvante cérémonie et une exposition originale pour célébrer la mémoire des déportés de la Grande Guerre.

''Puisse ce devoir de mémoire nous protéger de la barbarie de nos frères humains'' indiquait l'invitation illustrée des photos de *Daniel Beaucreux et de **Quentin Roosevelt.

Une pléiade de porte-drapeaux et Mr Georges Pottier leur président, des élus, des citoyens, Serge Beaucreux et sa famille descendants de Daniel étaient présents pour honorer la mémoire de toutes ces personnes déportées et disparues ayant vécu les atrocités de ces camps. Une mémoire qui pourrait s'éteindre avec la disparition de nos ainés, une mémoire qui doit être transmise : ''pour que cela n'arrive plus jamais'' ont dit tour à tous les élus évoquant des scènes et actes immondes perpétrés lors de cette guerre.

Ce fut un ***discours à 3 voix que prononcèrent Daniel Girardin maire de Trélou-sur-Marne, Georges Fourré Conseiller Départemental à l'invitation de Bruno Lahouati maire de Baulne-en-Brie au pied de l'église qui domine le village. Un discours empreint d'émotion qui fut suivi de lecture du travail des élèves de 3ème du collège St Joseph- Sainte Marie-Madeleine de Château-Thierry. Des élèves qui se sentent héritiers de cette page de mémoire. Des élèves qui ont rappelé et honoré à leur manière les 85 000 déportés qui ont survécu dans ces camps et y sont morts pour certains comme Daniel Beaucreux à l'âge de 22 ans !

Anne Maricot Conseillère Départementale se souvenait de sa visite à Buchenwald, de cet endroit où l'on sort marqué avec le refus que de tels actes de barbaries puissent se reproduire.

Le président de la communauté de Communes de Condé-en-Brie, Eric Mangin remerciait quant à lui  toutes ces personnes qui ont souffert pour nous en déportation. Il se refusait à imaginer subir à nouveau la manipulation des populations tout comme est en train de le faire l'Islam à travers le monde contre la chrétienté. Il prônait de garder du recul pour continuer de contrer de tels actes de barbarie et la lutte pour la paix qui reste la plus belle des guerres.

Le député-maire de Château-Thierry, Jacques Krabal, rappelait l'émotion et la tristesse partagées au même moment à travers la nation toute entière qui commémorait çà et là ces déportés. Il félicita Eric Mangin d'avoir choisi de ne pas aller au 2nd tour des élections cantonales pour empêcher le Front National de passer, parti qui selon lui ne solutionnera pas les problèmes de la France mais l'entrainera dans le malheur... revendiquant par ailleurs le besoin de plus d'humanité et de fraternité dans  notre pays pour que cela n'arrive jamais plus !

A l'issue des discours, le champ des patriotes fut passé avant l'appel aux morts suivi de la Marseillaise. Pour clore cette cérémonie, Bruno Lahouati invita l'assemblée à se rendre dans l'église où une exposition de ****l'escadrille Quentin Roosevelt était visible, avant de partager un verre de l'amitié accompagné de douceurs.

 

* Daniel Jules Auguste BEAUCREUX (1922-1944)

Né le 14 mai 1922 à Baulne-en-Brie, Hameau de Romandie.  Réfractaire au S.T.O. ,il quitte la commune le 10 juin 1942. Arrêté le 26 août 1943 par la Gestapo et la Feldgendarmerie. Transporté à la Kommandantur de Melun, puis incarcéré le soir même à Fresnes. Déporté le 24 janvier 1944 à Buchenwald. Matricule 41909. Transféré le 17 février 1944 à Dora, où il décède le 20 mai 1944 du typhus. a 22 ans.

 

Et comme lui, tant d'autres femmes et hommes du canton ont connu la déportation, et trop souvent la mort au bout de cet enfer.

 

 

 

 

 

**Quentin  ROOSEVELT (1897-1918). Né le 19 novembre 1897 à Washington. 

En 1909, lors d'un voyage en France, il découvre les aéroplanes. En 1917, les Etats-Unis rentrent en guerre, Quentin intègre l'école de pilotage de Mineola et part pour la Fran

ce en juillet 1917. Il complète sa formation à Issoudun, Romorantin et Cazaux. Le 14 juillet 1918, à 20 ans lors d'une mission de reconnaissance, il est abattu par un pilote allemand dans le ciel de Coulonges.

 

*** Discours à 3 voix : Daniel Girardin, Georges Fourré et Bruno Lahouati

Merci à vous tous, aujourd'hui vous devenez des passeurs de mémoire

Nous saluons tous les maires ...tous les portes drapeaux et leur président, Mr Georges Pottier

Merci messieurs Jacques Krabal et Eric Mangin de votre soutien et pour votre  assiduité à cette journée. Madame Anne Maricot notre nouvelle conseillère départementale. Les représentants de la gendarmerie de notre arrondissement. Les journalistes qui œuvrent au rayonnement de cette commémoration.

 

Cette année, Messieurs Daniel Girardin maire de Trélou-sur-Marne, et Georges Fourré Conseiller Départemental et représentant le maire de Charly sur Marne ont l'honneur de porter cette cérémonie. Ils symbolisent la réunion de nos deux anciens cantons et au-delà la probité et le sens de l'intérêt général.

Depuis 2009, C'est avec émotion et gratitude que nous vous accueillons place Daniel Beaucreux autour de notre mur de mémoire afin d'honorer le souvenir des déportés du canton de Condé en Brie. L'an dernier, la Chorale de l'Est Parisien a offert ses chants à toutes ces voix perdues qui se sont tues trop tôt dans le vacarme de ces camps d'extermination. Nous devons sans cesse renouveler ce travail de mémoire afin que ces cris ne s'engloutissent dans l'oubli des maux de nos vies. Aujourd'hui, dans les incertitudes de notre monde, la promotion de la haine de l'autre valorise ceux qui la profèrent. Nous trouverons toujours des boucs émissaires pour justifier nos bassesses.

Espérons que le travail des élèves de 3ème du Lycée Saint Joseph de Château - Thierry les prémunisse des flétrissures de notre humanité. Nous les remercions. Ils liront leurs textes  et vous pouvez admirer certains de leurs dessins.  Ainsi ils apportent leur pierre à l'édification de cette mémoire vivante. Monsieur Freddy Dussart, leur professeur d'histoire a enrichi cette journée de son savoir et de sa modestie bienveillante. Les maquettes exposées dans l'église représentent la chimère de tant d'hommes : devenir un oiseau.

Animé du rêve d'Icare, Quentin Roosevelt a vu les ailes de son Nieuport se briser au combat, emportant sa vie le 14 juillet 1918 dans le ciel de Chamery. Merci Freddy. Ce mur et ce lieu d'introspection ont plusieurs vocations : Transmettre la mémoire des déportés, défendre des valeurs de tolérance et d'amitié entre les peuples, favoriser la rencontre entre les générations.

Créer ces liens d'amitié au-delà de nos égos et de nos différences, pour une humanité plus fraternelle.

Le 24 avril 1915 débuta le génocide du peuple arménien perpétré par l'empire Ottoman. A ce jour toujours nié par les autorités turques. La négation de la mémoire est un affront à l'intégrité de notre histoire commune. Depuis tant années sur tous les continents, l'inventaire des génocides, des pogromes, des barbaries en tous genres est démentiel.

N'oublions pas que le devoir de mémoire est fondamental, même si cela parfois nous semble vain face aux souillures de nos frères humains. Certains entendent assassiner le savoir, l'histoire des peuples, les libertés de se souvenir, de conter, de chanter, de caricaturer ou de s'aimer tout simplement et tout cela pour nous imposer les mensonges de leurs religions perverties.

Entendez-vous les gémissements de ces hommes jeunes aux destins tragiques aux vies inachevées qui ont subi, à partir de 1914, quatre années de souffrances, de boue et de sang, d'orages d'acier et de fer, de vie amputée et pour certains une vingtaine d'années plus tard l'enfer de la mort en déportation. En 2014, dans notre monde, 34 millions de personnes ont dû quitter leur foyer, du fait d'affrontements et d'atteintes aux droits humains. De 10 à 15 millions d'autres sont chassées par des grands projets et 143 millions par des dérèglements environnementaux.

La mer Méditerranée engloutit des exilés du malheur et le monde dit "civilisé" est dans l'incapacité d'apporter des réponses satisfaisantes.

Notre capacité d'indignation s'amenuise au gré des torrents d'informations. N'oublions pas que les camps de Dachau, de Dora et tant d'autres ont été bâtis sur la haine, mais cimentés par l'indifférence.

Puisse ce devoir de mémoire nous protéger de la barbarie de nos frères humains.

 


**** Exposition, d'une partie de l'Escadrille Quentin Roosevelt :

1 Nieuport 28 c1construction à l'état de structure de Jeremy, le triplan Fokker DR1de Maxime et la reproduction du Nieuport 28C1 de Quentin Roosevelt

Maquettes de l'Escadrille Quentin Roosevelt  Réalisations des élèves du Collège Saint Joseph - Sainte Marie Madeleine en partenariat avec le Modèle Club de Château-Thierry Dimanche 26 Avril 2015 de 15 h à 18 h à l'église de Baulne en Brie

Ce projet a débuté en 2012 et se développera pendant toute la période des commémorations prévues entre 2014 et 2018. Depuis trois ans ils ont développé ce projet de construction de maquettes d'avions de la Première guerre dont certaines sont radiocommandées. Elles sont à l'échelle 1/3 et font environ 3 m d'envergure.

Les objectifs de l'Association ''l'Escadrille Quentin Roosevelt'':

En hommage à Quentin Roosevelt et à tous les pilotes américains ayant combattu dans le ciel de France, entre 1914 et 1918 en réalisant des expositions et des démonstrations aériennes. Il s'agit de transmettre la mémoire de l'Histoire aéronautique et en particulier celle de ses acteurs, de développer des projets pédagogiques en direction des scolaires, d'organiser des manifestations culturelles, de pérenniser l'amitié franco-américaine.

Lors de la première phase du projet, chaque maquette a été identifiée pour  rendre hommage à un pilote de la 95e escadrille de Poursuite en respectant la numérotation et la décoration spécifique des avions d'origine. Certaines d'entre-elles  sont construites dans le cadre d'un partenariat scolaire, entre le Collège-Lycées St Joseph-Ste Marie-Madeleine de Château-Thierry et le ''Modèle club de Château-Thierry'' et des jeunes de 13 à 17 ans. Après avoir construit plusieurs maquettes de Nieuport 28 C1 et reconstitué une véritable Escadrille, nous décidons en 2014 de compléter notre projet par la construction d'un Fokker E III (avion allemand ayant combattu les Nieuport dans le ciel de France).   

 

Les pilotes :  Lieutenant Wooley : Nieuport n° 2 - Lieutenant Mac Lanahan : Nieuport n° 6 - Lieutenant Heinrichs : Nieuport n° 8 - Lieutenant Jones : Nieuport n° 9 - Lieutenant Curtis : Nieuport n° 10 - Lieutenant Roosevelt : Nieuport n° 14 - Lieutenant Mc Keown : Nieuport n° 15 - Lieutenant Buford : Nieuport n° 16.

Le 28 février 2014, ce projet a obtenu le label « Projet centenaire 14-18 » décerné par le Conseil général de l'Aisne. Parrainé par Richard Williams, petit neveu de Quentin Roosevelt, et arrière-petit-fils du Président Théodore Roosevelt .

2nd phase du projet : Les élèves participent à toutes les étapes de la construction pour découvrir  les techniques 1200 heures de travail sur deux années scolaires de 2014 à 2016.

Crédits photos : Henri Gandon - mairie Baulne-en-Brie - Michèle Chaudun

 

 

 

   

 

 

   


PLUS DE PHOTOS

 

     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

VU DU CHÂTEAU Webzine d'informations locales est totalement indépendant de "Autant en emporte la marne" .

Le webzine d'actualités locales "Vu du Château" est totalement indépendant du magazine Autant en emporte la marne.